Close
L'Écho du bel âge

Une pièce de théâtre ancrée dans la réalité des aînés

Bon débarras de Madeleine Blais-Dahlem à St-Denis

Auteur: Ian C Nelson/24 novembre 2016/Catégories: Arts et culture, Théâtre, La Trinité, FAF - Fédération des aînés fransaskois, Aînés, 2016

Les acteurs de la représentation à St-Denis

Les acteurs de la représentation à St-Denis

De gauche à droite : Juliette Denis, Marguerite Hounjet et Benjamin Gerwing
Photo: Jean-Pierre Picard (2016)
ST-DENIS - Bon débarras est le titre évocateur d’une pièce de Madeleine Blais-Dahlem qui touche à des sujets personnels qui tiraillent souvent des gens de l’âge d’or : la décision de déménager pour des raisons de santé et la question de la ferme que l’on abandonne ou que l’on essaie de passer à une nouvelle génération.

L'auteure décrit la situation de Hervé et de Mandoline LeChasseur et d’une cousine, La Palma, à partir de son imagination toujours fertile et exubérante. Mais cette fois, l’imaginaire est nourri par une série de 52 entrevues que Madeleine a réalisées avec des aînés de partout dans la province pendant les deux dernières années. Elle maîtrise le dosage du comique et du réel dans ses dialogues pour nous distraire et nous amuser tout en réalisant un projet de sensibilisation à cette réalité importante, parrainé par la Fédération des aînés fransaskois. Grâce à la transcription des entrevues, la pièce est bien ancrée dans la réalité des aînés et traduit leurs préoccupations de santé et de qualité de vie, ainsi que l’écart naturel qui se produit entre les générations.

Les détails de tout le « stuff » (émotionnel et réel) qu’on a accumulé pendant des décennies de la vie en famille et les souvenirs qu’apportent leur redécouverte et leurs parfums suggèrent admirablement la vie des Fransaskois dans toute sa variété. L’effort de rassembler les accessoires va sans doute faire revivre bien des scènes parentales et familiales pendant la préparation des représentations qui auront lieu à North Battleford, Zénon Park et Gravelbourg/Ponteix.

Une adaptation a été expressément écrite pour chaque endroit qui produira la pièce avec sa propre distribution. À St-Denis le dimanche 13 novembre dernier, dans une mise-en-scène signée Bruce McKay, les personnages ont été interprétés avec de l’esprit et une sensibilité authentique par Benjamin Gerwing (Hervé), Marguerite Hounjet (Mandoline) et Juliette Denis (La Palma). L’auteure est actuellement en pleine création d'une version radiophonique pour Gravelbourg/Ponteix qui sera lue en public, captée, puis diffusée sur les ondes de la radio communautaire.

La Troupe du Jour a contribué à la création théâtrale avec les conseils professionnels de M. McKay. Par ailleurs, Madeleine Blais-Dahlem a identifié et fourni les moments où les communautés participantes peuvent insérer leur couleur locale, par exemple des personnages, objets, expressions, afin de rendre le contexte reconnaissable et délicieusement comique pour un public au parfum. Un exemple génial c’est le triage des objets pour une capsule de souvenirs : le couple se dispute quoi garder pour une génération à venir et quoi rejeter comme « bon débarras ». Entre-temps, la cousine écornifleuse subtilise un tas d’objets pour meubler son « musée du village ». La nostalgie se montre à la fois comique et touchante dans ce va-et-vient mouvementé. L’amour triomphera à la fin si on comprend bien ce que peut signifier un petit jeu de hockey domestique et une boule de laine à tricoter.

Ne manquez pas ce charmant bijou de réalité sur la prairie. Quand les dates des autres représentations locales seront fixées, vous les trouverez dans l’agenda de l’Eau vive et du Portail fransaskois.

Imprimer

Nombre de vues (4837)/Commentaires ()

Liens à visiter

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top