Close
Congrès de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones
L'Eau vive
/ Catégories: Éducation

Congrès de la Fédération nationale des conseils scolaires francophones

Le Régional – Hamilton-Niagara et Francopresse 

Les délégués lors de la table ronde sur la justice en français.

Les délégués lors de la table ronde sur la justice en français.

La Fédération nationale des conseils scolaires francophones (FNCSF) représentant environ 150 000 élèves de langue française répartis dans plus de 640 écoles partout au pays tenait son congrès annuel sur le thème du démarchage, à Niagara Falls, du 16 au 18 octobre.

Ce type de rencontre d’envergure permet aux leaders du secteur de l’éducation de mieux se préparer à parler d’une seule voix afin de défendre les intérêts des francophones. 

Dès la première journée, les congressistes ont eu un avant-goût de ce qui les attendait en termes de formations et d’ateliers. Puisque, pour le milieu scolaire, le démarchage se focalise surtout sur les autorités politiques, c’est par une table ronde regroupant des parlementaires d’hier et d’aujourd’hui que la FNCSF a débuté son congrès.

Yvon Godin, député fédéral de Bathurst (Nouveau-Brunswick), Maria Chaput, sénatrice franco-manitobaine, et Jean-Marc Lalonde, ancien député de Glengarry-Prescott-Russell en Ontario et maire de Rockland de 1976 à 1991, ont soupesé les pour et les contre du démarchage et des mécanismes plus officiels de représentation. 

Une seconde table ronde se tenait en après-midi sur les politiques d’aménagement linguistique et culturel au Canada. Parmi les panélistes, deux étaient originaires de l’Ontario : Denis Vaillancourt, président de l’Assemblée de la francophonie de l’Ontario, et Janine Griffore, sous-ministre adjointe au ministère de l’Éducation. D’autres activités s’adressaient aux élèves conseillers ou touchaient à l’implication de la jeunesse dans la gouvernance scolaire.

La journée suivante, celle désignée comme regroupant les principaux évènements du congrès, a offert quatre ateliers permettant d’explorer plus en profondeur les thèmes abordés la veille. Plusieurs kiosques faisaient également la promotion de services pouvant être utiles aux différents acteurs de l’éducation canadienne, tandis qu’un encan silencieux se tenait non loin de là, avec pour but de récolter des fonds pour la fondation Éduquer en français. 

Le point central de cet après-midi du 17 octobre fut sans nul doute la table ronde sur la justice en français, animée par Denis Labelle, président de l’Association des conseils scolaires des écoles publiques de l’Ontario (ACÉPO). Deux juristes influents y siégeaient : Me Roger Lepage et l’énergique Me Power, ainsi que Geneviève Boudreau, du Programme d’appui aux droits linguistiques (PADL).

Tous trois ont tour à tour partagé leurs expériences sur les difficultés pour tenir un procès en français, dont l’affectation des juges ou encore l’équivalence des infrastructures pour francophones et anglophones. « Nous n’avons pas d’excuse à donner pour utiliser le français au Canada », martèle Me Power, non sans humour, avant de céder la place à une présentation vidéo du PADL. Suite à leur prestation, plusieurs appels à la solidarité entre conseils de la part du public se sont fait entendre. 

Le banquet, en soirée, était le moment le plus attendu de cette journée. Ce fut Marc-André Ouellette, membre du conseil d’administration de la FNCSF et conseiller scolaire en Colombie-Britannique, qui était responsable de l’animation. Avant la remise des prix, les grands gagnants de l’encan silencieux furent dévoilés. Au total, ce sont 1700 $ qui ont été récoltés pour la fondation.

Yolande Dupuis reçoit le Prix du président de la FNCSF, Robert Maddix (à droite), et de Mark Power.

Yolande Dupuis reçoit le Prix du président de la FNCSF, Robert Maddix (à droite), et de Mark Power.

Robert Maddix, président de la FNCSF, a annoncé le nom du grand gagnant du Prix Jean-Robert-Gauthier, qui vient récompenser la contribution remarquable d’un conseiller scolaire à l’essor de l’éducation en français. C’est la Manitobaine Yolande Dupuis qui en fut la récipiendaire cette année : « Je continue à être passionnée. Merci à tous et continuez ce beau travail », dit-elle, émue. 

Considérée comme une « championne de l’éducation en langue française au Canada et dans le monde », le milieu lui est particulièrement reconnaissant de son travail dans l’augmentation du budget scolaire et de sa dévotion sans faille.

Les bourses Paul-Charbonneau ont ensuite été attribuées à trois finissants du secondaire qui se sont démarqués par leur engagement et leurs résultats scolaires. 

Ce sont ainsi, Julie Bérubé pour la région Ouest et Nord, Olivier Smith pour la région Ontario, et Marie-Ève Dufour pour la région Atlantique, qui ont chacun reçu 1000 $.

Ce 25e congrès s’est terminé le samedi 18 octobre au matin, par l’assemblée générale annuelle de la FNCSF suivie d’une réunion des membres du conseil d’administration. Robert Maddix fut de fait réélu par acclamation à la tête de l’organisme pour une autre année.

Article précédent Émile Fortier: Comme une grande famille!
Prochain article Congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC)
Imprimer
9765

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

19 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (92)/Commentaires (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (514)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (889)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1312)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1158)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (1371)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1615)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (3374)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1774)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (2476)/Commentaires (0)/
Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Deux enseignants reconnus pour leur engagement sportif

Terry Gaudet et Michel Forest honorés par la Saskatchewan High Schools Athletic Association

Terry Gaudet et Michel Forest, enseignants respectivement à l’École St-Isidore à Bellevue et à l’École Mathieu de Gravelbourg, ont chacun reçu le Prix du service de la Saskatchewan High Schools Athletic Association (SHSAA). Ces récompenses viennent souligner l’implication remarquable des deux instituteurs pour le sport à l’école.

13 juillet 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (2772)/Commentaires (0)/
Une foire des sciences totalement en français

Une foire des sciences totalement en français

Expo-sciences à Mgr de Laval

REGINA - Le jeudi 6 juin 2019 avait lieu la foire des sciences de l’école Monseigneur de Laval. Les élèves de la 3e et de la 5e année étaient présents pour exposer leurs projets de recherche. 

22 juin 2019/Auteur: Linda A. Morales/Nombre de vues (2933)/Commentaires (0)/
Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

Une première cohorte de juristes obtient des certifications en français

SASKATOON - Pour la première fois, cinq étudiantes de l’Université de la Saskatchewan ont reçu ce 5 juin à Saskatoon une certification de common law en français de l’Université d’Ottawa. 

21 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3006)/Commentaires (0)/
62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

62,6 millions de dollars pour lutter contre la pénurie d’enseignants

VANCOUVER - Le lundi 13 mai 2019, la ministre des Langues officielles Mélanie Joly a annoncé une stratégie nationale de recrutement et de rétention des enseignants francophones.

4 juin 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3324)/Commentaires (0)/
Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Lettre du président de la SCFPA: Déménagement à l’Académie Rivier

Malgré le fait que l’édifice des Sœurs de la Présentation de Marie ait été construit dans les années 1960, sauf la piscine (années 1980), il s’agit d’une occasion de créer, au-delà du concept de centre scolaire communautaire, un pôle d’attraction et de développement unique en Saskatchewan et dans l’Ouest canadien.

25 avril 2019/Auteur: Michel Dubé/Nombre de vues (3227)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelle embauche au sein du Conseil des écoles fransaskoises

Le conseil des écoles fransaskoises (CEF) est heureux d'annoncer que les services de monsieur Michel Dubé ont été retenus à titre de consultant aux partenariats scolaires communautaires dans la région de Prince Albert.
18 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Concours : Slame tes accents

Enseignants et éducateurs d’élèves de 12 à 18 ans préparez-vous, le concours international Slame tes accents est de retour alliant nouveautés et surprises! Pour y participer, écrivez un slam de classe et déclamez-le dans une vidéo de 60 à 90...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

PassepART

Un an après l’annonce officielle de la création d’un nouveau programme de microsubventions, la Fédération culturelle canadienne-française (FCCF) est heureuse de lancer PassepART. Ce programme national vise à accroître l’offre d’activités...
7 octobre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top