Close

Deux Québécois à la Fête fransaskoise dans le cadre d’un projet de documentaire

À la découverte de la francophonie canadienne

Michèle Fortin (EV) 5701

CIRCLE H RANCH - Ils s'appellent Francis Groulx et Nathaël Michaud. Le premier avait commencé des études en aéronautique avant de se tourner vers le cinéma et les communications. Le second a étudié les communications avant de se tourner vers l'aéronautique. Un chassé-croisé entre deux amis qui se connaissent depuis l'âge de 8 ans.

Des jeunes de moins en moins bilingues

Rapport du comité sénatorial des langues officielles

Alex Antonacci (Francopresse) 2693

Le comité sénatorial des langues officielles a déposé la semaine dernière son rapport sur l’étude des meilleures pratiques en matière de politique linguistique et d’apprentissage d’une langue seconde. Un constat est clairement mis en évidence : les jeunes Canadiens sont de moins en moins bilingues.

Bilinguisme: les francophones et les anglophones invités à mieux se connaître

Une belle initiative du club Rotary de Moncton

MONCTON - Dominic Cardy, chef du NPD au Nouveau Brunswick et Mathieu Wade, sociologue de l’Université de Moncton, ont partagé leurs points de vue sur la question sensible du bilinguisme lors d’un dialogue public au début du mois de mai au Collège Oulton de Moncton.

Andréa Denis: quand j'étais jeune on me disait que je n'étais pas fransaskoise

Entretiens avec des Fransaskois vivant au Québec – 3e partie

Administrator 5807

L'Eau Vive a rencontré Andréa Denis, une Fransaskoise récemment arrivée à Montréal. Andréa, qui jusqu'à l'automne dernier travaillait pour le Conseil culturel fransaskois, a choisi de venir au Québec pour vivre en français et explorer la vie.  

Michel Marchildon : porte-voix de l'identité fransaskoise

Entretiens avec des Fransaskois vivant au Québec – 1ere partie

Originaire de Zenon Park et bien connu de la communauté fransaskoise, Michel Marchildon vit au Québec depuis 15 ans. Son parcours impressionne. En plus d'une carrière d'artiste multidisciplinaire, il a travaillé à l'Eau Vive, Radio-Canada, l'Assemblée communautaire fransaskoise, réalisé des contrats pour la Société historique. Il a donc été au cœur des institutions qui font vivre le français en Saskatchewan. 

La francophonie au Canada vue par les Québécois – 1ere partie

Fransaskoisie: une réalité qui fait mentir les chiffres pessimistes

Émilie Dessureault-Paquette (EV) 3877

Si l'on en croit les chiffres, seules quelques petites exceptions sur la carte sembleraient porter, bien que fragilement, l'existence de la Francophonie de ce côté des Prairies. Pourtant, et malgré le fait que la Fransaskoisie semble éparpillée aux quatre coins de la Saskatchewan, mon incursion de quelques mois au sein de l'univers fransaskois, m'a permis de découvrir le dynamisme et des initiatives francophones qui font mentir le pessimisme des chiffres.

Le gouvernement saskatchewannais souligne les Rendez-vous de la francophonie

Jean-Pierre Picard (EV) 3252

REGINA - Le mercredi 11 mars 2015 Monsieur Wayne Elhard, secrétaire législatif responsable des affaires francophones du gouvernement de la Saskatchewan, a déclaré les semaines du 6 au 22 mars Semaines des Rendez-vous de la Francophonie 2015 en Saskatchewan au cours d’une cérémonie dans la rotonde de l’Assemblée législative, en présence d’une cinquantaine de personnes, incluant des élèves de l’École Mgr de Laval. 

RSS
1234567

Navigation du site

Categories

Back To Top