Background Color:
 
Background Pattern:
Reset
23 novembre 2017
Menu
Sébastien Németh (EV)

Nouvelle classe portative livrée à l’école Boréale

Déménagement de la classe portative livrée à l’école Boréale

Déménagement de la classe portative livrée à l’école Boréale

Photo : Crédit CEF (2015)
Mardi 15 septembre, une classe portative a été livrée à l’école Boréale de Ponteix. Un équipement qui devrait apporter davantage de confort pour les élèves et les enseignants. De quoi également rassurer la communauté sur l’avenir de l’établissement.

« C’est un très bel équipement! Il fait vraiment l’affaire et tout le monde se sent très heureux. » Chantal Switzer, directrice de l’école Boréale à Ponteix, ne cache pas sa joie depuis l’arrivée de la nouvelle classe portative dans son établissement. L’équipement, livré mardi 15 septembre, doit encore subir quelques travaux mais devrait être opérationnel à la mi-octobre. Il comprendra une salle de visioconférence pour les 10e, 11e et 12e années, un bureau réservé aux services aux élèves ainsi que deux petites classes. « C’est un vrai soulagement. Tous les élèves sont très excités à l’avance », confie Chantal Switzer.

Arrivée à l’école Boréale il y a 7 ans, la directrice avait pris ses fonctions alors que l’établissement ne comptait que huit élèves, de niveaux très différents. À l’époque, tout le monde était rassemblé au Centre culturel, dans une seule classe. S’ajoutait une autre salle plus petite qui servait de centre de ressources. « C’était compliqué d’enseigner. Au fil des ans, le nombre d’élèves et de niveaux a augmenté. Le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) a vu que nous avions un futur et il a investi », indique la directrice.

Augmentation constante

Aujourd’hui, l’établissement compte 23 inscrits, de la maternelle à la 12e année, sans compter douze enfants en pré-maternelle et quatre enseignants.

Après une première phase d’investissement, le centre de ressources a été déménagé dans une première portative. Boréale est passée à deux salles de classe, une classe de pré- maternelle, une salle de bain, des bureaux administratifs et une cuisine servant aux inscrits suivant des cours à distance par visioconférence. « Cette évolution avait clairement apporté une amélioration. Mais le nombre d’inscrits et de niveaux a continué d’augmenter et cela ne suffisait plus. Nous avons dû aménager une salle de rencontre du centre culturel. Mais le centre a besoin d’espace lui aussi. Donc le ministère de l’Éducation a donné son feu vert pour l’arrivée d’une nouvelle classe portative », explique Chantal Switzer.

Selon elle, outre le confort, c’est l’image de l’école dans toute la communauté qui va changer. « Avant, les parents n’étaient pas rassurés en voyant notre situation précaire. Certains pensaient que nous n’étions pas une vraie école. D’autres craignaient une fermeture et envoyaient leurs enfants dans le système anglophone. Désormais, ils savent que nous sommes inscrits dans la durée », indique la directrice, précisant que les problèmes de l’école n’ont jamais impacté le niveau scolaire des élèves.

Infrastructure plus permanente 

Du côté de la communauté, l’arrivée de cette nouvelle salle portative est très favorablement accueillie. « Nous l’attendions avec impatience. Nous savons que le projet du CEF a été ralenti à cause des financements, mais l’extension de l’école était primordiale. Le personnel doit disposer d’un espace décent pour travailler », déclare Robert Carignan. Mais pour le vice-président de l’association des Auvergnois, qui a deux petits-enfants à l’école Boréale, il ne s’agit que d’une étape. « Nous avons besoin de quelque chose de plus permanent pour ancrer l’enseignement en français à Ponteix. Si nous n’avons pas d’infrastructures, c’est dur de convaincre les parents de rester. Il existe un plan d’architecte incluant notamment une salle polyvalente. J’espère qu’un jour il sera appliqué. Les familles recherchent ce qui est grand et beau. La communauté veut envoyer ses enfants dans le système francophone. Mais notre expansion est ralentie par le fait que la majorité a plus d’argent et d’équipements », indique Robert Carignan. Enfin, une classe portative similaire est en cours d’installation à l’école Père Mercure de North Battleford.

 

Article précédent Enseignement portatif
Prochain article Formation pour les animatrices de groupes de jeux
Imprimer
5618

Votre nom
Votre adresse email
Objet
Entrez votre message ...
x

Autres nouvelles - Éducation

L’intégration socioscolaire des jeunes immigrants

L’intégration socioscolaire des jeunes immigrants

Café causerie organisé à Regina dans le cadre de la Semaine nationale de l'immigration francophone

Pour une famille venue d’ailleurs, l’intégration d’un enfant dans un nouveau milieu scolaire est l’un des nombreux défis liés à son arrivée dans une communauté d’accueil.

14 novembre 2017/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (181)/Commentaires (0)/
Le Conseil scolaire fransaskois se tourne vers les tribunaux

Le Conseil scolaire fransaskois se tourne vers les tribunaux

Surpeuplement dans les écoles fransaskoises

Lors d’une vidéoconférence extraordinaire, le 7 novembre dernier, les conseillers scolaires fransaskois ont voté, à l’unanimité, afin de déposer un recours contre le gouvernement saskatchewannais.
7 novembre 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (516)/Commentaires (0)/
Regard autochtone sur l'Histoire

Regard autochtone sur l'Histoire

« Blanket exercise » à l’École St. Dominic Savio de Regina

REGINA - 28 élèves de 7e et 8e année de l’École St. Dominic Savio ont eu la chance de prendre part à un « blanket exercise », le 12 octobre dernier.

26 octobre 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (567)/Commentaires (0)/
L’autre côté de l’immersion

L’autre côté de l’immersion

Si les programmes d’immersion française ont joué un rôle dans l’augmentation du nombre de Canadiens bilingues dont faisait état le dernier recensement, leurs impacts négatifs sur les francophones sont reconnus, à défaut d’être étudiés. 
20 octobre 2017/Auteur: Denis Lord /Nombre de vues (457)/Commentaires (0)/
Le Pavillon Monique-Rousseau

Le Pavillon Monique-Rousseau

Un nouveau nom pour le pavillon élémentaire de l’École canadienne-française de Saskatoon

SASKATOON - Suite à une consultation auprès de la population de Saskatoon, le pavillon élémentaire de l’École canadienne-française de Saskatoon portera le nom Pavillon Monique-Rousseau.

12 octobre 2017/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (297)/Commentaires (0)/
Patrimoine canadien représentera 
les conseils scolaires lors des négociations

Patrimoine canadien représentera 
les conseils scolaires lors des négociations

Protocole en éducation

Désormais, Patrimoine canadien représentera les conseils scolaires lors des négociations. 

11 octobre 2017/Auteur: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Nombre de vues (401)/Commentaires (0)/
L’argent des écoles… peut-être anglaises ?

L’argent des écoles… peut-être anglaises ?

La question se pose quant à l’usage des fonds fédéraux destinés aux écoles françaises.

28 septembre 2017/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (159)/Commentaires (0)/
Table des élus: les écoles fransaskoises au cœur des discussions

Table des élus: les écoles fransaskoises au cœur des discussions

SASKATOON- Les présidences des organismes fransaskois ont eu une journée productive où plusieurs enjeux de la communauté fransaskoise ont été discutés de long et en large, le 16 septembre dernier.
28 septembre 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (530)/Commentaires (0)/
Les services de prématernelle fransaskois seront facturés

Les services de prématernelle fransaskois seront facturés

Aide financière disponible pour les familles à faible revenu

REGINA - Le Conseil des écoles fransaskoises a décidé de maintenir sa décision de facturer la prématernelle à la suite de la séance extraordinaire par audioconférence du 2 septembre dernier.



 

13 septembre 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (531)/Commentaires (0)/
Casse-tête dans trois écoles fransaskoises

Casse-tête dans trois écoles fransaskoises

Rentrée scolaire 2017

La rentrée scolaire est bel et bien amorcée en Saskatchewan. Toutefois, le Conseil des écoles fransaskoises doit composer avec un manque d’espace dans certains de ses établissements scolaires.


 

13 septembre 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (609)/Commentaires (0)/
Christiane Guérette quitte la présidence du CSF

Christiane Guérette quitte la présidence du CSF

Des élections scolaires prévues à Saskatoon

REGINA - La présidente du Conseil scolaire fransaskois Christiane Guérette a annoncé sa démission le 23 juin 2017.

6 juillet 2017/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (1654)/Commentaires (0)/
Préparer un été harmonieux avec ses enfants

Préparer un été harmonieux avec ses enfants

Quand 2 mois de vacances peuvent sembler interminables…

Alors que l’été représente pour les enfants 2 mois de liberté, de repos et de découvertes, il en est tout autrement pour les parents !

1 juillet 2017/Auteur: Sandra Hassan Farah /Nombre de vues (834)/Commentaires (0)/
Le drapeau du Traité no 4 hissé à l’école Sacred Heart Community School

Le drapeau du Traité no 4 hissé à l’école Sacred Heart Community School

REGINA - Le drapeau du Traité 4 s’est élevé à l’école Sacred Heart Community School de Regina, le 6 juin dernier devant plus de 250 élèves.
28 juin 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (1254)/Commentaires (0)/
Un nouveau terrain de jeu pour l'École canadienne-française de Saskatoon

Un nouveau terrain de jeu pour l'École canadienne-française de Saskatoon

Aboutissement de deux ans d’efforts et de mobilisation

Le nouveau terrain de jeu du pavillon élémentaire de l’École canadienne-française de Saskatoon a été inauguré le 13 juin 2017.

27 juin 2017/Auteur: Administrateur/Nombre de vues (1128)/Commentaires (0)/
Roger Gauthier : Trente ans d'engagement

Roger Gauthier : Trente ans d'engagement

Direction : Retraite

REGINA - Après de nombreuses années de service aux niveaux de la santé et de l’éducation, l’heure de la retraite a sonné pour Roger Gauthier.  

22 juin 2017/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (1743)/Commentaires (0)/
RSS
12345678910Dernière

Conseil des écoles fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Dernièrement dans nos écoles... Édition du 17 novembre 2017

Vivre, s'amuser et apprendre... en français! L'année est bien entamée et vous découvrirez ici les activités que nos écoles sont fières de partager. Évidemment, l'Halloween était à l'honneur, telle la danse de l'école Valois, mais bien d'autres...
16 novembre 2017/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le volleyball de nouveau à l'honneur!

Les 10 et 11 novembre derniers, plusieurs finales de conférences de la SHSAA avait lieu en volleyball. Les résultats de nos écoles sont étonnants! Les finales régionales se tiendront la fin de semaine du 17-18 novembre.
15 novembre 2017/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Les lendemains du CSF - Séances du 3 et 7 novembre 2017

Pour diffusion immédiate Faits saillants de la séance d'organisation et de la séance régulière du Conseil scolaire fransaskois tenues le 3 novembre 2017 à Regina et de la séance extraordinaire du 7 novembre qui s'est tenue par vidéoconférence.
15 novembre 2017/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Cérémonies du souvenir dans nos écoles

Nos écoles ont souligné l'armistice du 11 novembre au cours de la semaine précédente. Nous soulignons ici les différentes cérémonies du jour du Souvenir et les efforts des membres de notre communauté pour garder vivant le travail fait par toutes...
14 novembre 2017/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CÉF emboite le pas aux parents et réclamera l’équivalence devant les tribunaux

Regina, 7 novembre 2017 - Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) ajoute sa voix à celle des parents et fera appel aux tribunaux pour réclamer l’équivalence réelle avec les services offerts aux élèves de la majorité. C’est la décision prise...
7 novembre 2017/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
12345678910Dernière

Le CEF sur Facebook