Close

Un enseignement de qualité malgré l’austérité

Image

Donald Michaud est directeur de l’éducation par intérim au Conseil des écoles fransaskoises (CÉF).

 

Eau vive : Sous quels auspices va se faire la rentrée scolaire 2014-15?

Donald Michaud : La rentrée scolaire va se faire sous le signe de l’austérité mais nous avons fait des consultations auprès des conseils scolaires et des études pour faire en sorte que les élèves ne voient pas la différence.

 

EV : Espérez-vous un équilibre budgétaire à l’horizon?

DM : Notre budget est équilibré mais notre marge de crédit est ce qui nous laisse en arrière. Nous en avons absorbé une partie avec le budget de cette année et nous comptons absorber le reste l’année suivant avec un objectif de budget équilibré et de marge de crédit à 0 pour 2015-16.

 

EV : Jusqu’à présent, les conditions d’études dans les écoles du CÉF étaient généralement très bonnes voire excellentes en termes de nombre d’élèves par classe et de soutien aux élèves aux besoins spéciaux. Il y aura maintenant plus d’élèves par classe et moins de professionnels, notamment d’orthopédagogues. Craignez-vous une diminution de la qualité des services et des performances des enseignants donc des élèves?

DM : Nous avons travaillé de sorte à pallier aux manquements et avons apporté des correctifs au niveau des besoins en professeurs. L’un des critères que nous avons utilisé était celui de la comparaison avec d’autres conseils scolaires. Par exemple, nous avons le même budget pour les services spécialisés aux élèves en Saskatchewan [dans les écoles du CÉF] qu’en Alberta [conseil des écoles francophones]. Or, en Alberta ils comptent 7000 élèves, nous en comptons seulement 1800. Le ratio élève : enseignant reste excellent pour les écoles du CÉF. 

 

De plus, nous travaillons au développement de l’autonomie de l’enseignant pour traiter les besoins de l’élève. Il y a du développement professionnel de prévu pour ça.

 

EV : Craignez-vous des départs d’enseignants en raison de certains changements dans la pratique quotidienne de leur métier et des départs d’élèves pour les écoles d’immersion?

DM : On espère qu’il n’y en aura pas. Nous avons travaillé de sorte à pallier aux manquements et avons apporté des correctifs au niveau des besoins en professeurs. Nous offrons des services pour aider les enseignants en salle de classe. [voir questions à Dolorès Nolette, ci-dessous]. La question des coûts par élève doit être remise en perspective. Si dans une classe de 15 élèves, nous enregistrons cinq inscriptions de plus, alors nous aurons plus de frais en livres et cahiers, ce qui est minime, mais nous aurons 20 000 $ x 5 = 100 000 $ de plus pour le fonctionnement de l’école. Or les coûts en chauffage, électricité, salaires du personnel n’augmenteront pas. Cette stratégie permettra de réduire le phénomène de l’assimilation car le CÉF offre une  approche identitaire et culturelle unique qu’il n’y a pas en immersion. 

 

EV : Les projets d’écoles (voyages, projets pédagogiques divers, spectacles, etc.) seront-ils maintenus?

DM : Le budget des activités culturelles est intact. Davantage d’heures ont été affectées aux responsables de l’animation culturelle [il n’y a plus d’animateurs culturels, il devrait s’agir des enseignants, NDLR] et de l’animation culturelle a été ajouté dans les écoles où cela manquait. Donc en réalité, l’investissement a été bonifié.

Previous Article L’optimisation des compétences et des ressources au service des élèves
Next Article Notre école
Print
12096

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

Wednesday, July 8, 2020/Author: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Number of views (79)/Comments (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

Wednesday, July 1, 2020/Author: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (536)/Comments (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

Monday, June 29, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (405)/Comments (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

Sunday, June 28, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (542)/Comments (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

Tuesday, June 23, 2020/Author: L'Eau vive/Number of views (587)/Comments (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

Sunday, June 14, 2020/Author: André Magny (Francopresse)/Number of views (862)/Comments (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

Saturday, June 13, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Number of views (886)/Comments (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

Saturday, June 13, 2020/Author: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Number of views (1166)/Comments (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

Friday, June 12, 2020/Author: Marc Poirier – Francopresse /Number of views (1169)/Comments (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

Tuesday, June 2, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (1939)/Comments (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

Saturday, May 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (1689)/Comments (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

Tuesday, May 19, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Number of views (1633)/Comments (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

Tuesday, May 19, 2020/Author: Sébastien Durand/Number of views (1987)/Comments (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

Saturday, May 16, 2020/Author: Leslie Diaz/Number of views (2730)/Comments (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

Saturday, May 16, 2020/Author: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Number of views (1184)/Comments (0)/
RSS
12345678910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nominations à l’équipe administrative du CÉF

Regina, lundi 18 août 2014 -- Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce la nomination de Dolorèse Nolette à titre de directrice générale désignée par intérim de l'éducation, et de Claude-Jean Harel au poste de coordonnateur des communications.
Friday, September 12, 2014/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF dévoile sa réorganisation des services voués aux élèves

Regina, lundi 18 août 2014 -- Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) lève le voile aujourd'hui sur la restructuration de ses services éducatifs. Une démarche qui s'impose pour mieux répondre aux nouveaux défis qui découlent des compressions budgétaires annoncées en juin 2014. Le fruit d'une réflexion visant à considérer des approches d'intervention adaptées à un contexte de refonte organisationnelle, la réorganisation des services voués aux élèves permettra de favoriser la réussite des...
Friday, September 12, 2014/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Nomination à la direction des écoles Beau Soleil et ÉSCM à Gravelbourg

Regina, mercredi 3 septembre 2014 -- Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce la nomination de Rosalie Lizée à titre de directrice de l'école Beau Soleil et de l'école secondaire Collège Mathieu (ÉSCM) à Gravelbourg.
Friday, September 12, 2014/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
First92939495969799101

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top