Close
Dominique Liboiron

Explorez la rivière Saskatchewan Sud

Que signifie le mot Saskatchewan ? Vous savez déjà que le nom de notre province vient des deux rivières majeures qui la traversent, mais cela n’explique pas la définition du terme. Seriez-vous surpris d’apprendre que ce même mot nous donne également le nom de cette publication ?

Le terme Saskatchewan vient du mot cri « Kisiskatchewani Sipi. » ou, autrement dit, ‘rivière qui coule rapidement’. En simplifiant la traduction, nous aboutissons à ‘eau vive’.

Malgré l’importance des deux rivières, il se peut que vous ne les ayez jamais explorées. Voici des conseils de voyage. Faute d’espace, laissons la rivière Saskatchewan Nord et concentrons-nous sur la rivière Saskatchewan Sud. Elle offre aux amateurs de canot ou de kayak une expérience de plein air unique parce qu’elle traverse deux écosystèmes différents, celui des plaines et celui de la forêt mixte.

 

1er parcours : de Medicine Hat au terrain de camping Sandy Point

Cette partie de la rivière comprend des « badlands » majestueux. En plus, elle possède des cavernes à explorer. Ici, la rivière est facile à naviguer et il n’y a pas de portages. Les places où camper abondent, mais parfois les berges sont à pic.

Le parcours commence au parc Strathcona Island à Medicine Hat. Nous y trouvons une rampe de mise à l’eau et un stationnement pour les véhicules. Le trajet se dévoile sur 107 miles (ou 173 km), assez pour vous occuper pendant quatre jours et trois nuits.

Comme pour tout voyage, il existe des inconvénients. Le vent peut être très fort en après-midi, surtout là où la rivière se rétrécit. Si le vent se lève, attendez-vous à y passer une journée de plus.

Des serpents à sonnette vivent le long de la rivière, mais les morsures sont rares car ces serpents cherchent d’abord à s’évader des êtres humains. Néanmoins, il vaut mieux apporter une trousse anti-venin.

Sur sa rive gauche, la rivière longe la base militaire de Suffield, surtout lors des deuxième et troisième journées. Parfois, au cours de l’été, les militaires font des manœuvres et tirent de vrais obus. Quand cela arrive, le militaire canadien ne permet aucun accès à la rivière. Il faut donc coordonner la date de votre voyage avec l’armée. De plus, le camping n’est pas permis sur la base, alors vous aurez à camper sur la rive droite ou sur des îles. Vous pouvez rejoindre la base militaire au 403 544-4310.

Le terrain de camping Sandy Point est le point d’arrivée. Ce terrain est situé là où l’autoroute albertaine 41 traverse la rivière Saskatchewan Sud. Le livre Prairie River par Dawn Dickinson est fortement recommandé parce que ce guide de voyage vous fournit d’excellentes cartes et explique bien les traits géographiques de cette partie de la rivière sans oublier des descriptions engageantes de la flore et de la faune, incluant des illustrations.

2e parcours : d’Outlook à Saskatoon

Ce trajet est moins rigoureux. Ici, la rivière passe par une zone de transition entre les plaines situées au sud et la forêt boréale au nord. Le point de départ est proche des villes majeures de la Saskatchewan. Toutefois, la région est assez sauvage pour donner l’impression d’être en pleine nature.

Le voyage commence au parc régional d’Outlook qui se trouve dans le village du même nom. Un sentier mène à la rivière au pied du pont à train. Il y a également un stationnement pour les véhicules. Le parcours s’étale sur 58 miles (ou 94 km). En moyenne, vous en avez pour trois jours et deux nuits. Par contre, la vitesse du courant varie selon les décharges du barrage Gardiner. Si elles sont minimes, ou si le vent souffle fort, prévoyez une journée de plus. Le courant serpente des bancs de sable et est un peu difficile à suivre parfois.

Les berges sont faciles d’accès quand il faut installer votre tente, mais sachez que les décharges peuvent augmenter le niveau d’eau subitement au cours de la nuit. Par conséquent, il vaut mieux mettre votre camp à trois pieds ou à un mètre au-dessus du niveau de la rivière.

Le Saskatoon Rowing Club est le point d’arrivée. Le club est situé dans le parc Victoria sur la rive gauche à proximité du coin de l’avenue G et de la rue 16e Ouest. Côté sécurité, il n’est pas avisé d’y laisser un véhicule lors de votre voyage.

Pour plus de renseignements, consultez le site meewasin.com.

www.meewasin.com/assets/upload/resources/RiverEcocanoeGuide-Mapshigh-complete.pdf.

Bon voyage et bon été !

Imprimer
2338

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top