Close

Les pieds sur la Terre Ferme

À la manière des marins qui s’exclament « Terre ferme ! » pour exprimer leur joie de rejoindre le continent après un long voyage, la famille Campagne s’est réunie les 24 et 25 juillet pour sa traditionnelle traversée musicale d’été, en toute virtualité une nouvelle fois cette année.

Les terres natales s’étalant à perte de vue ont des allures d’océan vallonné, autant de vagues sur lesquelles ont navigué les airs d’un festival fermement enraciné. Des notes de blues, folk et gospel qui se sont échouées au gré des vents sur les plages des plaines du sud de la Saskatchewan, en plein cœur de l’oasis familiale.

Après 14 ans, Terre Ferme n’a pas dit sa dernière parole et continue de rassembler les talents familiaux et amicaux autour d’une grange, devenue emblématique, transformée pour l’occasion en salle de spectacle. Une scène mi-virtuelle, mi-présentielle sur laquelle ont chanté leurs retrouvailles.

Du direct… à distance

« Le festival était 100 % famille encore cette année, une vingtaine de membres en tout qui ont tous participé au spectacle, de la musique à la photographie en passant par la production audio et vidéo », se réjouit Andrée Forest, coordonnatrice de l’événement, venue spécialement du Manitoba avec sa mère, Aline Campagne.

Pour cette année hors normes, toutes les présentations ont été préenregistrées, montées puis diffusées au cours de la fin de semaine. Les talents, la créativité et l’imagination ne manquent heureusement pas à la famille qui a dû composer avec les aléas du « direct à distance ». Un véritable casse-tête logistique que le clan Campagne a pu savourer en famille.

« Nous avons découvert la vidéo des spectacles en même temps que tout le monde. C’était vraiment spécial de voir les réactions et de profiter de ce moment différemment. D’habitude, on est toujours tiraillés dans plusieurs directions, mais là, on a pu passer plus de temps ensemble », remarque Andrée Forest.

Des paysages et des personnages

Les retrouvailles font toujours partie de la programmation du festival. Les liens familiaux sont à l’avant-scène, agrémentés des liens amicaux forgés au fil des ans, témoignant de la longue appartenance de la famille Campagne à un riche héritage musical, régional et agricole.

« Les artistes qui se produisent sont proches, il y a une connexion avec la famille, explique Andrée Forest. C’est un beau mélange de générations et il y a toujours de belles surprises. C’est aussi une occasion de faire découvrir la région et de mettre la ferme en valeur », poursuit-elle.

Cette année n’a pas dérogé à la magie musicale et des centaines de spectateurs virtuels se sont laissés charmer par les mélodies, notamment de Zachary Richard de la Louisiane, Sheena Rattai du Manitoba, Willows du Québec, Connie Kaldor de la Saskatchewan ou encore Hart Rouge et Folle Avoine, ainsi que par le vibrant hommage rendu à la regrettée Carmen Campagne, disparue en 2018.

Un pèlerinage familial

Et si toutes et tous ont prêté leurs voix, Aline Campagne a littéralement mis la main à la pâte de la scène à la cuisine aux champs, en passant par le jardin. « Quand on vient ici, on s’occupe aussi de la ferme et il y a beaucoup de bouches à nourrir, alors on est pas mal occupés en cuisine ! », s’exclame l’aînée de la famille.

Terre Ferme est loin d’avoir été dénaturé malgré sa longévité et sa popularité grandissante qui pouvait se traduire par plus de 400 visiteurs au cours d’une fin de semaine. 

L’esprit familial, communautaire et convivial de l’événement est l’un des nombreux héritages d’Émile et Marguerite Campagne : « Notre père disait cette phrase qui nous a tous marqués : "C’est important de mettre du beau dans le monde". C’est un peu ça la raison d’être du festival et pourquoi on revient tous année après année », raconte Aline Campagne.

La générosité au rendez-vous

Beauté a également rimé avec générosité cette année et une partie des revenus engrangés seront remis à la First Nations Child & Family Caring Society qui « fait un travail extraordinaire et essentiel auprès des familles autochtones », comme le souligne Andrée Forest. 

La participation virtuelle aux spectacles était gratuite, mais les gens pouvaient faire un don au moment de réserver leur billet. La période de don a d’ailleurs été prolongée jusqu’au 8 août pour permettre de récolter le plus de fonds possible.

Andrée Forest précise que les terres de la ferme familiale sont situées dans la région couverte par le Traité no 4, et qu’il était donc tout naturel pour eux de mener cette action en faisant appel à la générosité des festivaliers.

Malgré la sécheresse environnante qui a poussé plusieurs agriculteurs de la région à mettre leur champ en foin, l’édition 2021 de Terre Ferme a été rafraîchissante et inspirante, de quoi donner encore beaucoup d’eau et de beauté aux retrouvailles de l’an prochain.

Pour faire un don et visionner Terre Ferme : http://www.farmfesterreferme.ca/index.html

Imprimer
2036

Autres nouvelles - Éducation

Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

25 octobre 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (174)/Commentaires (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

8 octobre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (759)/Commentaires (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

7 octobre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (617)/Commentaires (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1686)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4298)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (4189)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (6138)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (5553)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5239)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (5796)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6856)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (7239)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (5963)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (8523)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (5484)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une foire des carrières lumineuse pour préparer les élèves à l’après-CÉF

C’est le 5 octobre dernier que les élèves du CÉF ont eu l’occasion de participer à la Foire des carrières organisée par notre service d’orientation, en partenariat avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Les élèves de...
15 octobre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Atelier gratuit de sensibilisation à la cyberdépendance pour les parents

Le 23 septembre 2021 Chers parents et tuteurs, Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) offre des ateliers de sensibilisation à la cyberdépendance. La cyberdépendance, c’est l’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies. La...
23 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journées du patrimoine 2021

Comme chaque année, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) invite les écoles du CÉF à participer à la 16ème édition des Journées du Patrimoine : L'éclosion du lys des prairies, du 22 au 28 septembre 2021.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - École Valois

À l'école Valois, la rentrée, c'était la fête! Les élèves de la prématernelle à la 6e année sont arrivés à l’école pour trouver des ballons et de la musique dans la cours d’école. Les élèves ont rencontré leur enseignant à l'extérieur avant...
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - Écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

La directrice, Mme Maryse, a accueilli les élèves à l’extérieur et ils ont eu la chance de rencontrer tous les membres du personnel dès leur arrivée dans l’école.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Rosalie Lizée prend la barre du service des Partenariats et de la programmation culturelle

Regina, le 1er septembre 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Rosalie Lizée à la coordination du service des Partenariats et de la programmation culturelle. Originaire de Gravelbourg, Mme Lizée...

1 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message du directeur général à l'occasion de la rentrée 2021-2022

(ENGLISH WILL FOLLOW) Le 23 août 2021 Bonjour chers parents et tuteurs, Il ne reste plus que quelques jours avant que le personnel des écoles accueille nos enfants dans nos établissements scolaires du CÉF. Une rentrée scolaire suscite beaucoup...
23 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
20 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top