Close

Un ouvrage pour comprendre les enjeux de la Cause Caron

Le statut du français dans l’Ouest canadien : la cause Caron

La Cité universitaire francophone 5926

Afin de bien comprendre les enjeux de la Cause Caron, le Centre canadien de recherche sur les francophonies en milieu minoritaire (CRFM) de l'Institut français à l’Université de Regina et l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan (AJEFS) ont publié un ouvrage scientifique sur la question.

Quand écrire donne un sens à une vie

24 mouvements pour un soliste, récit autobiographique de Paul Savoie

Le Franco-Manitobain Paul Savoie a publié son premier livre, Salamandre, le 15 décembre 1974, lors du lancement de la première maison d’édition francophone de l’Ouest canadien : Les Éditions du Blé. Pour souligner son quarantième anniversaire comme écrivain, il a écrit un récit autobiographique intitulé 24 mouvements pour un soliste.

Entre plaine et savane, des histoires venues de loin

Un projet d'écriture de contes de La Troupe du jour

Jean-Marie Michaud (EV) 6432

Contes et légendes sont dans l’air avec le nouveau projet d'écriture de la Troupe du jour (LTDJ). Les membres du Cercle des auteurs de Regina et de Saskatoon et les auteurs-conteurs de nos communautés africaines francophones sont à leurs crayons et claviers depuis l’automne grâce à une invitation lancée par la LTDJ.

Brillant essai sur les Acadiens du Québec

Les déportations des Acadiens et leur arrivée au Québec (1755-1775), essai de André-Carl Vachon

Paul-François Sylvestre 5265

Règle générale, on parle de la Déportation des Acadiens en 1755. En réalité, il y eut une série de déportations s’étendant de 1755 à 1762. Comme on le sait, ces tentatives de génocide se sont soldées par un monumental échec. La preuve ? Le peuple acadien est toujours bien vigoureux! Il a prolongé ses racines au Québec, comme en fait foi l’essai que signe André-Carl Vachon, Les déportations des Acadiens et leur arrivée au Québec (1755-1775).

Un prêtre face à un Amour défendu

Paul-François Sylvestre 7480

Animateur social à Sudbury et professeur engagé à l’Université Laurentienne de 1969 à 1993, le jésuite Fernand Dorais est décédé en 2003. Une trentaine de ses essais ont été réunis dans le premier volume du Recueil de Dorais (2011). Ses ouvrages de création constituent Le recueil de Dorais, vol. II, à savoir Trois contes d’androgynie et Conte d’amour. Ces textes, choisis par Gaston Tremblay et présentés par Sheila Lacourcière, ne sont pas destinés à des lecteurs frileux.

Bouquinerie Gravel : Sur la route depuis plus de 20 ans

Alexandra Drame (EV) 9208

Quand s’en vient le temps des fêtes, on cherche des cadeaux originaux. A l’heure des tablettes, des jeux vidéos, des DVD et autres gadgets, les foires de Noël de la Bouquinerie Gravel proposent des cadeaux traditionnels, des objets que nos enfants manient de moins en moins malheureusement. Des livres... Et en français s’il vous plait!

Le fils de Louis Riel : une vie au ras des pâquerettes... dans la plus grande obscurité

Un nouveau livre de l'auteure manitobaine Annette Saint-Pierre

Paul-François Sylvestre 5782

La vie et les écrits de Louis Riel, chef métis et père du Manitoba, sont bien connus. La vie de son dernier descendant, Jean Riel, est trop longtemps restée dans l’ombre. Annette Saint-Pierre remédie à la situation en publiant Jean Riel, fils de Louis Riel : sous une mauvaise étoile

Souvenirs d’Afghanistan: Après la guerre, le combat intérieur

Publication du livre "Peur et dégout en Afghanistan, Témoignage d'un militaire canadien"

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) 7375
Un jour où mes étudiants me devaient un bref résumé de lecture, voici que M. Marchal me soumet un manuscrit de plus de 400 pages... « C’est la version non corrigée, non censurée, je vous demanderais de ne pas le faire circuler », avait-il précisé. Le temps s’était soudain arrêté. »

Prix littéraires du Gouverneur général: Une Acadienne et un Ontarien en nomination

Daniel Poliquin et Georgette LeBlanc parmi les finalistes

Sylvie Mousseau (Acadie Nouvelle) 5331

Le romancier franco-ontarien Daniel Poliquin se trouve parmi les finalistes de la catégorie traduction, tandis que la professeure acadienne Georgette LeBlanc est dans la courte liste pour sa poésie.

Un auteur de Regina remporte un prix prestigieux pour avoir redonné vie aux enjeux autochtones du 19e siècle

Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life de James Daschuk

Histoire Canada 4880

Dans son dernier ouvrage intitulé Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life, James Daschuk révèle le lien entre la construction du chemin de fer canadien et le déclin des peuples autochtones. Le professeur de Regina jette un nouvel éclairage sur l'ancien premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald, et l'accuse d'avoir systématiquement affamé les peuples autochtones pour ouvrir la voie du chemin de fer et concrétiser son rêve national.

Arthur Denis, leader et conteur fransaskois

L’autobiographie d’Arthur Denis, "Mémoires du Shérif de Champêtre County" aux Éditions de la nouvelle plume

Paul-François Sylvestre 6350

Au sud de Saskatoon se dresse le ranch Champêtre County. J’ai pu le connaître non pas en me rendant sur place, mais en lisant l’autobiographie d’Arthur Denis, Mémoires du Shérif de Champêtre County, ouvrage paru aux Éditions de la nouvelle plume (Régina). L’auteur fait déferler sur nous des aventures, des personnages et des lieux plus grands que nature, à l’image de sa Saskatchewan natale.

De l’importance de lire

Jean-Pierre Picard 6938

Même si cet édito était bilingue, près de la moitié des adultes canadiens n’auraient pas le niveau de lecture leur permettant de bien le comprendre. Non pas que j’écrive de façon incompréhensible (quoi que ça m’arrive parfois), mais tout simplement parce qu’un texte de type journalistique ou d’opinion requiert un niveau 4 ou 5 de littératie. Selon une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 48% de la population canadienne n’atteint pas le niveau 3. 

Les Éditions la nouvelle plume et le milieu scolaire

Développer une nouvelle génération de lecteurs

Jean-Pierre Picard 6281

L’assemblée générale annuelle des Éditions de la nouvelle plume (ÉNP), le 27 août 2014, a permis aux participants, sur place et en téléconférence, de faire le bilan d’une année positive et de faire le point sur les nombreux défis auxquels fait face la seule maison d’édition francophone à l’Ouest de Winnipeg. Si les ÉNP ont réussi à être actives tout en dégageant un surplus de 5 140 $, c’est grâce au dévouement d’une équipe de bénévoles animée par la passion du livre. En effet, les ressources financières de l’organisme ne lui permettent pas d’embaucher du personnel. 

L’abbaye de St. Peter’s accueille des artistes fransaskois

11 Écrivains et artistes visuels ont participé à une retraite de 4 jours

Laurier Gareau 6295

Huit auteurs et trois artistes visuels se sont donnés rendez-vous à l’Abbaye de St. Peter’s à Muenster du 21 au 24 août derniers pour la retraite annuelle des artistes fransaskois. Le projet vient fêter le 40e anniversaire du Conseil culturel fransaskois (CCF) qui a organisé la retraite pour une deuxième année consécutive. La retraite avait commencé il y a six ans comme initiative de la Coopérative des écrivains de Saskatoon. Cette année, le CCF avait aussi invité des artistes visuels.

Un Shérif hors du commun

Alexandre Daubisse (EV) 5897

Arthur Denis est fransaskois. Il est né à St-Denis, à l’est de Saskatoon, où il a fondé un ranch touristique. Dans son livre Les Mémoires du Shérif de Champêtre County, lancé dans le cadre de la Fête fransaskoise le samedi 12 juillet dernier, M. Denis narre, au cours d’un récit personnel, qui reflète aussi l’histoire de la communauté fransaskoise, une multitude d’aventures hautes en couleur. 

Nouvelle publication des Éditions de la nouvelle plume

Un livre de l’Ouest reçoit le label français – Mission du Centenaire en France

Éditions de la nouvelle plume 4756

Les Éditions de la nouvelle plume présentent le nouveau récit de la prolifique auteure albertaine Nadine Mackenzie. À l’occasion du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, l’auteure nous propose l’histoire d’un groupe d’aristocrates français. S’improvisant gentlemen-farmers, ils migrèrent dans le sud-est de la Saskatchewan où ils fondèrent La Rolanderie. Après la faillite de leur gentilhommière, ils retournèrent en Europe et un deuxième groupe d’aristocrates qui avaient démissionné de l’armée tentèrent leur chance dans le sud de l’Alberta. C’est ainsi qu’en 1904 ils fondèrent le village de Trochu, à une centaine de kilomètres de Calgary. Le nom venait d’Armand Trochu, meneur de leur communauté.

Lancement du livre de David Baudemont « Les pierres du Nil »

Un ouvrage qui fait rêver à l’aventure

Jean-Marie Michaud 7314

Voilà deux des questions qui me traversaient l’esprit jeudi, le 29 mai dernier, lors du lancement des « Pierres du Nil », le roman historique jeunesse de l’auteur David Baudemont. Je me suis vite rendu compte, après l’avoir lu tout d‘un trait, que si les aventures du célèbre Tintin s’adressent aux lecteurs de 7 à 77 ans, c’était aussi le cas de celles de Bernard et Karam. D’ailleurs, Raoul Granger nous rappelait avec sagesse, lors de ses présentations, qu’« on garde toujours une partie de jeunesse en nous ».

RSS
1234

Navigation du site

Categories

Back To Top