Close

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon de parents francophones, Amélie Boutin a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Diplômée cette année, elle partira à la rentrée étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa. La finissante a adoré son parcours scolaire au CÉF et en parle généreusement.

La scolarité d’Amélie à l’École canadienne-française restera un beau souvenir. « Je ne serai jamais capable d’oublier nos relations avec nos enseignants. Ils sont toujours accessibles et là pour nous aider. On est une petite école, on a vraiment de la chance de pouvoir poser nos questions à nos profs. Je trouve qu’ils font beaucoup pour nous hors de la salle de classe. Ils rendent notre expérience scolaire encore plus agréable. »

Tout au long de sa scolarité, Amélie n’a pas boudé les événements francophones partout au Canada. « Non seulement ça m’a donné un sentiment d’appartenance à la francophonie canadienne, mais ça m’a aussi permis de rencontrer d’autres francophones et de faire du réseautage. Je suis très reconnaissante. » Elle a fait notamment partie du club de débat et a eu l’occasion de voyager à Vancouver en 9e année pour le débat national en français. « Ça m’a fait réaliser à quel point mon français pouvait m’ouvrir des portes. »

La jeune Fransaskoise se rend bien compte de la richesse de son éducation en français à l’École canadienne-française. « Ça m’a fait réaliser à quel point il n’y avait pas beaucoup de français dans la vie de tous les jours. On est une province majoritairement anglophone : en dehors de l’école, c’est difficile pour les jeunes de faire du réseautage. L’école m’a ouvert les yeux d’en vouloir plus ! »

Amélie est très impressionnée par les chefs de file de son établissement. « J’ai pu rencontrer des leaders de mon école, des personnes plus âgées que moi, qui étaient vraiment impliquées, qui avaient un esprit positif, qui parlaient tout le temps français. Ça m’a vraiment encouragée à vouloir donner plus, à faire plus pour ma communauté. J’ai été très inspirée par ces personnes-là. »

Amatrice de plein air, Amélie faisait partie du club des Franco-Voyageurs. « Ces activités ont aidé à briser la barrière que l’âge impose dans certaines écoles, surtout dans les grandes écoles, pour apprendre à tous nous connaître et à véritablement être une grande famille. » Chaque année, les participants font un voyage de canot-camping à La Ronge, au nord de la province, pendant quelques jours. Ski, planche à neige et randonnées pédestres sont aussi au programme selon la saison. « Ça nous permet de créer des amitiés en français. »

La communauté francophone lui manquera. « J’ai vraiment une bonne appréciation pour la fransaskoisie, alors je me vois revenir en Saskatchewan après mes études à l’Université d’Ottawa. Mais je garde l’esprit ouvert. On va voir où la vie me mène, je vais suivre le courant ! »

Previous Article Quand les jeunes s’investissent pour la science !
Next Article Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan
Print
7475

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

Thursday, July 16, 2020/Author: Michel Vézina/Number of views (935)/Comments (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

Monday, July 13, 2020/Author: L'Eau vive/Number of views (1837)/Comments (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

Wednesday, July 8, 2020/Author: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Number of views (1633)/Comments (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

Wednesday, July 1, 2020/Author: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (1875)/Comments (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

Monday, June 29, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (1488)/Comments (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

Sunday, June 28, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (1673)/Comments (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

Sunday, June 14, 2020/Author: André Magny (Francopresse)/Number of views (1855)/Comments (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

Saturday, June 13, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Number of views (1928)/Comments (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

Saturday, June 13, 2020/Author: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Number of views (2288)/Comments (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

Friday, June 12, 2020/Author: Marc Poirier – Francopresse /Number of views (2422)/Comments (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

Tuesday, June 2, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (3610)/Comments (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

Saturday, May 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (3122)/Comments (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

Tuesday, May 19, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Number of views (2814)/Comments (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

Tuesday, May 19, 2020/Author: Sébastien Durand/Number of views (3619)/Comments (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

Saturday, May 16, 2020/Author: Leslie Diaz/Number of views (4539)/Comments (0)/
RSS
12345679Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Prenez des nouvelles des élèves actuels et anciens du CÉF dans l'Eau Vive

Vous avez peut-être remarqué que vous recevez maintenant le journal fransaskois l'Eau Vive en version imprimée à la maison. Grâce à un partenariat avec la Coopérative des publications fransaskoises, les familles et les employés du CÉF sont...
Wednesday, March 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Avoir du plaisir à être parent, chaque jour. Ça vous dit?

Venez participer à l'une des conférences gratuites « Pas de chicane dans ma cabane !! ». Une soirée remplie d'énergie et de solutions pour rendre votre vie familiale beaucoup plus agréable vous attend. Trois rencontres avec Valérie Courtemanche...
Wednesday, March 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Contrer l’intimidation : le conférencier Alain Pelletier aide à outiller les élèves

Les 25 et 26 février, les élèves du CÉF ont participé à une expérience hors du commun. Le Conseil des écoles fransaskoises a choisi de faire venir un conférencier sur l’intimidation. Cette initiative s’inscrit dans le cadre des résultats de la...
Wednesday, March 4, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
First45679111213Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top