Close

La vision du nouveau commissaire aux langues officielles

Raymond Théberge veut une présence constante des langues officielles sur la place publique

L’ancien recteur de l’Université de Moncton se donne comme objectif que « la dualité linguistique et les langues officielles soient toujours présentes sur la place publique et aussi vibrantes que par le passé ». L’outil qu’il va privilégier : la modernisation de la Loi.

 

Petite enfance: les communautés francophones ont besoin de plus de soutien

Le commissaire aux langues officielles publie un rapport sur la petite enfance

Jean-Pierre Picard 3438
Dans son rapport "La petite enfance: vecteur de vitalité des communautés francophones en situation minoritaire", dévoilé le 3 octobre 2016, le commissaire aux langues officielles, Graham Fraser, demande au gouvernement fédéral d’ouvrir les coffres pour les services touchant la petite enfance en milieu minoritaire.

Le commissaire aux langues officielles à la rescousse de la minorité anglo-québécoise

Jean-Pierre Picard 2232

Le commissaire aux langues officielles a fait faire de l’exercice à bien des sourcils en demandant au Québec d’offrir plus de services à sa minorité anglophone. Monsieur Graham Fraser voudrait que le gouvernement de cette province mette sur pied un bureau des affaires anglophones, comme on en retrouve dans les autres provinces pour appuyer les minorités francophones, à l’instar de la Direction des affaires francophones en Saskatchewan.

Immigration francophone : Le déficit s’accentue

Déficience au niveau de l’accueil et de l’intégration

Paul MENGOUMOU (Francopresse) 7630

L’immigration continue d’être au centre des préoccupations des communautés de langue française au pays alors qu’une douzaine de chefs de file et d’experts viennent de sonner l’alarme sur la déficience du recrutement et de l’accueil de nouveaux arrivants francophones.

 

Monsieur le Commissaire, donnez un coup de fil à vos avocats avant qu’il ne soit trop tard

Jean-Pierre Picard 6224

Depuis des mois on s’émeut devant la boucherie que subit la SRC/CBC. On se scandalise devant la réduction des effectifs et des moyens consacrés à la production. Les pétitions et groupes de discussion en ligne se multiplient mais l’ouvrage de démolition se poursuit, imperturbable.

RSS

Navigation du site

Categories

Back To Top