Close

Suivez votre bonheur... – James Daschuk

Message aux jeunes de l'auteur réginois lors de la cérémonie des Rendez-vous de la Francophonie à l'Assemblée législative

Mychèle Fortin 3605

James Daschuk, professeur à l'Université de Regina et auteur du livre Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life, était l'invité spécial lors de la déclaration des Rendez-vous de la Francophonie qui s'est déroulée au Palais législatif le mercredi 11 mars dernier.

Des facteurs socioéconomiques et culturels influent sur la performance au chapitre de l'éducation et des compétences

Il faut mieux comprendre les défis particuliers auxquels sont confrontés les autochtones.

Conference Board of Canada 4310

Selon un nouveau rapport du Conference Board du Canada sur l'éducation et les compétences dans les territoires produit dans le cadre de l'analyse Les performances du Canada, les résultats des territoires au chapitre de l'éducation et des compétences sont inférieurs à ceux des provinces en raison d'écarts notables entre les niveaux de scolarité des populations autochtones et non autochtones.

Un auteur de Regina remporte un prix prestigieux pour avoir redonné vie aux enjeux autochtones du 19e siècle

Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life de James Daschuk

Histoire Canada 4878

Dans son dernier ouvrage intitulé Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life, James Daschuk révèle le lien entre la construction du chemin de fer canadien et le déclin des peuples autochtones. Le professeur de Regina jette un nouvel éclairage sur l'ancien premier ministre du Canada, Sir John A. Macdonald, et l'accuse d'avoir systématiquement affamé les peuples autochtones pour ouvrir la voie du chemin de fer et concrétiser son rêve national.

La loi, l’ordre et les femmes autochtones

Jean-Pierre Picard 4275

Lors de son passage au Yukon, le Premier ministre s’est fait questionner sur la pertinence d’une commission d’enquête sur le sujet de la violence faite aux femmes autochtones. Les chefs autochtones ainsi que des premiers ministres provinciaux, dont Brad Wall de la Saskatchewan, réclament ouvertement une telle enquête depuis quelque temps. Le premier ministre Harper a déclaré qu’il ne s’agissait pas ici d’un « phénomène sociologique » mais d’un problème de criminalité, que c’était le rôle de la police de s’en occuper.

RSS
123

Navigation du site

Categories

Back To Top