Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

L’âme des Prairies immortalisée en noir et blanc

Author: Dominique Liboiron/Wednesday, February 2, 2022/Categories: Aventure et plein air, Arts et culture, Arts visuels

Little Six School Division

Little Six School Division

Près de Cadillac, en Saskatchewan.
Crédit : Mark Vitaris

Deux jours après Noël, j’ai célébré ma fête. J’ai reçu de l’argent de mes parents et je savais immédiatement comment le dépenser. J’ai rendu le livre Borderlands à la bibliothèque où je l’avais emprunté et je suis tout de suite allé acheter ma propre copie. Laissez-moi vous dire pourquoi. 

Le photographe professionnel Mark Vitaris, 68 ans, capte si bien en noir et blanc la région qui longe la frontière entre la Saskatchewan, l’Alberta, le Montana et le Dakota du Nord que je voulais absolument ajouter son œuvre à ma collection de livres de photos.    

Grâce à ses 40 ans d’expérience, Mark Vitaris réussit à partager des scènes qui nous sont familières dans l’Ouest : des villages fantômes, des rivières aux berges boisées, ou même une simple corde à linge. Son œil si particulier fait ressortir à la fois la simplicité et la beauté des lieux. 

Grass Woman
Avec ses photos, Mark Vitaris partage le vécu de gens comme Grass Woman, une Autochtone qui, en 1879, a marché 12 jours du Montana à la Saskatchewan pour fuir ses ennemis.
Crédit : Mark Vitaris

Équipé d’appareils numériques Nikon D3 et Z6, de lentilles zoom de 14 à 24 mm et de 24 à 85 mm, Mark Vitaris met en évidence la texture de l’herbe qui danse sous le vent et des nuages qui peuplent le ciel. En regardant ses photos, on a l’impression de pouvoir les sentir au bout des doigts. 

Par souci de qualité, le photographe a choisi une couverture de livre en lin rugueux. Cette matière devait évoquer la texture de la région, des planches en bois dépeinturées des maisons abandonnées ou des arbustes de sauge.  

Originaire de Buffalo, dans l’État de New York, Mark Vitaris est arrivé dans l’Ouest canadien dans les années 1970 avec l’idée de prendre des photos des montagnes. Mais, à la place, l’Américain d’origine a été ébloui par les grands espaces, la solitude et le ciel. Il croit dur comme fer que les plaines sont habitées par un esprit.  

Borderlands est le fruit de cinq ans de photographie et de deux ans passés à la recherche d’une maison d’édition avant de fier son projet à Frontenac House. En 2021, le livre a gagné le Prix du meilleur livre régional de l’année décerné par l’Association des éditeurs de livres de l’Alberta. 

Pour en voir plus, rendez-vous sur le site web theborderlandsproject.com.

Print

Number of views (1584)/Comments ()

Comments are only visible to subscribers.

Index - S'exprimer autrement

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top