Close

Le Prix Bravo Bénévole 2018 décerné au Collectif des parents inquiets et préoccupés

Prix Bravo bénévoles 2018
Le samedi 20 octobre dernier, à l’hôtel Radisson de Saskatoon, plus de 150 personnes ont assisté à la cérémonie de récompense des prix Bravo Bénévoles du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Chaque année, le CÉCS organise en alternance la remise des prix Bravo Bénévoles et des prix Bravo Entreprises. Cette année ce sont les bénévoles qui ont été récompensés.

Il y a 6 ans l’initiative des prix Bravo Bénévoles voyait le jour à la suite du souci de la CÉCS pour la reconnaissance des efforts acharnés et la contribution des individus au développement économique de leurs communautés à travers des projets ou des activités. À la question de savoir quels ont été les critères de sélection des candidats pour n’en retenir que 6 au bout du compte, le directeur général du conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS), Robert Therrien confie : « Ce n’est pas nous qui décidons sur le nombre des candidatures. On fait appel à la communauté pour qu’elle présente des candidatures. Ce sont donc des individus, des groupes qui font des propositions par des formulaires. C’est un appel ouvert à la communauté francophone ».

L’éducation honorée par le prix Bravo Bénévoles

Cette année, le CÉCS a voulu reconnaitre de manière solennelle les efforts abattus par le collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), en lui décernant le prix Bravo Bénévoles. Le castor (sculpture de l’artiste fransaskois Joe Fafard) a été remis au CPIP en guise de reconnaissance pour tout le travail effectué dans le cadre de l’amélioration de la qualité de l’éducation en français reçue par les jeunes fransaskois. C’est d’ailleurs ce travail qui a abouti à l’ouverture d’une nouvelle institution scolaire, l’école du Parc de Regina. Michelle Allard-Johnson, représentante du CPIP, exprime sa reconnaissance : « Ce prix signifie que nous avons reçu le soutien de tout le monde. C’est l’élan dont on avait besoin pour continuer à chercher des acquis pour que notre système scolaire devienne celui dont tout le monde rêve. »

Un candidat satisfait

Paulin Apipila a été l’un des candidats de la cérémonie. Son projet repose sur la promotion de l’agriculture, la création d’emploi et la production de nourriture saine. Pour lui, cela a été un honneur de figurer dans la liste des candidats : « Nous sommes très fiers, car le projet que je mène en collaboration avec mes partenaires n’a que moins d’une année. C’est avec un moral solide que nous participerons encore dans les années à venir au prix Bravo ». La remise des prix Bravo de l’an prochain honorera les entreprises cette fois-ci et le processus de soumission des candidatures commencera au printemps 2019.


Les candidatures

Six candidatures avaient été soumises :

• Association culturelle de Bellevue
Projet : Centre francophone BDS (Bellevue, Domrémy et St. Louis)

• Association fransaskoise de Zenon Park Inc.
Projet : Garantir la conitnuité de l’AFZP Inc.

• Claude Desnoyers
Projet : North Battleford Urban Garden

• Collectif des parents inquiets et préoccupés
Projet : Revendication d’une nouvelle école à Regina

• Duck Lake Historical Society
Projet : Construction du Duck Lake Regional Interpretive Centre

• Paulin Apipila
Projet : Union Agricole de la Diaspora Africaine (ANADA)

 

Previous Article Participation record au Symposium des parents fransaskois 2018
Next Article Journalisme en français : Des journalistes formés en Saskatchewan dès 2019
Print
25590

Autres nouvelles - Éducation

Éducation francophone : Me  Roger Lepage décortique l’article 23

Éducation francophone : Me Roger Lepage décortique l’article 23

Me Roger Lepage nous explique que la francophonie canadienne en situation minoritaire revient de loin en matière d’éducation en français.

Sunday, November 21, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (537)/Comments (0)/
Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Quel continuum en éducation pour les Fransaskois ?

Le Rendez-vous fransaskois qui avait lieu du 1er au 7 novembre touchait un sujet sensible et urgent : l’éducation. Dans cet article, vous trouverez un résumé des discussions qui ont eu lieu à ce sujet.

Saturday, November 13, 2021/Author: Marie-Lou Bernatchez/Number of views (678)/Comments (0)/
Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Jean Féron : à la découverte d’un trésor bien caché

Le Conseil culturel fransaskois a publié un troisième guide pédagogique consacre à Joseph-Marc Lebel, alias Jean Féron, l’un des joyaux les plus méconnus de la littérature francophone de l’Ouest.

 

Monday, November 1, 2021/Author: Estelle Bonetto/Number of views (879)/Comments (0)/
Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

Monday, October 25, 2021/Author: Leslie Diaz/Number of views (855)/Comments (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

Friday, October 8, 2021/Author: Marine Ernoult – Francopresse/Number of views (1329)/Comments (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

Thursday, October 7, 2021/Author: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Number of views (1178)/Comments (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

Monday, September 6, 2021/Author: Mehdi Jaouhari/Number of views (2364)/Comments (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

Monday, June 14, 2021/Author: Emmanuel Masson/Number of views (5081)/Comments (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

Friday, June 11, 2021/Author: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Number of views (5009)/Comments (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

Friday, June 11, 2021/Author: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Number of views (6963)/Comments (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

Thursday, May 27, 2021/Author: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Number of views (6309)/Comments (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

Monday, May 17, 2021/Author: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Number of views (6080)/Comments (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

Monday, April 26, 2021/Author: Estelle Bonetto/Number of views (6488)/Comments (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

Wednesday, April 21, 2021/Author: Francopresse/Number of views (7531)/Comments (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

Wednesday, March 24, 2021/Author: Leslie Diaz/Number of views (7902)/Comments (0)/
RSS
135678910Last

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

135678910Last

Le CEF sur Facebook


Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top