Close

Lettre de parents fransaskois: La saine gouvernance scolaire 101

La période électorale du Conseil scolaire fransaskois (CSF) approche à grands pas. Nous sommes les électeurs. Nous sommes des payeurs de taxes (les contribuables).  Nous demandons une éducation de qualité pour nos enfants. Nous demandons l’excellence au niveau du français dans nos espaces scolaires. Nous voulons une gestion responsable de nos écoles.

Nous voulons du changement.

Les attentes des parents sont simples. La saine gestion scolaire signifie que les parents font confiance aux personnes qui gèrent leurs écoles. Neuf personnes représentent les intérêts des parents dans notre système provincial. Nous cherchons neufs représentants qui gèreront une éducation en français de qualité, des élus responsables qui comprennent la gestion financière des écoles. Nous voulons un environnement sain et positif pour les enfants et le personnel.

Notre communauté scolaire a vécu une crise déchirante qui n’est pas encore réglée. Les conseillers scolaires élus ont le devoir de déléguer la bonne gestion des écoles et de l’éducation en français à des administrateurs compétents, expérimentés et habiles. L’incertitude règne chez les parents et le personnel. Plusieurs administrateurs et enseignants compétents ont déjà quitté. On ne sait pas ce qui se passe au niveau de l’embauche de la direction générale. À quand le ré-affichage du poste de direction générale ? Les questions des parents sont légitimes et le Conseil scolaire fransaskois se doit d’y répondre.

Remettons les pendules à l’heure pour l’avenir de nos écoles, de nos enfants. Les parents doivent être consultés, écoutés et entendus. Nous cherchons un Conseil qui tienne compte des préoccupations des parents.

Nous cherchons des réunions transparentes et ouvertes. Nous ne sommes pas d’accord avec des réunions interminables, des comités à ne plus finir et une culture de « huis clos » inacceptable. Nous voulons encourager les parents à s’impliquer. Le modèle présent (3 à 5 réunions par mois, souvent inaccessibles aux électeurs) n’incite pas la participation des parents et est un gaspillage de fonds publics (repas, hébergement, kilométrage, honoraires pour neuf conseillers et certains membres de l’administration).

Nous sommes inquiets du retour vers « un budget des obligations constitutionnelles. » Pouvons-nous d’abord régler notre crise financière et de gouvernance avant même de considérer des recours judiciaires ?

Nous sommes encore en train de payer pour les erreurs du passé. Bâtir des relations saines et une crédibilité d’abord – le CSF doit démontrer qu’il peut gérer les fonds publics qui lui sont confiés. Pouvons-nous continuer à entretenir les relations de dialogue avec le ministère ? Nous avons vécu deux années de paix et de calme grâce à des liens forts et positifs entre le ministère de l’Éducation et l’ancien président du CSF. Nous ne voulons pas un retour en arrière.  Le Conseil scolaire a un devoir fiduciaire (administration saine des finances) et doit faire preuve de prudence dans sa gestion opérationnelle. 

Nous voulons voir davantage l’implication des conseils d’école (CÉ), la voix locale des parents dans chacune de nos écoles. Les CÉ sont un mécanisme légitime et démocratique pour mobiliser et engager les parents. Plus le CÉ est outillé, informé et formé, plus on crée une culture de collaboration. Un CÉ bien engagé peut même assurer une relève au Conseil scolaire. Alors que c’était une pratique courante et régulière dans le passé, le CSF n’a pas réuni, ni consulté les conseils d’écoles dans les 3 dernières années.  Nous cherchons une meilleure collaboration avec les conseils d’école.

Cet automne il y aura une tournée provinciale de l’Association des parents fransaskois (APF) dans les communautés scolaires. Cet organisme a joué un rôle central dans la mise sur pied de la gestion scolaire il y a plus de 20 ans.  Nous encourageons les parents à y participer et à s’informer sur le rôle des conseillers scolaires, le rôle des parents et de la gestion des écoles.

Ce sont nos écoles. Nous voulons une éducation de qualité !

Ce sont nos élections. Demandons du changement !

Impliquez-vous. Demandez l’ouverture. Demandez la saine gouvernance scolaire.

 

Gabrielle Lepage-Lavoie et Armand Lavoie, Saskatoon

Brian Boutin et Julie Vermette, Saskatoon

Darcie et Michel Gravel, Saskaton

Camille Lapierre, Saskatoon

Élodie Pastural et Pierre Hardouin, Saskatoon

Joanne et George Mueller, Saskatoon

Anne Marchildon-Wong, Saskatoon

Jean-François Lalonde, Regina

Fidji Gendron, Regina

Denise et Garth Wruck, Vonda

Amy Webb, Prince Albert

Brigitte Stephen, Prince Albert

Renita Delisle Prince Albert

Marc Fontaine Vonda
Lucile Lavoie Frehlich saskatoon 

Lucile Lavoie Frehlich Saskatoon
Christiane Guérette et Jeff Burgess, Saskatoon

Previous Article Mon enfant ne veut manger que des pâtes !
Next Article Exposition d’arts de l’École Ducharme
Print
9968

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Dans ce temps-là !

Dans ce temps-là !

À l’époque où j’étais élève à la fin de l’élémentaire, quand arrivait le mois de juin, nous étions assez intenables dans les classes... La fête de la Saint-Jean-Baptiste marquait le début des vacances estivales. Les classes s’étaient terminées la veille et on avait vidé nos pupitres. Plus de devoirs. Plus de leçons. 

Thursday, July 16, 2020/Author: Michel Vézina/Number of views (429)/Comments (0)/
Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Les Fransaskois obtiennent enfin une nouvelle école

Après plusieurs années d’attente et une entente de principe avec le gouvernement de la Saskatchewan qui tardait à se concrétiser, une nouvelle école primaire francophone verra finalement le jour dans la capitale provinciale.

Monday, July 13, 2020/Author: L'Eau vive/Number of views (1314)/Comments (0)/
Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

Wednesday, July 8, 2020/Author: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Number of views (1053)/Comments (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

Wednesday, July 1, 2020/Author: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (1282)/Comments (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

Monday, June 29, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (1013)/Comments (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

Sunday, June 28, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Number of views (1183)/Comments (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

Sunday, June 14, 2020/Author: André Magny (Francopresse)/Number of views (1451)/Comments (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

Saturday, June 13, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Number of views (1488)/Comments (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

Saturday, June 13, 2020/Author: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Number of views (1781)/Comments (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

Friday, June 12, 2020/Author: Marc Poirier – Francopresse /Number of views (1909)/Comments (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

Tuesday, June 2, 2020/Author: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Number of views (2989)/Comments (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

Saturday, May 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/Number of views (2576)/Comments (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

Tuesday, May 19, 2020/Author: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Number of views (2326)/Comments (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

Tuesday, May 19, 2020/Author: Sébastien Durand/Number of views (2993)/Comments (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

Saturday, May 16, 2020/Author: Leslie Diaz/Number of views (3824)/Comments (0)/
RSS
123578910Last

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Mise à jour du lundi matin

Le 16 mars 2020 Chers parents et tuteurs, Nous reconnaissons que l'augmentation du nombre de cas confirmés de COVID-19 en fin de semaine soulève plusieurs questions et préoccupations. Le CÉF communique constamment avec le ministère de...
Wednesday, March 25, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Mise en place de mesures pour contrer la COVID-19

Chers parents et tuteurs, À la lumière des récents développements entourant la propagation du coronavirus (COVID-19), nous désirons vous informer que les équipes du CÉF sont déjà à l’œuvre afin d’assurer à vos enfants et à nos employés un...
Wednesday, March 25, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles écoles : le CÉF exprime l’incompréhension devant le silence du gouvernement provincial

Regina, le 23 mars 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) exprime sa profonde déception à la suite du dévoilement du plan de dépenses du gouvernement provincial pour 2020-2021, le 18 mars dernier. Même si la Province doit composer avec...
Monday, March 23, 2020/Author: Conseil des écoles fransaskoises/
123578910Last

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top