Close

Coup d'oeil sur le monde

L'Ukraine en quelques points de repère

L'Ukraine en quelques points de repère

Des renseignements qui aideront à comprendre la situation en Ukraine

L’Ukraine : quelques points de repère

• La Crimée : péninsule du sud de l'Ukraine, république autonome au sein de l'Ukraine. Une partie importante de la flotte russe y est basée.

• La Crimée est dans le giron de la Russie depuis le 18e siécle. En 1954, Nikita Kroutchev la cède à l'Ukraine pour le tricentenaire du traité de Pereïaslav, dans lequel les cosaques d'Ukraine avaient proclamé leur allégeance à Moscou.

• En 1991, suite à la dislocation de l'Union soviétique, elle est rattachée à l'Ukraine. La population, majoritairement d'origine russe ou russophone, accepte difficilement que la Crimée devienne une partie intégrante de l'Ukraine indépendante. La République autonome de Crimée a sa propre constitution depuis 1999.

• En novembre 2004, des milliers de manifestants protestent contre une élection qu'ils jugent truqués et contre l'appui médiatique, politique et logistique du gouvernement russe à Viktor Ianoukovitch. C'est ce qu'on appellera la Révolution orange. 

• La Cour suprême annule le scrutin. Un nouveau vote se déroule en décembre 2004; Iouchtchenko remporte l'élection contre Ianoukovytch. D'un point de vue géopolitique, la Révolution orange marque un rapprochement de l'Ukraine avec l'OTAN et avec l'Union européenne.

• Février 2010 : Le protégé de Moscou Ianoukovitch est élu président.

• Novembre 2013 : Le gouvernement de Ianoukovitch annonce qu'il ne signera pas l'accord d'association avec l'Union européenne. Début des manifestations en faveur d'un rapprochement avec l'Europe.

• Février 2014 : Ianoukovitch quitte la capitale. Il est destitué par le parlement ukrainien le 22 février 2014.

• Mars 2014 : la Russie déploie des unités de choc aux endroits stratégiques isolant la Crimée de l'Ukraine.

 

 

L’Ukraine : quelques points de repère

Préparé par Michèle Fortin

• La Crimée : péninsule du sud de l'Ukraine, république autonome au sein de l'Ukraine. Une partie importante de la flotte russe y est basée.

• La Crimée est dans le giron de la Russie depuis le 18e siécle. En 1954, Nikita Kroutchev la cède à l'Ukraine pour le tricentenaire du traité de Pereïaslav, dans lequel les cosaques d'Ukraine avaient proclamé leur allégeance à Moscou.

• En 1991, suite à la dislocation de l'Union soviétique, elle est rattachée à l'Ukraine. La population, majoritairement d'origine russe ou russophone, accepte difficilement que la Crimée devienne une partie intégrante de l'Ukraine indépendante. La République autonome de Crimée a sa propre constitution depuis 1999.

• En novembre 2004, des milliers de manifestants protestent contre une élection qu'ils jugent truqués et contre l'appui médiatique, politique et logistique du gouvernement russe à Viktor Ianoukovitch. C'est ce qu'on appellera la Révolution orange. 

• La Cour suprême annule le scrutin. Un nouveau vote se déroule en décembre 2004; Iouchtchenko remporte l'élection contre Ianoukovytch. D'un point de vue géopolitique, la Révolution orange marque un rapprochement de l'Ukraine avec l'OTAN et avec l'Union européenne.

• Février 2010 : Le protégé de Moscou Ianoukovitch est élu président.

• Novembre 2013 : Le gouvernement de Ianoukovitch annonce qu'il ne signera pas l'accord d'association avec l'Union européenne. Début des manifestations en faveur d'un rapprochement avec l'Europe.

• Février 2014 : Ianoukovitch quitte la capitale. Il est destitué par le parlement ukrainien le 22 février 2014.

• Mars 2014 : la Russie déploie des unités de choc aux endroits stratégiques isolant la Crimée de l'Ukraine.

 

Print
6639
 

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top