Close

Chant'Ouest 2016: Découvrez quelques unes des belles Voix de l'Ouest...

Émilie Lebel(SK),Mamadou(MB),Sophie Villeneuve(YT) etSympa César(AB) livreront une performance hors du commun le jeudi 29 septembre prochain, dès 20h, dans les Studios de Radio-Canada (2440 rue Broad, Regina, SK). Vous pourrez écouter ce spectacle intimiste diffusé en direct par Radio-Canada à la radio et en webdiffusion, et ce, dans les quatre provinces de l’Ouest et au Yukon!

Le maître de cérémonie sur scène sera nul autre queShawn Jobin. L'émission radio sera animée parAudrey Paris, avec le concours deFrançois Dubé, animateur aux réseaux sociaux, etNicole Lavergne-Smith, Fureteuse fransaskoise.

Le public aura également le plaisir d'écouter les chansons d'Étienne Fletcher, artiste invité à ce Chant'Ouest 2016. Suite à ses prestations de qualité qui l'ont mené en finale au Festival international de la chanson de Granby, Étienne est un bel exemple de succès pour les participants du Chant'Ouest, qui tentent cette année de suivre ses pas. Les deux lauréats du Chant'Ouest 2016 seront ainsi les représentants des provinces de l'Ouest l'an prochain à ce prestigieux festival!

De plus, la prolifique chanteuseMadeleine Viczkosera des nôtres pour la soirée du Chant'Ouest. On profitera de l'occasion pour lui remettre le prix Thérèse-Potvin, afin de souligner sa grande contribution à la chanson en français dans les provinces de l'Ouest. On se rappelle notamment du succès Bonjour Saskatchewan de cette auteure-compositrice-interprète.

Pour ne rien manquer de cette belle soirée qui promet, suivez-nous sur Facebook, Twitter et Instagram en utilisant le mot-clic#chantouest. De plus, vous pourrez voter pour votre artiste préféré et ainsi participer au Prix public des médias.

Il suffit de vous rendre à l’adresseICI.Radio-Canada.ca/chantouestafin de connaître tous les détails!

Et ce n'est pas tout ! Les spectateurs pourront apprécier une exposition d'œuvres de l'artiste visuel fransaskoisDenis Chapados, tout en participant aux célébrations qui suivront le spectacle. Cette exposition mettra en avant la toute nouvelle œuvre de l'artiste qui promet de surprendre et émerveiller tant pas sa beauté que par sa taille. L'artiste a également conçu les trophées qui seront remis aux deux lauréats du Chant'Ouest pendant la soirée; ainsi que le trophée remis pour le prix Thérèse-Potvin.

C’est donc un rendez-vous à ne pas manquer,
le jeudi 29 septembre, à 20h (portes à 19h30), à Radio-Canada!

Réservez dès maintenant !Profitezdu tarif spécialde 15$ (20$ à la porte)

Achetez vos billets en ligne


Entendu lors de la Fête fransaskoise cet été:
«On a de très bons artistes dans l’Ouest, en tant que francophones minoritaires, on a des choses à dire. Le Chant’Ouest c’est une façon de s’assumer, de dire qu’on est là et qu’on existe. Il y a toujours une atmosphère fébrile, à chaque année il y a une nouvelle vague d’artistes qui sont excités de se lancer en musique, et le public est très présent pour les supporter.
Le prix du public du Chant'Ouest est très important. Personnellement, c’est celui dont j’ai été le plus fier. Ce qui est crucial dans la musique, c’est le lien que tu crées avec les gens, et les liens qu’ils créent entre eux. C’est ça le Chant’Ouest.»
-Étienne Fletcher, lauréat2015
«Quand tu participes au Chant’Ouest, il faut que tu restes toi-même. Si tu t’es rendu jusque là, c’est qu’il y a une raison, c’est que tu as un réel talent. Ce n’est plus le moment de se remettre en question ! Aussi, je crois qu’il faut prendre les critiques d’un point de vue constructif, de saisir l’occasion de s’améliorer grâce à cette expérience, c’est ça le but de la chose après tout !
C’est une opportunité de grandir suite aux e
nseignements avec les coachs, et une véritable occasion d’entrer en contact avec l’industrie, de travailler avec les pros.»
-Kelly Bado, lauréate2013
«Le Chant’Ouest m’a vraiment ramenée dans l’écriture de chansons en français. Ça faisait un bout de temps que je n’avais pas écrit en français avant ma participation. La sonorité est complètement différente de l’anglais. Les syllabes ne sont pas pareilles, le rythme est différent. Il y a une tradition parolière très forte dans la langue française, une poésie qui fait en sorte que les textes sont beaucoup plus creusés, beaucoup plus subtils. C’est une langue qui est riche en imagerie, en détails, c’est toute une richesse.»
-Rayannah, lauréate 2015
«Le Chant’Ouest représente pour moi le sens de la famille, le sens de la communauté. Quand tu chantes en français dans l’Ouest, tu te sens toujours un peu seul(e); le Chant’Ouest apparaît comme une grande réunion francophone. Tout le monde s’y rassemble, il y a une grande volontéd’inclusion, même ceux pour qui le français est une langue seconde, comme moi. Ça fait toujours du bien de voir qu’il y autant de francophones dans les provinces de l’Ouest !»
-Megan Keirstead, participante2015
«Le Chant’Ouest a représenté la chance de jouer avec un house band dans un niveau de professionnalisme élevé, ce qui est assez rare pour un artiste émergent. J’ai beaucoup apprécié de recevoir le rapport des juges suite à ma performance. Leurs commentaires m’ont aidée à m’améliorer.Le Chant’Ouest a fait ressortir mon nom davantage dans les provinces de l’Ouest, mais ça a surtout accentué mon envie de chanter en français.»
-Malika Sellami, participante 2014
Le Conseil culturel fransaskois tient à remercier tous ses bailleurs de fonds, partenaires et commanditaires qui rendent possible la tenue du Gala Chant'Ouest 2016.

 

Imprimer
845

Navigation du site

Categories

Back To Top