Close

Une auteure acadienne dénonce le nombrilisme québécois dans les médias

« Ils ne savent pas ce qui se passe (chez nous) »

David Caron (Acadie nouvelle) 7156

Marjorie Pedneault dénonce le peu de place accordé aux francophones hors Québec dans les émissions dites nationales. Confinée à son domicile de Dieppe, en juin, elle s’est tournée vers le RDI pour s’informer de la fusillade près de chez elle.

Coupures à la SRC: Le CLO pourrait poursuivre le fédéral

Le Commissaire aux langues officielles croit que les coupures répétées au budget de Radio-Canada affecteront irrémédiablement les minorités linguistiques.

Jean-Pierre Dubé (Francopresse) 6982

Après la lettre du 15 juillet d’anciens gouvernants de la SRC/CBC prenant la défense du diffuseur public, le commissaire aux langues officielles fait connaître ses intentions dans la lutte contre l’effritement de la programmation offerte aux Canadiens.

Un diffuseur public devenu méconnaissable

Annonces de réductions dramatiques de services à CBC/Radio-Canada

Serge Quinty (FCFA) 6075
En 2020, les Canadiens ne reconnaîtront plus leur radiodiffuseur public et les francophones, eux, ne s’y reconnaîtront plus. C’est ce qu’il faut retenir, selon la Fédération des communautés francophones et acadienne (FCFA) du Canada, de la stratégie Un espace pour nous tous rendue public par CBC/Radio-Canada le 26 juin 2014.

La tragédie de Moncton vue par (ou non) ICI Radio-Montréal

Marjorie Pedneault 3669

Originaire du Saguenay, je vis en Acadie du Nouveau-Brunswick depuis une quinzaine d’années, plus précisément dans la grande région de Moncton. J’ai aussi demeuré en Alberta, en Ontario, à l’Île-du-Prince-Édouard et au Manitoba durant de courtes périodes. J’ai donc une solide expérience de la francophonie canadienne. Je peux témoigner qu’elle existe bel et bien; qu’en certains endroits, elle est pâlotte et essoufflée, et qu’en certains autres endroits, elle est dynamique et sûre d’elle.

On s’attache aux médias qui sont près de nous

Florian Sauvageau sur Radio-Canada

Le professeur émérite de l’Université Laval Florian Sauvageau a coprésidé il y a 30 ans une commission nationale sur la politique de radiodiffusion. Lors des audiences, les griefs des communautés francophones face à Radio-Canada l’ont marqué. Il a pris leur défense, coupure après coupure.

Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Jean-Pierre Picard 11021

Saviez-vous que l’avocat Hubert T. Lacroix, avant d’être nommé à la tête de la SRC/CBC en 2007, a enseigné le droit des valeurs mobilières, des fusions et des acquisitions d’entreprises à la faculté de droit de l’Université de Montréal pendant cinq ans? Fusions et acquisitions d’entreprises... Ça ne vous rappelle pas quelques films où on voit des entreprises se faire décimer dans la jungle de Wall Street au nom de la rentabilité?

Radio-Canada

André Poulin-Denis 4678

Encore cette année, le Francothon a été un franc succès. Plus de 60 000$ ont été amassés, grâce à un partenariat entre Radio-Canada et la Fondation fransaskoise, pour contribuer à assurer la vitalité de notre communauté. C’est fantastique.

L’ACF reçoit avec consternation la nouvelle d’une enième compression à CBC/Radio-Canada

L’Assemblée communautaire fransaskoise (ACF) ne connait pas encore le détail des impacts de cette annonce pour la région de l’Ouest ni pour la station de Regina ou du bureau de Saskatoon, mais nous déplorons avec véhémence cette tendance qui oblige le diffuseur public à perdre, au cours des années, sa capacité de faire son travail à travers le pays.
RSS
12

Navigation du site

Categories

Back To Top