Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Des Fransaskois au château de Chambord !

Author: Emmanuel Masson/Wednesday, November 25, 2020/Categories: FAF - Fédération des aînés fransaskois, FAF - Fédération des aînés fransaskois, Société, Histoire

Mardi 24 novembre, une douzaine de Fransaskois ont eu droit à une visite privée du château de Chambord en France. Une visite un peu particulière, puisqu’elle était organisée en ligne via la plateforme Zoom par l’organisme Vitalité 55+ Saskatchewan.

En juin 2020, le Domaine national de Chambord avait publié sur sa page YouTube une vidéo intitulée « Visite privée du château de Chambord confiné ! » Le château ne recevait alors plus de visiteurs à cause de la pandémie, mais voulait permettre aux intéressés de voir l’intérieur de ce monument depuis le confort de leur salon.

Le château de Chambord est l’un des châteaux les plus célèbres de la Loire, situés dans la région Centre-Val de Loire, en France. Sa construction fut initiée en 1519 par le roi François Ier, impliquant une équipe constituée des plus talentueux architectes, tailleurs et maçons de l’époque, dont le célèbre Léonard de Vinci.

Le génie italien a conçu le fameux escalier à double hélice au centre du donjon qui constitue la pièce maîtresse du château. Toutefois, François 1er n’aura jamais pu voir la fin de sa construction, le château étant achevé seulement sous le règne de Louis XIV plus d’un siècle et demi plus tard.

Surprises au château

Le château de Chambord avait d’abord vocation à être un domaine de chasse pour le roi. Éric Lefol, directeur général de Vitalité 55+, est étonné d’apprendre que, lorsque les rois s’y rendaient, ils apportaient avec eux leur mobilier. Mais comme les monarques français n’y allaient que très peu, le château était complètement vide la plupart du temps.

Michel Vézina, président de l’organisme fransaskois à l’origine de la visite, indique qu’il trouve « toujours impressionnant de voir les constructions de l’époque et la richesse des propriétaires ». Il se demande « pourquoi la Révolution n’est pas arrivée plus tôt » avec toutes ces inégalités dans la société de l’Ancien Régime. Sur ce thème, la vidéo a montré des graffitis gravés dans la pierre à l’intérieur du château datant du 19e siècle, dont un représentant le bonnet phrygien, symbole de la Révolution française.

Les participants ont tous apprécié la présentation. Monique Ramage de Saskatoon raconte qu’elle avait déjà vu le château, mais seulement de l’extérieur. Clément Dion de Zenon Park mentionne pour sa part que l’activité lui a « donné le goût d’aller le voir en personne ».

Claire Landriot, coordonnatrice de projet pour Vitalité 55+, a eu l’idée de diffuser la vidéo dans le cadre de la série Connect’aînés de la semaine. Les activités se tiennent tous les quinze jours, les mardis après-midi. La prochaine édition du 8 décembre sera la quatrième partie du « Tour de la francophonie en Saskatchewan » offert par l’historien Laurier Gareau.

Print

Number of views (8650)/Comments ()

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Index - S'exprimer autrement

Previous Next
Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top