Close

Cinergie 2016 : tout le monde y trouvera son compte !

Coup d'oeil sur la programmation

Cinergie 2016 au Roxy Theatre de Saskatoon

La Soirée d'ouverture de CINERGIE, le Festival international du film francophone de Saskatoon, débute officiellement le vendredi 6 mai par un 5 à 7 en musique dans le foyer du cinéma Roxy Theatre avec un buffet gratuit. Pour l’occasion, CINERGIE accueille Martin Dubreuil, l’acteur principal du film d’ouverture Félix & Meira du réalisateur québécois Maxime Giroux.

Célébré dans le circuit des festivals et récompensé l’automne dernier au Festival du film de Toronto avec le prix du meilleur long métrage canadien, Félix & Meira est l’histoire d’un amour impossible portée par des comédiens émouvants. L’ouverture officielle du festival, présentée par Radio-Canada, et la projection de ce film seront suivies d’une discussion à micro ouvert.

À 22h00, la comédie belge Le tout nouveau testament répond à l’intrigante question : qu’arriverait-il si Dieu habitait Bruxelles, et que chacun apprenait par message-texte l’heure de sa mort ? Incidemment, le réalisateur Jaco van Dormael y apparaît en caméo comme un homme qui se fait frapper par un autobus en apprenant qu’il n’a que quelques secondes à vivre.

Sous le volet « Coup de projecteur à l’Ouest », CINERGIE reçoit également de la belle visite de Winnipeg pour mettre en vedette une production réalisée en français dans l’Ouest canadien. La réalisatrice et le producteur, Janelle et Jérémie Wookey, seront en salle jeudi le 5 mai à 19h00 pour nous présenter, en partenariat avec Unis TV, leur documentaire Les boys du ballet.

Réalisé à l’école du Ballet royal de Winnipeg, ce film souligne la force physique, la détermination et la discipline mentale nécessaires à la poursuite d’une carrière dans une des professions les plus compétitives au monde. On y découvre le talent et le courage exigés dans le quotidien et l’apprentissage de trois jeunes francophones âgés de 10, 14 et 21 ans, issus de différentes régions du Canada.

La programmation Jeunesse

Les matinées de la programmation scolaire seront présentées à 9h30 et 12h45, du mardi 3 au vendredi 6 mai. Une sélection de films ciblés pour des jeunes d’âges différents sera offerte. Émilie Lebel, la présidente du festival CINERGIE, confirme que « cette approche est fort appréciée des écoles ».

Ainsi, Le manoir magique, une sélection Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM), sera présenté aux plus petits de 3 à 8 ans. Les 9-13 ans pourront voir Avril et le monde truqué, avec entre autre la voix de Marion Cotillard, et les14-17 ans pourront visionner la comédie québécoise Aurélie Laflamme : Les pieds sur terre. Le public de tout âge est bien sûr le bienvenu à toutes ces projections.

Des dossiers pédagogiques sont offerts encore cette année aux enseignants/es grâce à l’étroite collaboration des organisateurs de CINERGIE avec le FIFEM. Une discussion animée par l’équipe du festival sera également offerte à chacune des représentations.

Une programmation COUP D’COEUR

« Entre programmateurs, on se refile des idées » nous confie Benoit Goubot, le directeur de CINERGIE. La planification du festival l’amène à visiter au fil de l’année Les Rendez-vous du cinéma québécois et le Festival du film pour enfants à Montréal, le Festival du Voyageur et le Festival de films francophones Cinémental à Winnipeg. Les rencontres mensuelles avec les huit membres du comité organisateur du festival et  une bonne dose de furetage lui permettent d’effectuer sa sélection.

Le samedi 7 mai à 14h00,  il propose aux familles de passer un joyeux moment avec la projection du film  Les vacances du petit Nicolas. L’Association des parents fransaskois animera par la suite une période d’activité pour petits et grands suivie d’un léger goûter.

À 17h15, on projette le film marocain Rock the Casbah, une histoire familiale dont l’humour et la tendresse font le charme. C’est une comédie au parcours lumineux, qui s'est méritée le Prix du public au Festival Lumières d’Afrique.

À 19h30, L’œil du cyclone du Burkina Faso (le pays des hommes intègres),  nous dévoile une fable sur l’Afrique d’aujourd’hui, où une jeune avocate doit défendre un homme soupçonné d’avoir commis des crimes de guerre. Ce film a reçu le Prix du meilleur long-métrage de fiction au prestigieux Festival du Film panafricain de Los Angeles.

À 21h30, la comédie savoureuse, Guibord s’en va t’en guerre, du brillant réalisateur Philippe Falardeau (M. Lazhar), nous amène dans une satire politique décapante, incluant un détour révélateur en Haïti. Patrick Huard, qu’on avait bien apprécié dans Bon Cop, Bad Cop, sort ici de sa zone de confort et nous fait rire et réfléchir.

Somme toute, CINERGIE rassemble à nouveau les ingrédients d’un excellent festival. Profitez en bien!

Consultez l'horaire du Festival Cinergie

Imprimer
12761

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

L’enseignement peut-il sauver le français en Louisiane ?

Le choix de Théo, documentaire coproduit par le professeur Thomas Cauvin et réalisé par Mi KL Espinasse, met en lumière le renouveau du français en Louisiane grâce au succès de l’immersion.

5 juillet 2018/Auteur: Lucas Pilleri (Francopresse)/Nombre de vues (10706)/Commentaires (0)/
Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Appui des députés communautaires aux revendications scolaires fransaskoises

Pour le président de l’ACF, Roger Gauthier, « quand il est question de nos droits constitutionnels, on a un devoir d’appuyer ceux qui les revendiquent. »

25 juin 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (10308)/Commentaires (0)/
Une belle initiative au CÉF

Une belle initiative au CÉF

Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a décidé de remettre une ceinture fléchée fransaskoise à ses finissantes et finissants.

12 juin 2018/Auteur: Michel Vézina/Nombre de vues (14555)/Commentaires (0)/
Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

Les jeunes Fransaskois et la dimension oubliée des années 1968

REGINA - Les années 1968 étaient une période de beaucoup de changements, de revendications politiques, culturelles et sociales, ce qui explique pourquoi les chercheurs s’y attardent.

7 juin 2018/Auteur: Hervé Niragira/Nombre de vues (10036)/Commentaires (0)/
Cours sur les premiers soins en santé mentale

Cours sur les premiers soins en santé mentale

MOOSE JAW - Les 5 et 6 mai derniers, une douzaine de personnes ont participé à une formation sur les premiers soins en santé mentale, animée par Francine Proulx-Kenzle et Roger Gauthier à Moose Jaw.

10 mai 2018/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (11172)/Commentaires (0)/
Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

Une soirée de célébrations pour La Cité et le Bac !

50 ans d'enseignement en français à l'Université de Regina

REGINA - Voilà maintenant 50 ans que les étudiants et professionnels ont la possibilité d’étudier le français et d’apprendre en français à l'Université de Regina.

10 mai 2018/Auteur: Céline Galophe/Nombre de vues (15008)/Commentaires (0)/
Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

Un deuxième pavillon pour l'école élémentaire fransaskoise à Regina

REGINA - Selon un communiqué émis par le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP), une entente conclue avec la province permettra à l’École Mgr de Laval de compter sur un deuxième pavillon pour désengorger ses locaux actuels.

24 avril 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (14478)/Commentaires (0)/

C’est fait, une bataille gagnée par le CPIP !

Regina aura une deuxième école élémentaire

Communiqué du Collectif des parents inquiets et préoccupés faisant part de la décision du gouvernement de la Saskatchewan de louer les anciens locaux de l’école St Andrew pour dépeupler le pavillon primaire de l’école Monseigneur de Laval. 

24 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (9392)/Commentaires (0)/
Mise à jour de la cause du CPIP

Mise à jour de la cause du CPIP

Résultats prometteurs de la médiation !

En octobre 2017, le Collectif des parents inquiets et préoccupés (CPIP) a déposé un recours judiciaire contre le gouvernement de la Saskatchewan et le Conseil scolaire fransaskois (CSF) pour la construction d’une nouvelle école primaire à Regina et l’offre des programmes et services équivalents à ceux des écoles de la majorité anglophone.

12 avril 2018/Auteur: Jean de Dieu Ndayahundwa/Nombre de vues (9984)/Commentaires (0)/
Lancement de "Contre toute attente"

Lancement de "Contre toute attente"

50 de vie francophone à l’Université de Regina

REGINA - Le 15 mars 2018 , une quarantaine de personnes se sont rendues à La Cité universitaire francophone pour assister au lancement du livre Contre toute attente de l’historien Michael Poplyansky et du chercheur Abdoulaye Yoh.

29 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (13776)/Commentaires (0)/
Lire avec fiston

Lire avec fiston

Travail d’équipe pour donner le gout de la lecture aux garçons

Lire avec fiston est un projet qui vise à donner le gout de la lecture aux garçons de 3e et 4e années en prêchant par l’exemple.

29 mars 2018/Auteur: Julien Cayouette (Le Voyageur)/Nombre de vues (11423)/Commentaires (0)/
Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Un cri d’alarme dans les garderies de l’Ouest

Comité des langues officielles en tournée

Un groupe de sept membres du Comité permanent des langues officielles des Communes a récemment séjourné dans l’Ouest canadien pour s’informer sur place de l’état critique des services à la petite enfance francophone.

25 mars 2018/Auteur: Jean-Pierre Dubé (Francopresse)/Nombre de vues (11192)/Commentaires (0)/
Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

Un livre sur 50 ans de présence francophone à l’Université de Regina

En septembre 1968, le Centre d’études bilingues de Regina voyait le jour au cœur de l’Université de Regina. Cinquante ans plus tard, La Cité universitaire francophone et le programme du Bac en éducation française sont les fiers représentants de la francophonie à l'université.

1 mars 2018/Auteur: Marie Galophe/Nombre de vues (15399)/Commentaires (0)/
Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Ponteix obtient sa région scolaire fransaskoise

Le 7 février dernier, lors de sa séance régulière à Regina, le Conseil scolaire fransaskois (CSF) a décidé d’accorder une région scolaire distincte à Ponteix, accompagnée d’un siège à la table des conseillers scolaires.

24 février 2018/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (11877)/Commentaires (0)/
Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Un soutien au
 développement de 
l’éducation postsecondaire en français

Collaboration du Collège Mathieu, Saskatchewan Polytechnic et l'Université de Regina

Le Collège Mathieu, la Saskatchewan Polytechnic et l’Université de Regina ont signé une lettre d’intention visant la collaboration mutuelle au chapitre des programmes d’éducation en français dans le domaine de la santé, le 18 janvier dernier, à la Rotonde de la Cité universitaire.

1 février 2018/Auteur: Pierre-Émile Claveau/Nombre de vues (11682)/Commentaires (0)/
RSS
124678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Belle récolte pour le slam des élèves du PSQV au concours « Slame tes accents »

Regina, le 22 mai 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que des élèves du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l’école monseigneur de Laval ont remporté deux prix dans le cadre du concours « Slame tes accents »...
23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Trois élèves du CÉF lauréats de bourses du français pour l’avenir

Regina, le 16 avril 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) est fier d’annoncer que trois élèves de ses écoles sont lauréats de bourses d’études universitaires attribuées dans le cadre du Concours national de rédaction 2019-2020 du...
16 avril 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Reprise des activités pédagogiques au CÉF

Le 30 mars 2020 Chers parents et tuteurs, Au terme de cette semaine au cours de laquelle les écoles étaient fermées et durant laquelle le personnel était en congé, je désire porter à votre attention certains éléments importants pour la suite de...
30 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
124678910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top