Close

Saskatchewan en Santé

Cahier spécial de l'Eau vive, 9 avril 2015

L'Eau vive 2303

Compte rendu de la Foire des générations - Formation en santé du Collège Mathieu - La communication médicale en français - Témoignage d'un entraîneur d'une équipe de basketball scolaire - L'importance du lien affectif face aux  jeunes en difficultés - Un éléphant dans notre salon: les troubles de santé mentale - L'accompagnement dans le système de santé - Du côté de l'Alberta…

l​e​a​u​v​i​v​e​-​2​0​1​5​0​4​0​9​_​C​a​h​i​e​r​_​s​a​n​t​e​.​p​d​f 

Face aux jeunes en difficulté : l'importance du lien affectif

« Offrons un sentiment d'attachement sécuritaire à nos enfants …» - Eva de Gosztonyi

Martin Kakra-Kouame (EV) 2373

« Faisons face à la vulnérabilité du jeune en cultivant le contexte de l’attachement … » C’est un des principaux enseignements mis de l’avant par la psychologue Eva de Gosztonyi lors de la conférence qu’elle a animée sur le thème « Rejoindre les enfants en difficulté », à l’occasion de la Foire des générations de Saskatoon.

Comment améliorer la communication médicale en français ?

Une formation sur la terminologie au Forum des générations

Martin Kakra-Kouame (EV) 2488

« Dites français et ça va déjà mieux ». C’est le slogan de la campagne nationale de promotion conduite par le Consortium national de formation en santé (CNFS), visant à soutenir l’offre active des services de santé et services sociaux en français, pour les populations en situation minoritaire. 

Michel Marchildon : porte-voix de l'identité fransaskoise

Entretiens avec des Fransaskois vivant au Québec – 1ere partie

Originaire de Zenon Park et bien connu de la communauté fransaskoise, Michel Marchildon vit au Québec depuis 15 ans. Son parcours impressionne. En plus d'une carrière d'artiste multidisciplinaire, il a travaillé à l'Eau Vive, Radio-Canada, l'Assemblée communautaire fransaskoise, réalisé des contrats pour la Société historique. Il a donc été au cœur des institutions qui font vivre le français en Saskatchewan. 

Du côté des petites filles

Mychèle Fortin 5462

Il y a quelques semaines, Coup d'oeil sur le monde s'est penché sur la violence faite aux femmes et aux filles. Ce que je vous en ai dit ne représente hélas que l'infime pointe de l'iceberg.  À la recherche de l'espoir, je suis allée regarder du côté des petites filles...

La francophonie au Canada vue par les Québécois – 1ere partie

Fransaskoisie: une réalité qui fait mentir les chiffres pessimistes

Émilie Dessureault-Paquette (EV) 3744

Si l'on en croit les chiffres, seules quelques petites exceptions sur la carte sembleraient porter, bien que fragilement, l'existence de la Francophonie de ce côté des Prairies. Pourtant, et malgré le fait que la Fransaskoisie semble éparpillée aux quatre coins de la Saskatchewan, mon incursion de quelques mois au sein de l'univers fransaskois, m'a permis de découvrir le dynamisme et des initiatives francophones qui font mentir le pessimisme des chiffres.

Le gouvernement saskatchewannais souligne les Rendez-vous de la francophonie

Jean-Pierre Picard (EV) 3063

REGINA - Le mercredi 11 mars 2015 Monsieur Wayne Elhard, secrétaire législatif responsable des affaires francophones du gouvernement de la Saskatchewan, a déclaré les semaines du 6 au 22 mars Semaines des Rendez-vous de la Francophonie 2015 en Saskatchewan au cours d’une cérémonie dans la rotonde de l’Assemblée législative, en présence d’une cinquantaine de personnes, incluant des élèves de l’École Mgr de Laval. 

Suivez votre bonheur... – James Daschuk

Message aux jeunes de l'auteur réginois lors de la cérémonie des Rendez-vous de la Francophonie à l'Assemblée législative

Mychèle Fortin 3608

James Daschuk, professeur à l'Université de Regina et auteur du livre Clearing the Plains; Disease, Politics of Starvation & the Loss of Aboriginal Life, était l'invité spécial lors de la déclaration des Rendez-vous de la Francophonie qui s'est déroulée au Palais législatif le mercredi 11 mars dernier.

RSS
Première9101112131415161718Dernière

Navigation du site

Categories

Back To Top