Close
Les noms d'ici, par Carol Léonard
Quand iel doit se tourner vers l’anglais

Quand iel doit se tourner vers l’anglais

18 janvier 2021
La langue anglaise permet aux personnes non-binaires d’utiliser un terme parapluie pour définir leur identité: they/them. En français, les pronoms neutres et inclusifs comme iels, saon, celleux tardent à...

La langue anglaise permet aux personnes non-binaires d’utiliser un terme parapluie pour définir leur identité: they/them. En français, les pronoms neutres et inclusifs comme iels, saon, celleux tardent à s’implanter dans la culture populaire. Résultat : des francophones trans et non-binaires sont plusieurs à se tourner vers un mode de vie anglais. 

 

Les grands enjeux de santé mentale en français dans l'Ouest

Les grands enjeux de santé mentale en français dans l'Ouest

15 janvier 2021
Les services de santé en français en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique sont à peu près inexistants, en raison de l’absence d’obligations juridiques. Il appartient aux réseaux de...

Les services de santé en français en Saskatchewan, en Alberta et en Colombie-Britannique sont à peu près inexistants, en raison de l’absence d’obligations juridiques. Il appartient aux réseaux de santé en français de ces trois provinces de mettre en œuvre des actions concrètes pour préserver la santé mentale des populations francophones.

Communautés francophones accueillantes: Go West Franco!

Communautés francophones accueillantes: Go West Franco!

15 janvier 2021

La moitié des communautés francophones accueillantes au Canada se situe dans l’Ouest et les Territoires.

La moitié des communautés francophones accueillantes au Canada se situe dans l’Ouest et les Territoires.

Les causes autochtones ne sont pas vues du même œil...

Les causes autochtones ne sont pas vues du même œil...

8 novembre 2020
Dans un récent sondage mené en août, seulement 58% des Québécois se disent au courant des enjeux qui préoccupent les Premières Nations à travers le pays. Il semble que les résidents de l’Ouest canadien sont...

Dans un récent sondage mené en août, seulement 58% des Québécois se disent au courant des enjeux qui préoccupent les Premières Nations à travers le pays. Il semble que les résidents de l’Ouest canadien sont plus informés quant aux diverses préoccupations des peuples autochtones, mais ne leur offrent pas toujours leur appui.

Services en français : pas de changement prévus en...

Services en français : pas de changement prévus en...

8 novembre 2020

Les francophones de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan ont peu d’espoir de voir leurs gouvernements respectifs adopter des lois sur les langues officielles.

Les francophones de la Colombie-Britannique et de la Saskatchewan ont peu d’espoir de voir leurs gouvernements respectifs adopter des lois sur les langues officielles.

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

7 novembre 2020

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

La jeunesse fransaskoise : folklore en devenir?
17 octobre 2020

La jeunesse fransaskoise : folklore en devenir?

En Saskatchewan, 1,3% de la population utilise le français comme première langue officielle alors que c’est la langue maternelle de 1,5% de ses habitants. Entourée de 5% de la population pouvant parler le français, la jeunesse fransaskoise persiste.

Le tourisme estival touché de plein fouet en Alberta et Saskatchewan
9 octobre 2020

Le tourisme estival touché de plein fouet en Alberta et Saskatchewan

En Saskatchewan, le président et directeur général de l’Association Hôtel et Hospitalité, Jim Bence, a confirmé une saison touristique estivale 2020 catastrophique pour la province.

Les femmes, gardiennes de la langue française en milieu minoritaire
9 octobre 2020

Les femmes, gardiennes de la langue française en milieu minoritaire

Publication d'un rapport de l'AFFC sur les priorités des femmes de la francophonie canadienne

L’Alliance des femmes de la francophonie canadienne vient de lancer son rapport final suite à une enquête pancanadienne sur les priorités des femmes francophones et acadiennes afin de cibler leurs principaux enjeux.

Élection provinciale : une fransaskoisie divisée
6 octobre 2020

Élection provinciale : une fransaskoisie divisée

Selon le sociologue fransaskois Wilfrid Denis, les enjeux varient selon la situation géographique -  Nord ou Sud, rurale ou urbaine - et selon les orientations politiques. « La Fransaskoisie est loin d’être homogène », prévient-il.

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

REGINA - L’Association canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.
Prendre soin de sa santé mentale durant une pandémie

Prendre soin de sa santé mentale durant une pandémie

Avec l’assouplissement des règles de confinement arrivent les divergences de compréhension : c’est quoi encore ma bulle ? Masque ou pas masque ?

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents...

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents...

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

Les spectacles drive-in, nouvelle formule en temps de...

Les spectacles drive-in, nouvelle formule en temps de...

REGINA - L’Association canadienne-française de Regina a fêté la Saint-Jean-Baptiste sous une nouvelle formule, consacrant la première activité en plein air depuis le confinement.
RSS
1234

Theme picker

Back To Top