Close

La FCCF plaide la cause de la SRC auprès de la ministre Shelley Grover

La Fédération culturelle canadienne-française demande à la ministre de Patrimoine canadien de lancer un véritable débat sur l'avenir de Radio-Canada et de majorer son financement afin que le diffuseur public puisse jouer son rôle auprès des communautés francophones.

Coupures à la SRC: Le CLO pourrait poursuivre le fédéral

Le Commissaire aux langues officielles croit que les coupures répétées au budget de Radio-Canada affecteront irrémédiablement les minorités linguistiques.

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) 11400

Après la lettre du 15 juillet d’anciens gouvernants de la SRC/CBC prenant la défense du diffuseur public, le commissaire aux langues officielles fait connaître ses intentions dans la lutte contre l’effritement de la programmation offerte aux Canadiens.

Le Conseil scolaire fransaskois demande une injonction contre le gouvernement

Arnaud Decroix 13226

Jeudi 26 juin, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a pris la décision de retourner devant les tribunaux pour tenter d’obtenir des fonds supplémentaires de la part du gouvernement provincial. Il y a trois mois, le CSF signait pourtant une convention de suspension des instances judiciaires pour une durée d’un an renouvelable. Voici le récit des événements qui auront conduit à ce revirement.

Un diffuseur public devenu méconnaissable

Annonces de réductions dramatiques de services à CBC/Radio-Canada

Serge Quinty (FCFA) 10070
En 2020, les Canadiens ne reconnaîtront plus leur radiodiffuseur public et les francophones, eux, ne s’y reconnaîtront plus. C’est ce qu’il faut retenir, selon la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, de la stratégie Un espace pour nous tous rendue public par CBC/Radio-Canada le 26 juin 2014.

Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Jean-Pierre Picard 15384

Saviez-vous que l’avocat Hubert T. Lacroix, avant d’être nommé à la tête de la SRC/CBC en 2007, a enseigné le droit des valeurs mobilières, des fusions et des acquisitions d’entreprises à la faculté de droit de l’Université de Montréal pendant cinq ans? Fusions et acquisitions d’entreprises... Ça ne vous rappelle pas quelques films où on voit des entreprises se faire décimer dans la jungle de Wall Street au nom de la rentabilité?

Vers une nouvelle francophonie pancanadienne?

Sommes-nous à l’aube de la post-souveraineté et de la renaissance d’une francophonie pancanadienne ?

Lucien Chaput (Francopresse) 6648

Un gouvernement libéral « fédéraliste » majoritaire au Québec. Un « non merci » sans équivoque à un éventuel référendum sur la souveraineté. Sommes-nous à l’aube de la post-souveraineté et de la renaissance d’une francophonie pancanadienne ?

Rencontre informelle entre l'ACF et la ministre du Patrimoine canadien et des Langues officielles

Alexandre Daubisse (EV) 12788

Jeudi 17 avril, la présidente de l’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF), madame Françoise Sigur-Cloutier, son vice-président, monsieur René Archambault, et son directeur, monsieur Francis Potié, ont rencontré l’honorable Shelly Glover à l’initiative du bureau de la ministre.

« Les organismes auraient dû paniquer il y a longtemps »

Orientations de Patrimoine canadien

Un mois après les consultations internes sur la nouvelle orientation pour l’appui aux minorités de langue officielle, la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) et ses membres n’ont pas encore partagé leurs réactions. Les enjeux sont pourtant d’envergure.

Retour sur le Cas Mercure

Adaptation d’un texte de Laurier Gareau – Revue historique Vol. 11 No. 3 mars 2011

Laurier Gareau 9277

Il était une fois, un curé de campagne qui a entrepris une cause qui allait chambarder l'histoire de notre province au point où elle est redevenue, pendant quelques courts mois en 1988, une province bilingue. Son nom : André Mercure, o.m.i. 

RSS
123456789

Theme picker

 

Navigation du site


Categories

Back To Top