Close
Marie-Pier Boilard

Wilf Perreault : De la ruelle au musée

Rencontre avec l'artiste à la MacKenzie Art Gallery de Regina

L’exright Wilf Perreault : In the Alley

L’exposition Wilf Perreault : In the Alley

Photos : Marie-Pier Boilard
Samedi le 27 septembre dernier de 14 h à 16 h avait lieu une discussion avec l’artiste peintre fransaskois Wilf Perreault à la MacKenzie Art Gallery. Cette discussion avait pour sujet la nouvelle exposition de l’artiste, ainsi que la sortie de son livre Wilf Perreault : In the alley/Dans la ruelle.

Plus d’une cinquantaine de personnes étaient réunies pour entendre M. Perreault répondre aux questions du conservateur en chef du musée, M. Timothy Long.

Plutôt qu’un catalogue, comme on en retrouve généralement dans les autres expositions, ce manuscrit prend la forme d’un livre dans lequel figurent les textes de Long lui-même ainsi que de douze auteurs et essayistes saskatchewannais, qui ont écrit des textes sous une forme narrative ou poétique, parfois associés à une œuvre ou à l’homme lui-même, à son histoire et à son travail. Interrogé quant à sa décision de proposer un livre avec l’exposition, M. Long a déclaré : « J’ai travaillé avec beaucoup d’artistes tout au long de ma carrière, mais je trouvais important de souligner les accomplissements d’un artiste saskatchewannais de grande renommée tel que Wilf Perreault. Pour cette exposition, je voulais essayer quelque chose de différent [...] J’en ai parlé à Wilf et il a été d’accord ».

L’exright Wilf Perreault : In the Alley

L’exposition Wilf Perreault : In the Alley

Une cinquantaine de personnes ont participé à la présentation de Wilf Perreault à la MacKenzie Art Gallery de Regina le 27 septembre 2014.
Photos : Marie-Pier Boilard
Timothy a poursuivi en parlant du lien qui unit Wilf et son public : « Wilf est adoré du public, autant anglophone que francophone. Il a le sens de la communauté. Il a à la fois développé un sentiment d’appartenance pour la communauté francophone et un sentiment d’être étranger dans ce milieu majoritairement anglophone et ça se reflète dans sa peinture. Pourquoi croyez-vous qu’il a choisi de peindre des ruelles plutôt que des rues passantes? »

Concernant ses projets d’avenir, M. Perreault a déclaré ne pas trop avoir d’idée en tête pour le moment. « Mais une chose est sûre, c’est que je ne prévois pas peindre des ruelles toute ma vie », a-t-il déclaré en riant.

Suite à la discussion, les gens ont pu profiter de l’occasion pour faire dédicacer leur livre par l’artiste peintre.

L’exposition Wilf Perreault : In the Alley sera présentée jusqu’au 4 janvier prochain à MacKenzie Art Gallery. Elle sera par la suite présentée à la galerie d’art de Grande Prairie, en Alberta. 

Imprimer
6661

Navigation du site

Categories

Back To Top