Close

Bulletin du Parlement jeunesse fransaskois

Imaginez une Chambre des communes composée uniquement de jeunes âgés de 14 à 25 ans, débattant des projets de lois pour la population saskatchewannaise. C’était bel et bien le cas, les 2 et 3 décembre dernier, au Palais législatif de Regina, alors que le Parlement jeunesse, organisé par l’Association jeunesse fransaskoise, réunissait une cinquantaine de jeunes, des quatre coins de la province, pour participer à une simulation de la vie parlementaire.

En partenariat avec la Coopérative des publications fransaskoises, cinq jeunes journalistes en herbe ont pu s’initier à la vie politique et médiatique. Elles avaient comme mission de créer un bulletin. Voici le fruit de leur labeur.


Une première au Canada ! 

Lilly Markwart

Le 2 décembre 2017, les membres du Parlement jeunesse fransaskois ont débattu la Loi C1 concernant l’identité sexuelle dans le milieu scolaire.

Le gouvernement a proposé qu’on élimine les affiches indiquant le genre sur les toilettes dans tous les établissements scolaires, même les universités. L’Opposition a présenté quelques arguments intéressants, dont l’exemple d’une petite fille de 7e année qui devrait partager les mêmes toilettes qu’un garçon de 12e année.

De plus, la préoccupation de la religion a été au cœur des discussions. Par exemple, dans les écoles catholiques, c’est contre les valeurs qu’une fille partage les mêmes toilettes qu’un garçon. L’opposition a proposé une modification sur le deuxième article; que la classification ou la reconnaissance selon le genre soit éliminé dans les milieux scolaires.

« Nous voulions éliminer toutes les classifications en milieu scolaire. Alors, les élèves sont élevés et éduqués dans un milieu inclusif. De nos jours, il y a beaucoup d’intimidation et de discrimination envers des personnes qui sont un peu perplexes au sujet de leur identité sexuelle. » a expliqué la ministre de l’Éducation.

Le gouvernement a également présenté quelques arguments. Le député de Saskatoon Meewasin a dit, « Les élèves doivent se sentir acceptés dans leurs écoles, nous devons éliminer l’intimidation. » Le gouvernement dit que les personnes qui ont une sexualité différente doivent être plus acceptées dans notre société.

La Loi C1 concernant l’identité sexuelle dans les milieux scolaires : la disparition des toilettes axée sur l’identité sexuelle a été adoptée.


Adoption de la Loi C2 sur la laïcisation

Kassandra Hipkins

« Le symbole pour la 150e fête du Canada est une feuille d’érable en mosaïque, ceci signifie que le Canada est basé sur la diversité. » - le ministre des Droits de la personne, Jonathan Cyr.

Les membres du Parlement jeunesse fransaskois se réunissaient, le 3 décembre dernier, au Palais législatif de Regina, pour discuter et finalement adopter la Loi C2 qui concerne la laïcisation du gouvernement canadien, en vertu de la Charte canadienne des droits et libertés.

La Loi C2 abolit toute restriction de symboles religieux dans les espaces publics, pour respecter l’article 2 de la Charte canadienne de droits et libertés, qui stipule que chaque individu a sa liberté d’appartenance religieuse. 

Le ministre des Droits de la personne, Jonathan Cyr, explique qu’il est important de s’exprimer en tant que Canadien et Canadienne et que la religion de chacun, comme elle est une grande partie de notre vie, devrait être respectée, tout comme les autres valeurs, dans l’esprit de la Charte.

Ce fut un débat féroce, avec des arguments accrocheurs qui venaient de chaque côté. Bien sûr, le gouvernement, ainsi que l’Opposition, se sont battus très fort. « On devrait célébrer nos différences, pas les effacer », de dire le député de Prince Albert, Albert Northern. « La société change et évolue, la religion devrait faire de même. » de répondre un membre de l’Opposition.

Le débat s’est poursuivi avec un amendement proposé par le député d’Indian Head/Milestone qui a émis l’opinion que le vêtement religieux pourrait être accepté dans tous les espaces publics, mais aucun autre symbole qui pourrait être considéré dangereux ne pourrait être accepté. « On voit beaucoup d’objets religieux qui pourraient causer du danger. Si c’est juste les vêtements, on ne voit aucun danger. »

Le gouvernement a rejeté l’amendement et refusé de modifier sa position.

Après plusieurs heures, la Chambre a décidé d’adopter la Loi C2 sans amendement ou changement à la proposition originale. C’est-à-dire que tous les citoyens et citoyennes du Canada peuvent arborer leur symbole religieux, où qu’ils soient.


L’Opposition dit non aux Premières Nations et aux minorités

Janie Moyen 

Le gouvernement du Parlement jeunesse fransaskois a finalement rejeté la Loi 3 concernant l’ajout d’un troisième ordre de gouvernement au Canada, le 2 décembre dernier, au palais législatif. 

Après un discours du gouvernement concernant cette loi qui améliorerait l’égalité par la démocratisation pour les minorités, comme les peuples autochtones, les communautés francophones et autres, l’Opposition s’est lancée à l’attaque contre les arguments du gouvernement. Menée par son chef, Tristen Clarke, elle a décrété qu’un palier de gouvernement additionnel ne ferait que séparer le gouvernement présent et le gouvernement des minorités.

Le gouvernement croit qu’il s’agit d’une opportunité grandiose. « Cette loi serait une opportunité pour les minorités, et les Premières Nations, d’avoir un siège. Mais ce serait un siège à part. Ce ne serait pas le siège traditionnel. » a expliqué la ministre des Affaires indiennes, Andréanne Fletcher.

Lors d’une brève altercation entre la première ministre Jolanta Bird et le député d’Indian Head/Milestone Matthieu Hipkins, durant laquelle la première ministre fut chassée en courant hors de la Chambre par le sergent d’armes, le gouvernement a assuré à l’Opposition la représentation des minorités. La cheffe de l’Opposition et ses députés se sont questionnés sur les conséquences de cette loi, décrétant qu’elle diviserait le gouvernement, ne représenterait pas efficacement les minorités, et que le gouvernement est par le peuple et pour le peuple.

« Je serais seulement représenté dans un gouvernement, mais ne pourrais pas faire partie de l’autre. Alors, ce serait plate… » de dire Monsieur Hipkins.

Après plusieurs amendements, dont l’obligation d’écouter un épisode de Friends pour mieux comprendre les problèmes de notre société, une décision a été prise : la loi ne fut pas adoptée, il n’y aura pas de troisième ordre. Les deux côtés ont par contre affirmé que chacun des membres est pour l’inclusion des minorités, faisant eux-mêmes partie de la minorité francophone. L’inclusion mène à la compréhension, la compréhension est l’union.


Le président Khaled Kamruzzaman insulte la Chambre

Janie Moyen

Lors du débat sur la Loi sur la laïcisation, le président de la Chambre, Khaled Kamruzzaman, a surpris tout le monde en traitant les députés de bébés. Le sergent d’armes, lui ayant demandé de s’excuser auprès de ses députés, a couru après le président avant de le diriger gentiment hors de la Chambre, laissant les députés choisir un nouveau président, Jolanta Bird.

Qu’est-ce qui vous a motivé à traiter les députés de bébés ?

KK : Techniquement, je voulais laisser la chance à quelqu’un d’autre de jouer le rôle de président de la Chambre, de voir ce que je faisais. Sans oublier que maintenant, j’ai la chance de débattre. J’ai plein de choses à dire, mais que je ne pouvais dire à cause de ma neutralité. J’ai tenu ce rôle deux ans de suite, et comme c’est mon dernier PJF, je voulais vraiment voir quelqu’un d’autre le faire.


Entrevue avec Jolanta Bird, première ministre

Janie Moyen

Comment pensez-vous que le débat se passe ?

Le débat est largement terminé, mais le gouvernement est très confiant en ses capacités de convaincre les députés respectifs. 

Lors du débat, nous avons senti un peu de rivalité entre vous et la cheffe de l’Opposition, Tristen Clarke. Voudriez-vous commenter ?

La cheffe de l’Opposition, Tristen Clarke, sait que le gouvernement réussira à faire passer le projet de loi, grâce à ses arguments solides et sa confiance. Elle sait aussi que l’Opposition n’est pas en voie de réussite. 

Comment travaillez-vous avec vos collègues ?

Nous sommes une famille, chacun aide l’autre et nous avons un but commun : celui de faire accepter une loi.


Le curling pour se détendre

Janie Moyen 

Lors de la soirée sociale du PJF, les organisateurs de l’évènement ont conduit les participants à l’aréna de curling de Regina. Pendant près de deux heures, jeunes et vieux, dont Shawn Jobin, qui a essayé ce sport pour la première fois, ont joué à ce sport typiquement canadien. Un peu plus tard, ils se sont tous réunis dans le lounge de l’aréna pour un deuxième souper constitué de pizzas, de lasagnes et de desserts.

Imprimer
14734

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Portrait d'un jeune leader bilingue

Louis Prince, élève de 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, est un des huit jeunes leaders du Français pour l’avenir.

26 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (59)/Commentaires (0)/
Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Depuis le 6 janvier, FRÉSK, le répertoire de ressources éducatives en français pour la Saskatchewan, a délaisser la version papier du catalogue au profit d’un site web.

25 janvier 2021/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (140)/Commentaires (0)/
Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Étudier en pandémie : les étudiants de La Cité se confient

Le début du semestre d’hiver est l’occasion de revenir sur l'expérience étudiante inédite à la Cité universitaire francophone de Regina depuis le début de la pandémie.

24 janvier 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (188)/Commentaires (0)/
Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a ainsi pu donner un nouveau souffle à sa collaboration communautaire avec le Foyer Saint-Joseph de Ponteix :

 

21 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (142)/Commentaires (0)/
Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, jeune Fransaskoise passionnée, lauréate d’un concours international

Addison Shyluk, élève en 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, Pavillon Gustave-Dubois, vient de remporter le concours international Ma minute francophone.

18 décembre 2020/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (1995)/Commentaires (0)/
Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Infrastructures scolaires à Saskatoon : un sondage confirme les besoins

Alors que Regina a obtenu l’aval du gouvernement pour le financement de nouveaux espaces scolaires, Saskatoon et Prince Albert attendent toujours. Le Comité vision des espaces scolaires francophones à Saskatoon, créé en juin 2020, a consulté la communauté pour identifier les besoins dans la ville des ponts.

11 décembre 2020/Auteur: Arthur Béague/Nombre de vues (1582)/Commentaires (0)/
Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

Ma thèse en 180 secondes : trois Fransaskois dans la course

L’Association francophone pour le savoir propose à des étudiants, via son concours Ma thèse en 180 secondes, de présenter leur sujet de recherche en termes simples à un auditoire. Le défi : exposer de façon claire, concise et convaincante un projet d’envergure en trois minutes.

14 novembre 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (1584)/Commentaires (0)/
Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Alpha Barry réélu pour un deuxième mandat

Entretien avec Alpha Barry, été réélu au poste de conseiller scolaire pour la région scolaire n°3 incluant Regina et Moose Jaw. Celui qui est aussi président du Conseil scolaire fransaskois l’a emporté avec 70 % des voix face à son adversaire Siriki Diabagaté.

11 novembre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1787)/Commentaires (0)/
Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Liberté académique : la parole aux universités de l’Ouest

Les établissements universitaires de l’Ouest du pays ont des outils en place pour assurer la liberté académique de leurs professeurs tout en assurant un traitement rigoureux des plaintes des étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Initiative de journalisme local – APF - Ouest)/Nombre de vues (1702)/Commentaires (0)/
Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Les professeurs de moins en moins protégés dans leur liberté universitaire

Selon un nouveau sondage Léger, près de la moitié des Canadiens sont au courant de la récente controverse à l’Université d’Ottawa, et plus de la moitié ont tendance à soutenir la professeure ayant prononcé le «mot en n» dans le cadre de son cours Art and Gender plutôt que les étudiants.

7 novembre 2020/Auteur: Marie-Paule Berthiaume (Francopresse)/Nombre de vues (1599)/Commentaires (0)/
Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

Campus Saint-Jean : vers une intervention fédérale?

La ministre Mélanie Joly invite le gouvernement de l’Alberta à annuler sa décision de couper le financement du campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, dans une lettre adressée au premier ministre de la province, Jason Kenney.

1 novembre 2020/Auteur: Bruno Cournoyer Paquin (Francopresse)/Nombre de vues (1883)/Commentaires (0)/
Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

Débats corsés entre les candidats au poste de conseiller scolaire

C'est un premier débat radiophonique parfois houleux qui a eu lieu le 20 octobre entre Alpha Barry et Siriki Diabagaté, les deux prétendants au poste de conseiller scolaire de Regina.

23 octobre 2020/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (2261)/Commentaires (0)/
Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

Professeure suspendue à l’Ud'O : «deux principes à réconcilier», selon le recteur

LE DROIT (Ontario) – Le débat autour de la suspension d’une professeure de l’Université d’Ottawa pour avoir utilisé le mot «n**ger» continue de faire rage.

21 octobre 2020/Auteur: Daniel LeBlanc e)t Julien Paquette (Le Droit)/Nombre de vues (2459)/Commentaires (0)/
Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Course électorale au CSF: continuité ou changement ?

Les parents fransaskois de Regina et Saskatoon seront appelés aux urnes le 28 octobre pour choisir leur conseiller scolaire dans le cadre des élections générales du Conseil scolaire fransaskois.

15 octobre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (2737)/Commentaires (0)/
Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Les écoles fransaskoises réussissent leur rentrée malgré la pandémie

Rentrée scolaire

La rentrée scolaire fransaskoise a eu lieu du 8 au 11 septembre partout dans la province. L’eau vive s’est entretenue avec quelques parents pour faire le bilan d’une semaine riche en émotions.

17 septembre 2020/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (3174)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Message de la direction générale pour lancer 2021

Le 18 janvier 2021 Chers parents et tuteurs,  L’année 2021 est encore toute fraîche. J’aimerais d’abord NOUS souhaiter à tous et toutes une belle et bonne année 2021, remplie de joie, de bonheur et de sérénité. Ensemble, avec notre belle...
22 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Une fenêtre s’ouvre entre les ainés et l’école Boréale à Ponteix

L’école Boréale a toujours misé sur sa relation avec la communauté de Ponteix. Ici, c’est la voie de l’école d’excellence qui est privilégiée. La communauté inspire les élèves et le personnel de l’école à bien des niveaux. Elle leur permet...
15 janvier 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le CSF tient sa séance d'organisation

Regina, le 13 novembre 2020 - Dans le cadre de sa séance d’organisation, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a élu aujourd’hui différents conseillers scolaires à des diverses responsabilités du Conseil. Le CSF a confié la présidence de la table...
13 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La Direction du scrutin dévoile les résultats des scrutins aux conseils d’écoles

Regina, 28 octobre 2020 - La Direction du scrutin avise les électeurs et les membres de la communauté des résultats des élections aux conseils d’école où un scrutin avait lieu aujourd’hui.
3 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La Direction du scrutin dévoile les résultats électoraux au CSF

Regina, 28 octobre 2020 - La Direction du scrutin avise les électeurs et les membres de la communauté des résultats des élections au Conseil scolaire fransaskois :
3 novembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Nouvelles procédures pour les élections générales du CSF

Regina, le 14 octobre 2020 – En cette période de pandémie, afin d’assurer que les électeurs du Conseil scolaire fransaskois puissent exercer leur droit de vote en toute sécurité, la direction de scrutin annonce un certain nombre de mesures pour...
14 octobre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journée mondiale des enseignants et enseignantes et mise à jour du Plan de reprise des activités

Le 5 octobre 2020 Chers membres du personnel, Je tiens à ce que vous sachiez toute l'appréciation que génère en moi le travail extraordinaire que vous effectuez au quotidien.  Vous qui êtes sur le terrain et devez porter le masque, en plus du...
5 octobre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU CONSEIL SCOLAIRE FRANSASKOIS / ÉLECTIONS ANNUELLES DES CONSEILS D’ÉCOLE

Regina, le 24 septembre 2020 – La direction de scrutin souhaite faire part aux électeurs d’informations importantes en vue des prochaines élections. Le scrutin par anticipation (pour le Conseil scolaire fransaskois SEULEMENT) se déroulera le...
25 septembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message de la direction générale à l'occasion de la rentrée

Le 8 septembre 2020 Bonjour chers parents et tuteurs, Permettez-moi, en cette rentrée scolaire, de vous remercier pour votre précieuse collaboration dans la réussite de vos enfants, particulièrement depuis plusieurs mois. Je suis sûr qu'avec...
9 septembre 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Quelques rappels au familles du CÉF et mise à jour du plan de reprise des activités

Le 25 août 2020 Chères familles du CÉF, Aux quatre coins de la province, nos équipes s'affairent à préparer un retour en classe mémorable. Nous pouvons l'appeler la rentrée COVID, un incontournable cette année. Ce sera aussi une rentrée truffée...
27 août 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top