Close
Simb Simb

La poésie de Jacques Prévert offerte aux tout-petits à Saskatoon

Jacques Prévert

Jacques Prévert

Jacques Prévert en 1961 dans le film Mon frère Jacques par Pierre Prévert
Photo : Denise Jans / Unsplash
Pour approcher le français de façon originale, Cinergie projette des courts métrages inspirés des poèmes de Jacques Prévert. Grâce à son partenariat avec l’Institut français à Paris et l’ambassade de France au Canada, le Festival international du film francophone a pu offrir gratuitement la série de 12 courts métrages issus de la collection En sortant de l’école du célèbre poète et scénariste français.

C’est dans sa salle Pooh Corner que la bibliothèque centrale Frances Morrison à Saskatoon a accueilli une quarantaine de personnes, enfants et parents confondus, le 5 octobre dernier. Sur l’écran : une série de 12 courts métrages d’animation de 3 minutes chacun, des œuvres inspirées des poèmes de Jacques Prévert et produits par des réalisateurs français.

Ont été mis en scène des thèmes tels que En sortant de l'école de Lila Peuscet, Tant de forêts de Burcu Sankur et Geoffrey Godet, Âne dormant de Caroline Lefevre, Le gardien du phare aime trop les oiseaux de Clément de Ruyter, Je suis comme je suis de Marion Auvin. La projection avait pour public cible des enfants âgés de 3 à 7 ans.

« Vivre le français différemment »

Le tout premier des objectifs de ce projet selon Marie Franchin, directrice du Festival international du film francophone, est de « faire découvrir des films en français aux enfants qui sont dans des écoles francophones et d’immersion, mais aussi de vivre le français différemment ».

Et l’initiative est inclusive. Pour la responsable, l’implication et l’intérêt des parents anglophones peuvent être entretenus grâce au sous-titrage en anglais des films : « Le sous-titrage en anglais permet aux parents de comprendre les histoires, ce qui est dit dans les films. Ce qui est important, c’est d’impliquer les parents dans l’apprentissage du français de leurs enfants », perçoit-elle.

Le second objectif de Cinergie dans ce partenariat avec Saskatoon Public Library vise à renforcer l’intégration linguistique et communautaire au service du français : « Il est question d’intégrer les anglophones et francophiles, sachant que la francophonie s’étend aussi grâce aux enfants qui sont dans les écoles d’immersion et à ces parents qui sont francophiles et qui veulent que leurs enfants apprennent le français. C’est une façon de leur tendre la main », poursuit Marie Franchin. Aussi, le cycle de projection se poursuivra en décembre et en 2020.

Au service du bilinguisme

Au sortir de la projection, les parents participants affichaient tous des visages souriants, estimant que la série constitue une belle adaptation cinématographique des poèmes de Jacques Prévert. Katie, parent francophone d’un enfant de 4 ans, exprime sa satisfaction : « C’était très intéressant, les images étaient très intéressantes et imaginatives. Je ne sais pas si les enfants ont compris tous les poèmes, mais ils ont compris ce qu’ils pouvaient comprendre. Mon fils était concentré pendant la projection des films ». Et d’ajouter : « Ça me tente de revenir la prochaine fois ! »

Ne pouvant offrir des services en français, la bibliothèque centrale de Saskatoon se félicite d’apporter son appui infrastructurel à Cinergie en mettant à sa disposition un local pour la projection des courts métrages. Pour Jenny, employée de la bibliothèque, l’initiative représente « une occasion de promouvoir la diversité en permettant aux non francophones de voir des films francophones ».

La bibliothèque entretient un partenariat similaire avec l’Association des parents fransaskois (APF) à qui elle donne de l’espace pour l’organisation d’activités en français. « Nous organisons des temps de lecture et de chansons pour les enfants en français. Les employés de la bibliothèque ne parlant pas français aussi bien, nous travaillons avec l’APF qui se chargent de faire venir des francophones et francophiles et nous, nous offrons de l’espace », explique Jenny.

D’autres projections en vue

Selon Marie Franchin, Cinergie promet de revenir satisfaire les enfants : « La prochaine projection aura lieu à la bibliothèque centrale de Saskatoon à 15 h 30 le 14 décembre prochain, sur le thème de Noël, et aura pour public cible des enfants de 5 à 10 ans ».

Les projections se poursuivront l’année prochaine, cette fois-ci en partenariat avec l’Office national du film canadien : « Dès l’année prochaine, on projettera des films sur les thèmes du Moyen Âge et des chevaliers, des films d’animation pour des enfants du niveau élémentaire », annonce Marie Franchin.

Imprimer
4588

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (261)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (565)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (418)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (562)/Commentaires (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

23 juin 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (602)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (874)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (904)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1184)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1188)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (1952)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1711)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1652)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (2027)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2760)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1197)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Nouvelles affectations aux postes de direction et direction adjointe d’école

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) annonce de nouvelles affectations à des postes de direction d’école et direction adjointe pour la rentrée 2020-2021.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Abdoulaye Yoh nommé directeur administratif du CÉF

Regina, le 3 juillet 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a annoncé aujourd’hui la nomination d’Abdoulaye Yoh au poste de directeur administratif.
3 juillet 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une nouvelle école élémentaire francophone pour le CÉF

Regina, le 23 juin 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) accueille avec enthousiasme l’annonce aujourd’hui par le Gouvernement de la Saskatchewan du financement pour une nouvelle école dans le secteur nord de la ville de Regina.
23 juin 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top