Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Un premier potluck interculturel à Moose Jaw

Déguster les multiples saveurs de la francophonie

Author: Hugues Mallette/Thursday, November 21, 2019/Categories: 2019, ACFMJ - Association communautaire fransaskoise de Mose Jaw, RIF-SK Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan, Communautaire, Moose-Jaw

MOOSE JAW - Dans le cadre de la Semaine de l’immigration francophone, une cinquantaine de personnes se sont déplacées le vendredi 8 novembre pour le premier potluck de l’Association communautaire fransaskoise de Moose Jaw (ACFMJ). Le repas-partage a permis aux convives de goûter à diverses saveurs du monde de la francophonie.

C’est à l’école Ducharme de Moose Jaw que l’ACFMJ avait convié la communauté francophone à son premier potluck. Celui-ci pourrait bien devenir un évènement annuel au vu du succès de cette première édition. La rencontre était aussi l’occasion pour les nouveaux arrivants de se rencontrer et d’échanger.

Mille saveurs au menu

Le concept était simple : inviter les nouveaux arrivants à l’école pour un 5 à 7 où chaque participant devait apporter un plat de son pays d’origine. Plantain, riz frit, tourtières, samossas et tarte aux bleuets faisaient ainsi partie du menu. Les choix de repas étaient aussi nombreux que succulents.

Pour Mory Camara, assistant en éducation à l’école Ducharme qui est arrivé à Moose Jaw il y a un an de la Guinée, « ce genre d’évènement est une très bonne occasion pour faire connaître les ressources disponibles aux nouveaux arrivants, car c’est un challenge d’arriver dans un environnement où on ne parle pas la langue principale ».

Les familles à l’honneur

L’évènement a attiré principalement des familles. Plus d’une vingtaine d’enfants ont pu profiter de ce vendredi soir pour jouer entre eux, tandis que les parents discutaient. Le moment était ainsi propice à la rencontre. Il y avait notamment David et sa famille, qui vivent présentement à Davidson, mais qui cherchent à s’établir à Moose Jaw dans le but de profiter de l’école francophone.

L’organisatrice principale de l’évènement, Corinne Dourlent, également directrice de l’ACFMJ, était particulièrement heureuse du nombre de convives. « Ce que j’apprécie beaucoup, c’est que ce sont principalement des familles qui viennent d’arriver et qui sont là pour la première fois », confie-t-elle.

Un appui du Réseau en immigration francophone (RIF)

Cette activité se déroulait en même temps que la Semaine nationale de l’immigration francophone, qui avait lieu du 3 au 9 novembre à travers le pays via les divers réseaux en immigration francophone provinciaux.

La branche fransaskoise pour Moose Jaw est représentée par Sandrine Lebon, agente de projet, qui avait apporté du riz frit, un repas typique de l’île Maurice. « Sous une initiative d’Immigration, Réfugiés et Citoyenneté Canada (IRCC), Moose Jaw et Gravelbourg ont été choisies comme communautés francophones accueillantes. Le potluck était une bonne occasion pour le RIF d’apporter son support à l’ACFMJ », explique cette dernière.

Après cette réussite, l’ACFMJ célèbrera le 6 décembre la fête de Noël avec un spectacle.

Print

Number of views (15649)/Comments ()

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Index - S'exprimer autrement

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top