Close
L'Écho du bel âge

Aucun être humain n'est une île

Auteur: Francine Proulx-Kenzle/19 mars 2017/Catégories: Tabou No More - Réflexions sur la santé mentale, Santé, 2017

Aucun être humain n'est une île

Aucun être humain n'est une île

Francine Proulx-Kenzle
Le titre de ma chronique est une citation d’un poème écrit en 1624 par le britannique John Donne. Vous la connaissez peut-être dans sa version originale : No man is an island. 

On peut assumer que la plupart des personnes sont en lien avec d’autres : les membres de leur famille, leurs amis, ou encore les gens de leur communauté.  C’est dans notre nature. Nous sommes des êtres relationnels. Nous avons besoin de l’autre.

Continuons à réfléchir ensemble sur notre santé mentale. Une fois que nos besoins de base sont comblés (nourriture, logement, boulot) de quoi avons-nous besoin pour satisfaire nos besoins relationnels?  Un réseau social, une communauté. 

Pour la plupart d'entre nous, être en lien avec d’autres est important! Je peux affirmer que ma santé mentale est positivement affectée par le fait que je fais partie de la communauté fransaskoise. Ma culture et mon identité s’y trouvent vivant côte à côte avec d’autres différents de moi. La diversité culturelle de ma communauté m’apporte d’autres points de vue et réduit les angles morts qui m’habitent.

Donc, je ne suis pas une « île » car je fais partie de ma communauté! Et comme j’en suis reconnaissante! Dans mon expérience, cette communauté m’a toujours nourrie et soutenue, à travers de dures épreuves et certainement à travers l’anodin quotidien. Je n’ai qu’à tendre la main et quelqu’un est là pour moi. J’ose dire que je suis prête à faire de même pour les autres. Une bonne façon de renforcer ma santé mentale.

Pour moi, le rapport entre le mieux-être de notre communauté et la santé mentale de ses membres est évident. Ça va dans les deux sens. Nous pouvons activement contribuer à bâtir notre communauté avec toutes les forces que nous avons. Et aussi, nous pouvons développer toutes nos forces avec l’appui et l’encouragement de notre communauté. Les deux vont ensemble.

Comme vous le savez, je suis formatrice pour les premiers soins en santé mentale. Chaque fois que je donne cette formation, j’apprends beaucoup sur moi et sur les autres. À ce titre j’aimerais partager avec vous quelques astuces* qui contribuent à une bonne santé mentale et donc qui contribuent au mieux-être d’une communauté :

  • Soyez en paix avec vous-même : trouvez un équilibre entre ce que vous pouvez changer et ce que vous ne pouvez pas changer
  • Ayez confiance en vous : faites simplement de votre mieux
  • Acceptez les compliments : les signes de reconnaissance positifs sont les bienvenus
  • Réservez du temps pour les membres de la famille et les amis : entretenir vos relations est primordial, ne tenez pas pour acquis les gens autour de vous
  • Offrez votre aide et acceptez d’en recevoir : ceci renforce les relations
  • Soyez curieux et écoutez l’autre sans porter jugement : ceci permet un dialogue fructueux et positif
  • Établissez un budget sensé : réduisez votre stress autour des finances, posez la question « est-ce nécessaire, ou simplement souhaité? »
  • Faites du bénévolat : vous en tirerez une satisfaction que le travail rémunéré ne peut apporter
  • Gérez votre stress : reconnaissez vos limites sans vous sentir coupable
  • Identifiez vos humeurs et faites-leur face : exprimez vos émotions de façon constructive
  • Trouvez la force dans le nombre : « aucun être humain n’est une ile »

En avez-vous d’autres? N’hésitez surtout pas à les partager dans la communauté!

* Source : http://www.cmha.ca/fr/mental_health/dix-conseils-pour-la-sante-mentale/#.WMIxsBLhDwc    
Imprimer

Nombre de vues (3274)/Commentaires ()

Liens à visiter

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top