Close

« Nouvelle scène 2014 »

bien plus qu’un gala!

Jean-Marie Michaud 8747

En plus d’être un tremplin pour nos jeunes chanteurs et compositeurs-interprètes vers le Chant’Ouest interprovincial, le Gala Nouvelle Scène nous permet de prendre le pouls de la relève et de nourrir nos jeunes talents musicaux. C’est aussi l’occasion de s’interroger.

Le Canada

Pays multiculturel et fier de l’être!

Alexandra Drame (EV) 8288

À l’initiative de la Saskatchewan Intercultural Association, une journée de manifestations culturelles a eu lieu au parc Meewasin de Saskatoon pour célébrer la journée du multiculturalisme au Canada.

Disparition des groupes artistiques fransaskois

En réaction à la lettre de Laurier Gareau

Jocelyn Forgues 3937

Pour faire du pouce sur la lettre de M. Laurier Gareau paru récemment dans l’Eau vive concernant les groupes artistiques qui faisaient vibrer la culture fransaskoise à l’époque, j’ajouterais, entre autres, le groupe musical Polly-Esther; le duo humoristique Les Enfouârés qui ont su animer plusieurs Galas, Fêtes Fransaskoises et jusqu’à représenter l’Ouest canadien à Juste Pour Rire sur les planches du Club Soda à Montréal; ainsi que les Productions la part du lion qui a offert de nombreuses prestations surtout dans les écoles secondaires de l’Ouest, de l’Ontario et jusqu’en Louisiane et qui a permis à plusieurs artistes de vivre de leur art. 

Et le projet continue pour la SHS!!!

Mélanie Lemire 7574

L’été dernier, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) a débuté, en partenariat avec Government House et le Centre du patrimoine de la GRC, un projet pilote présentant des vignettes historiques aux deux endroits. Après avoir continué ce partenariat lors des Journées du patrimoine au mois de mars, la SHS continue le projet des vignettes sous le nom « Les Chemins de l’Histoire – Pathways to History, Regina, Saskatchewan ». 

Le « Carrousel de la vie »

Tout un cirque!

Jean-Marie Michaud 6799

Qu’arrive-t-il quand une équipe d’artistes francophones et anglophones bilingues, aux parcours multidisciplinaires, s’associent pour créer un spectacle de variété avec en tête les arts du cirque? On obtient une entrée en piste engageante, ludique et colorée où l’énergie et la créativité coulent à flot.

Le public visite le Pavillon secondaire des Quatre Vents

Les élèves en vedette

Stéphanie Alain 10912

C’est sous le thème « Arts et spectacle » que s’est déroulée le vendredi 13 juin dernier cette soirée ouverte au public, organisée conjointement avec l’Association canadienne-française de Regina (ACFR). Avec une formule « cocktail », les visiteurs étaient invités à grignoter tout en contemplant différentes réalisations des élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents (PSQV) de l’école Monseigneur de Laval à Regina. Les élèves de 10e année du cours de gestion financière étaient également sur place pour vendre des rafraîchissements.

Urgence français

au Pavillon secondaire des Quatre Vents

Stéphanie Alain 9026

C’est appuyé des rires du public de la salle que les membres de la troupe de théâtre du Pavillon secondaire des Quatre Vents (PSQV), de l’école Monseigneur de Laval à Regina, ont présenté cette pièce originale. 

Lettre à l’éditeur : Disparition des groupes artistiques

Laurier Gareau 4745

L’article de Michel Vézina dans l’Eau vive du 29 mai, La saison multiculturelle, ainsi qu’un courriel de Francis Marchildon me pousse à écrire à propos de la disparition des groupes artistiques dans la communauté fransaskoise. Michel déplore la dissolution des groupes La Ribambelle et les Danseurs de la rivière La Vieille et se demande : « Comment allons-nous comme communauté préserver cet héritage [folklorique]? » 

Nouvelle publication des Éditions de la nouvelle plume

Un livre de l’Ouest reçoit le label français – Mission du Centenaire en France

Éditions de la nouvelle plume 6139

Les Éditions de la nouvelle plume présentent le nouveau récit de la prolifique auteure albertaine Nadine Mackenzie. À l’occasion du centenaire du déclenchement de la Première Guerre mondiale, l’auteure nous propose l’histoire d’un groupe d’aristocrates français. S’improvisant gentlemen-farmers, ils migrèrent dans le sud-est de la Saskatchewan où ils fondèrent La Rolanderie. Après la faillite de leur gentilhommière, ils retournèrent en Europe et un deuxième groupe d’aristocrates qui avaient démissionné de l’armée tentèrent leur chance dans le sud de l’Alberta. C’est ainsi qu’en 1904 ils fondèrent le village de Trochu, à une centaine de kilomètres de Calgary. Le nom venait d’Armand Trochu, meneur de leur communauté.

Jean-Philippe Deneault reçoit le Prix Power Corporation 2014

Alexandre Daubisse (EV) 6713

Favoriser l’accès au théâtre est ce qui anime Jean-Philippe Deneault, récipiendaire du Prix Power Corporation du Canada 2014 décerné par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Franco-ontarien d’origine, Jean-Philippe remplit le rôle de Responsable des communications et du marketing à La Troupe du Jour (LTDJ) depuis 2010. Il a été le maître d’oeuvre de l’ensemble des activités promotionnelles de quatre saisons théâtrales (productions originales de la compagnie, accueils et pièces en tournée), ainsi que de la promotion du nouveau Centre de production et de la nouvelle salle de spectacle de la compagnie.

Lancement du livre de David Baudemont « Les pierres du Nil »

Un ouvrage qui fait rêver à l’aventure

Jean-Marie Michaud 8934

Voilà deux des questions qui me traversaient l’esprit jeudi, le 29 mai dernier, lors du lancement des « Pierres du Nil », le roman historique jeunesse de l’auteur David Baudemont. Je me suis vite rendu compte, après l’avoir lu tout d‘un trait, que si les aventures du célèbre Tintin s’adressent aux lecteurs de 7 à 77 ans, c’était aussi le cas de celles de Bernard et Karam. D’ailleurs, Raoul Granger nous rappelait avec sagesse, lors de ses présentations, qu’« on garde toujours une partie de jeunesse en nous ».

Soirée de célébration de Shawn Jobin

The Exchange, Regina

Anonym 6800

Lors de la soirée du Conseil culturel fransaskois, en partenariat avec l’Association jeunesse fransaskoise, le mercredi 28 mai à The Exchange, se sont réunis fans, professionnels de l’industrie musicale et amis pour mettre à l’honneur le talent et le parcours de Shawn Jobin. L’artiste fransaskois, qui a récemment gagné quatre prix au Festival Vue sur la Relève de Montréal, s’impose aujourd’hui comme la tête d'affiche de la scène urbaine Rap de l'Ouest Canadien. 

Un héros grec au pavillon Gustave Dubois!

Des élèves de Saskatoon ont présenté un spectacle musical

Alexandra Drame (EV) 11620

Hercule, héros de la mythologie dont les nombreuses aventures l’ont mené de la Méditerranée jusqu’aux enfers, a ajouté une tâche à sa liste déjà longue de 12 travaux : il était en effet de passage à Saskatoon pour quelques jours, du 26 au 28 mai, et a pu profiter d’un beau temps printanier digne du mont Olympe!

David Baudemont : Une reconnaissance par-delà les frontières

Le dramaturge reçoit le Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles 2014

Alexandre Daubisse (EV) 6515

Le dramaturge David Baudemont reçoit le Prix du Centre des écritures dramatiques Wallonie-Bruxelles (CED-WB) remis par la Fondation pour l’avancement du théâtre francophone au Canada. Ce prix, doté d’une bourse de 12 000 $, permet à un auteur de théâtre de la francophonie canadienne de se rendre à Mariemont, en Belgique, pour y effectuer une résidence d’écriture d’une durée d’un mois sous la supervision du CED-WB. 

L’animation culturelle

Laurier Gareau 4744

En réaction à la chronique de Michel Vézina dans l’Eau vive du 15 mai, Laurier Gareau se pencher sur l'animation culturelle dans les écoles fransaskoises et la décision du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) de revoir son programme dans ce domaine.

Le théâtre amateur saskatchewannais à l’honneur

Les lauréats du 80e TheatreFest

Alexandre Daubisse (EV) 5402

Coordonné et accueilli par le Little Theatre de Swift Current, le 80e TheatreFest a présenté les pièces de dramaturges canadiens, dont deux saskatchewannais, devant un public de 200 personnes tous les soirs. Les troupes venaient de Swift Current, Kyle, Moose Jaw, North Battleford, Yorkton et Melfort.

Premier long-métrage de l'Ouest francophone

Début prometteur pour un jeune réalisateur franco-manitobain

Mychèle Fortin 6590

Héliosols n’est pas un film qui va révolutionner l’histoire du cinéma, mais il marque une étape importante pour la francophonie de l’Ouest canadien. C’est le premier long métrage de fiction en français produit à l’Ouest de l’Ontario. Le réalisateur originaire de Saint-Boniface, Daniel Tougas, était présent au cinéma Broadway pour la présentation du film lors de la soirée de clôture du Festival Cinergie 2014.

RSS
Première910111213141618

Navigation du site

Categories

Le Portail fransaskois

Back To Top