Close
Estelle Bonetto
/ Catégories: Arts et culture, Musique

Anique Granger brille de mille trilles

Trille
Un trille, en plus d’être un élément acoustique et une récompense musicale, est une fleur.
Crédit : Derek Ramsey

L’auteure-compositrice-interprète fransaskoise Anique Granger a remporté de grands honneurs lors des galas Trille Or qui se sont déroulés en mai et en juin derniers. Des événements qui reconnaissent chaque année les artisans de la chanson et de la musique de l’Ontario et de l’Ouest canadien.

Chapeautés par l’Association des professionnels de la chanson et de la musique (APCM), les prix Trille Or récompensent chaque année l’excellence dans le milieu musical. La cuvée 2021 a été particulièrement bonne pour l’artiste installée au Québec depuis plus de 21 ans et qui se fait parfois appeler « montréalo-fransaskoise ».

En plus du Meilleur spectacle de l’année pour Le ruban de la cassette remporté lors du Gala Trille Or, Anique Granger rafle également au Gala Industrie les prix Initiative artistique et Meilleure artiste solo catégorie folk.

« Cette reconnaissance est très spéciale pour moi, car elle vient de ma communauté, de mes pairs. Je suis impliquée depuis longtemps avec l’APCM et j’ai travaillé fort pour accueillir les artistes de l’Ouest et mieux les desservir », se réjouit l’heureuse gagnante.

Et comme les meilleures reconnaissances sont souvent celles auxquelles on s’attend le moins, le Trille du spectacle de l’année a pris la chanteuse de court : « Étant donné la pandémie, c’est un spectacle qu’on n’a pas eu l’occasion de présenter beaucoup, peut-être 4 ou 5 fois sur scène et quelques captations, donc je n’ai pas vraiment eu la chance de le faire vivre », confie-t-elle.

Un spectacle pas comme les autres

Anique Granger
Anique Granger, auteure-compositrice-interprète
Crédit : Stéphanie Nantel

Spectacle qui sort des cadres traditionnels, Le ruban de la cassette, du même nom que l’album, est à la croisée des chemins entre l’univers du théâtre, de la baladodiffusion, de la musique, mais surtout des rencontres et de l’art du storytelling. Mis en scène par la directrice artistique Anne-Marie White, le spectacle puise ses racines dans « l’humain ».

« Je voulais mettre en valeur les gens à qui j’ai parlé et qui m’ont inspirée afin de leur rendre hommage. Je suis fascinée par les histoires des autres et surtout par les liens, les similitudes et les parallèles entre les gens et leurs parcours », explique l’artiste.

De tous ces fragments de vie, l’artiste en a fait une mosaïque musicale et vocale aux accents colorés et poétiques, plongeant le public dans un groove folk qui allie gravité et légèreté.

Ralentir pour mieux rebondir

Album
Couverture de l’album Le ruban de la cassette
Crédit : Courtoisie

Si la scène lui a manqué, Anique Granger reconnaît avoir vécu une « assez belle pandémie » qui lui a permis de diminuer la pression, surtout celle de créer : « On se sent toujours poussé à être proactifs, à toujours faire plus, alors je me suis donné la permission de ralentir le rythme et de prendre le temps de vivre. »

Même s’il a pris une pause, le temps n’est pas devenu mort pour autant pour l’auteure-compositrice-interprète qui a travaillé sur plusieurs projets, notamment en collaboration avec le Conseil culturel fransaskois (CCF).

En décembre dernier, elle offrait l’atelier Mon balado 101 dans le cadre des formations Tremplin pro du CCF. Cette activité virtuelle a été l’occasion de décortiquer les morceaux du casse-tête pour mieux les assembler en un tout cohérent et vivant, et d’inviter les participants à se lancer dans l’aventure du balado.

« J’adore les documentaires audio et je lis beaucoup aussi. En fait, j’écoute peu de musique même si celle-ci a toujours occupé une grande place dans ma vie ! », précise l’artiste et formatrice.

Dérouler le ruban

Plateforme idéale pour les adeptes de paroles, de poésie et d’exploration, le balado, aux allures intimes, a séduit l’auteure-compositrice-interprète en devenant un des clous de son spectacle.

Chaque épisode du balado met en scène une des chansons de son album, en racontant sa genèse, la petite graine de la création plantée sans trop savoir pourquoi et qui finit par s’épanouir.

Avec trois albums à son actif, Anique Granger se plaît à détricoter les nombreux fils conducteurs qui composent ses morceaux musicaux avec patience et précision. L’artiste rembobine ainsi la cassette et plonge l’auditoire au cœur de son processus créatif.

Balados et collabos

Le format du balado semble offrir de parfaites pistes de création à l’artiste fransaskoise qui reste à l’affût de ses thèmes de prédilection. « Le ruban de la cassette, volet balado, continue d’évoluer avec l’ajout de nouveaux épisodes à l’automne. Je coiffe aussi mon chapeau de réalisatrice grâce à un projet de balado pédagogique avec Sylvie Walker et le CCF », indique-t-elle.

La chanteuse folk dévoile aussi un autre pan de collaboration créative intitulée Rewind. « Je suis allée fouiller dans les archives pour dénicher de vieux enregistrements des années 80, des voix de nos aînés qui se rappellent le passé. Je suis fascinée par le passage du temps et comment on est liés à travers tout ça. » De nouvelles occasions qui promettent un avenir fécond.

Le saviez-vous ?
Dans le domaine de la musique, un trille est un battement rapide et ininterrompu sur deux notes voisines produit par un instrument de musique ou par la voix. C’est une sorte de roulement serré qui donne une sensation de frémissement ou de trémolo léger.
Le trille blanc est aussi l’emblème floral de la province canadienne de l’Ontario. Il apparaît également sur le drapeau franco-ontarien.

 

Imprimer
2110

Autres nouvelles - Éducation

Des balados en français pour les écoles

Des balados en français pour les écoles

Le Conseil culturel fransaskois a dévoilé son projet déCLIC, une série de balados éducatifs qui explore la construction langagière, identitaire et culturelle en Saskatchewan.

25 octobre 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (204)/Commentaires (0)/
Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

8 octobre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (776)/Commentaires (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

7 octobre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (636)/Commentaires (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1704)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4315)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (4220)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (6160)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (5576)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5252)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (5818)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6880)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (7256)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (5982)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (8542)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (5496)/Commentaires (0)/
RSS
1345678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Une foire des carrières lumineuse pour préparer les élèves à l’après-CÉF

C’est le 5 octobre dernier que les élèves du CÉF ont eu l’occasion de participer à la Foire des carrières organisée par notre service d’orientation, en partenariat avec le Conseil économique et coopératif de la Saskatchewan (CÉCS). Les élèves de...
15 octobre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Atelier gratuit de sensibilisation à la cyberdépendance pour les parents

Le 23 septembre 2021 Chers parents et tuteurs, Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) offre des ateliers de sensibilisation à la cyberdépendance. La cyberdépendance, c’est l’usage problématique d’Internet et des nouvelles technologies. La...
23 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Journées du patrimoine 2021

Comme chaque année, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) invite les écoles du CÉF à participer à la 16ème édition des Journées du Patrimoine : L'éclosion du lys des prairies, du 22 au 28 septembre 2021.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - École Valois

À l'école Valois, la rentrée, c'était la fête! Les élèves de la prématernelle à la 6e année sont arrivés à l’école pour trouver des ballons et de la musique dans la cours d’école. Les élèves ont rencontré leur enseignant à l'extérieur avant...
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

La rentrée dans les écoles du CÉF - Écoles Beau Soleil et Mathieu de Gravelbourg

La directrice, Mme Maryse, a accueilli les élèves à l’extérieur et ils ont eu la chance de rencontrer tous les membres du personnel dès leur arrivée dans l’école.
10 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Rosalie Lizée prend la barre du service des Partenariats et de la programmation culturelle

Regina, le 1er septembre 2021 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer la nomination de Rosalie Lizée à la coordination du service des Partenariats et de la programmation culturelle. Originaire de Gravelbourg, Mme Lizée...

1 septembre 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Message du directeur général à l'occasion de la rentrée 2021-2022

(ENGLISH WILL FOLLOW) Le 23 août 2021 Bonjour chers parents et tuteurs, Il ne reste plus que quelques jours avant que le personnel des écoles accueille nos enfants dans nos établissements scolaires du CÉF. Une rentrée scolaire suscite beaucoup...
23 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
20 août 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un jardin hydroponique à l'école Boréale

Projet de jardin hydroponique à l’École Boréale de Ponteix Le jardin hydroponique s’inscrit dans le cadre du partenariat entre l’École Boréale et l’association communautaire Les Auvergnois de Ponteix. À travers ce jardin, les élèves ont créé un...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

On célèbre le Mois national de l'histoire autochtone à l'école Ducharme

La journée de lancement du mois national de l’histoire autochtone a été célébrée à l’école Ducharme le 01 juin 202. Le projet de cette journée était : j'enseigne sur le territoire du traité #4. À cet effet, il y a eu création des chemises avec...
25 juin 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
1345678910Dernière

Le CEF sur Facebook


Back To Top