Close

Navigation du site

Categories

Agenda

Upcoming events

L'Eau vive sur Facebook

Le Portail fransaskois

L'eau vive sur Twitter

Ces travailleurs de l’ombre qui nous éclairent !

Author: Frédéric Dupré/Thursday, March 15, 2018/Categories: L'Apostrophe, Communautaire, 2018

Mychèle Fortin

Mychèle Fortin

Rédactrice de l'Eau vive de 2015 à 2018
Photo: Gisèle Picard
Il y a de ces gens qui demeurent dans l’ombre, mais dont le travail est essentiel au succès des projets et des organisations. Ces artisans, souvent mal connus par le public, s’assurent que des réalisations puissent voir le jour sans anicroche. Je veux profiter de cette chronique pour mettre en lumière une artisane de l’ombre qui prend bientôt sa « retraite ».

Cette artisane m’a appuyé, ainsi que de nombreux autres contributeurs à notre journal fransaskois. Mychèle Fortin a tenu la barre de la rédaction de l'Eau vive depuis 2015, s’assurant que les textes publiés soient de haute qualité tout en respectant l’esprit des auteurs. Mychèle n’a pas seulement assuré la qualité linguistique des textes, elle a cultivé et soutenu les chroniqueurs, journalistes et autres contributeurs, les incitant à poursuivre leur engagement dans le journal fransaskois. C’est sous son regard attentif, sa plume aiguisée, et par ses commentaires pertinents que le contenu de notre journal s’est enrichi pour devenir un journal de qualité professionnelle. Merci, Mychèle, pour ton dévouement, ta passion, et surtout pour ta ténacité durant les nombreuses tempêtes à la barre de la rédaction de l’Eau vive.

J’inviterais, aujourd’hui, les directeurs et autres leaders des organisations à prendre le temps de remercier et d'encourager les travailleurs de l’ombre, secrétaires, comptables, concierges et autres employés souvent méconnus, qui font que nos organisations fonctionnent et performent. Certains disent que nous sommes tous et toutes remplaçables. C’est peut-être le cas sur le plan technique, mais combien nous savons que chaque personne, quel que soit son rôle, apporte une énergie unique qui donne à notre milieu de travail tout son sens. Créer un environnement de travail valorisant, où le mieux-être des employés est prioritaire, nous permet de bâtir nos compétences organisationnelles et surtout, de faire du réseau associatif un espace professionnel stimulant et invitant. C’est un miroir de la communauté francophone dont nous rêvons !

Le développement communautaire est un métier basé sur l’humain, sur notre capacité à rassembler, à mobiliser, pour répondre efficacement à des enjeux collectifs. Ainsi, chaque personne, chaque employé, compte; chaque geste, chaque parole pour soutenir les acteurs du développement compte énormément. Ce discours semble être une vérité trop répétée, mais combien nous sous-estimons son impact et, surtout, combien nous tenons pour acquis le professionnalisme de certains, l’engagement des autres, ou encore l’énergie positive qu’apporte chaque joueur de nos organisations.

Encore une fois, merci Mychèle pour ton professionnalisme et ton dévouement au développement de la communauté fransaskoise.

 

Print

Number of views (1340)/Comments ()

Comments are only visible to subscribers.

Terms Of UsePrivacy StatementCopyright 2014 par L'Eau vive
Back To Top