Close
Michel Vézina

Notre école

Depuis une semaine, les écoles ont repris leurs activités. Pour les jeunes Fransaskoises et Fransaskois, c’est maintenant une chose normale que d’aller dans une école fransaskoise. Mais il n’y a pas si longtemps, ce n’était pas la réalité.

 

Laissez-moi vous ramenez dans le temps.

 

Septembre 1994, les élèves de l’École Beau Soleil à Gravelbourg sont les premiers à commencer leur année scolaire dans la toute nouvelle gestion scolaire. Les parents et les élèves fransaskois de Gravelbourg sont très fiers de leur école

 

C’est à l’hiver 1988 que le jugement Wimmer accorde la pleine gestion de leur propre système scolaire aux Fransaskois. S’ensuivra beaucoup de retard et la création du comité Gallant qui définira à quoi ressemblera ce système.  Le 2 juin 1993, la loi 39 permet la création des conseils scolaires francophones, le point de départ de ce qui deviendra la Division scolaire francophone #310 puis le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF).  Le 23 juin 1994, ont lieu les premières élections des conseillers scolaires fransaskois.

 

Huit écoles font parties du réseau: l’école Mgr de Laval à Regina, l’école canadienne-française de Saskatoon, l’école Valois à Prince Albert, l’école Père Mercure à North Battleford, l’école Saint-Isidore de Bellevue à Bellevue, l’école Providence à Vonda et l’école Beau Soleil à Gravelbourg.  Le Conseil scolaire de La Vieille à Gravelbourg est le premier à assumer la pleine gestion de l’école Beau Soleil le 1er août 1994. Les sept autres le feront le 1er janvier 1995.

 

Pour en arriver là à Gravelbourg, il a fallu évidemment participer à la saga judiciaire qui a mené à la décision du juge Wimmer et aux pressions successives qu’il a fallu faire pour que les gouvernements de Grant Devine et Roy Romanow mettent en œuvre la décision de la Cour.

 

Mais il a fallu aussi vendre le concept à la population de Gravelbourg, ce qui n’a pas été une mince affaire.  Il en a fallu des réunions pour convaincre un certain nombre de parents. Inutile de dire que la résistance a été très forte.

 

Les parents ont démarré l’école au Centre culturel Maillard, comme une école privée, avec l’appui du Collège Mathieu.  Il a fallu soutenir le financement de l’école: demander aux parents comment ils ont vendu des sacs de graines de tournesol pour aider à soutenir les opérations de l’école. J’aimerais aussi rappeler l’appui de deux généreux donateurs qui sont toujours restés dans l’ombre, les frères Gérald et Jean Jeannotte, qui ont appuyé, jusqu’à l’arrivée de la gestion scolaire, l’école Beau Soleil. Le recrutement du personnel n’a pas été facile non plus mais levons notre chapeau aux enseignants qui ont su relever ce défi de petites classes à niveaux multiples et à petits nombres.

 

Du Centre culturel Maillard aux portatives autour de la piscine du Collège Mathieu et finalement à l’intégration dans l’édifice de l’École secondaire Collège Mathieu, sans oublier l’arrivée du Centre éducatif « Le Tournesol », que de chemin parcouru pour l’avenir de la Fransaskoisie dans la région de Gravelbourg. Une situation qui demeure toujours fragile aujourd’hui mais qui a un espoir d’avenir beaucoup plus solide qu’il y a vingt ans.

Article précédent Un enseignement de qualité malgré l’austérité
Prochain article Immersion dans l’immersion
Imprimer
10779

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Un nouvel examen de certification pour les infirmières

Plusieurs intervenants francophones espèrent qu’un nouvel examen devienne une alternative à l’examen d’agrément national pour les infirmières qui est, depuis 2015, le seul examen obligatoire pour être certifié infirmière au Canada, exception faite du Québec et du Yukon, mais dont la traduction fait l’objet de critiques.

28 janvier 2020/Auteur: Marc Poirier (Francopresse)/Nombre de vues (545)/Commentaires (0)/
La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

La bienveillance à l’honneur à l’école Ducharme

Les 80 élèves de l’école Ducharme de Moose Jaw ont fait preuve de bienveillance au cours des mois de novembre et décembre 2019.

27 janvier 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (531)/Commentaires (0)/
La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

La réussite des enfants au coeur du congrès des parents fransaskois

SASKATOON - L’Association des parents fransaskois (APF) a tenu son symposium le 26 octobre autour du thème « Être parent en 2019 ».  L’événement a rassemblé 128 participants.

1 décembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (1809)/Commentaires (0)/
Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants

Survol des activités organisées par les écoles fransaskoises pour souligner le jour du Souvenir.

29 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2257)/Commentaires (0)/
Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

REGINA - Le Collège Mathieu était l'hôte du congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada les 6 et 7 novembre 2019. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

28 novembre 2019/Auteur: Marie-Lou Bernatchez/Nombre de vues (2298)/Commentaires (0)/
Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !

Entretien avec Ronald Ajavon, directeur général du Conseil des écoles fransaskoises

Le CÉF travaille à établir un modèle unique d’école communautaire citoyenne en Saskatchewan. Il vise à favoriser à la fois la réussite des élèves et l’épanouissement des communautés.

19 novembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (2073)/Commentaires (0)/
École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

École et descendance française : Les francophones doivent-ils se satisfaire du minimum?

Une semaine après que les Franco-Colombiens aient demandé de meilleures écoles devant la Cour Suprême…

2 novembre 2019/Auteur: Réjean Paulin/Nombre de vues (2473)/Commentaires (0)/
Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Sciences infirmières : un examen national décrié par les francophones

Le NCLEX (National Council Licensing Examination) fait trembler bien des candidats francophones au programme de sciences infirmières. Si dans sa version anglaise plus de 80 % d’entre eux réussissent au niveau national, le taux de réussite tombe à 30 % pour les candidats en français.

31 octobre 2019/Auteur: Lucas Pilleri/Nombre de vues (3331)/Commentaires (0)/
Une communauté dévouée pour son école

Une communauté dévouée pour son école

Un nouveau terrain de jeu pour l'École Providence de Vonda

Grâce à la mobilisation des parents, du personnel et de la ville, l’École Providence de Vonda s’est paré d’un terrain de jeu flambant neuf pour le plus grand plaisir des enfants.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3579)/Commentaires (0)/
Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

Coup d'oeil sur l'École Mgr de Laval de Regina

L’école Monseigneur de Laval, Pavillon secondaire des Quatre Vents à Regina, n’a rien à envier aux établissements de la majorité.

23 septembre 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3083)/Commentaires (0)/
La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

La langue michif au programme d'une école de Saskatoon

Un programme offert de la maternelle à la 3e année

SASKATOON - Les étudiants de la maternelle à la 3e année de l’école St. Michael Community School à Saskatoon auront l’occasion de suivre le premier programme d’apprentissage de la langue michif offert dans la ville et l’un des deux seuls programmes à l’échelle de la province.

15 septembre 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (3377)/Commentaires (0)/
Retrouvailles au Collège Mathieu

Retrouvailles au Collège Mathieu

45 ans après avoir terminé leurs études au Collège Mathieu d'anciens élèves se sont rencontrés à Gravelbourg.

 

29 août 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3713)/Commentaires (0)/
Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

Portraits de professeurs francophones de l’Université de la Saskatchewan

SASKATOON - Sur près de 1 200 professeurs à l’Université de la Saskatchewan, on compte une vingtaine de francophones. L'Eau vive en a rencontré six.

21 juillet 2019/Auteur: Jean-Philippe Deneault/Nombre de vues (5856)/Commentaires (0)/
Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Amélie Boutin, diplômée de l'École canadienne-française de Saskatoon

Née à Saskatoon, Amélie a effectué tout son parcours scolaire à l’École canadienne-française, depuis la garderie jusqu’à la 12e année. Elle part maintenant étudier les sciences en français à l’Université d’Ottawa.

19 juillet 2019/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (3854)/Commentaires (0)/
Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Quand les jeunes s’investissent pour la science !

Remise des prix Expo-science 2019

REGINA - Le 20 juin dernier, à l’école Monseigneur de Laval de Regina, on a pu assister à un spectacle de chansons, de danses concocté par les classes de 3e année,ainsi qu'à la remise des prix aux gagnants de l’Expo-sciences qui s‘était déroulée au début du mois.

16 juillet 2019/Auteur: Linda Morales/Nombre de vues (4926)/Commentaires (0)/
RSS
12345678910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Remerciements et félicitations

Félicitations à Zacharie Forest, un élève de 10e année à l'école Mathieu de Gravelbourg (EMG), qui a été sélectionné par le CÉF pour représenter les élèves fransaskois au GREF (Grand rassemblement de l'éducation en français) 2016. Ce congrès...
3 juin 2016/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un regard neuf sur le travail du CSF : Mot du Président

Régina, jeudi 2 juin 2016 - Sous la gouverne de son président Alpha Barry, le Conseil scolaire fransaskois lance aujourd’hui une nouvelle approche pour rendre compte du travail des élus auprès des parents et de la communauté. « Désormais, Les...
3 juin 2016/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Un regard neuf sur le travail du CSF : Mot du Président

Régina, jeudi 2 juin 2016 - Sous la gouverne de son président Alpha Barry, le Conseil scolaire fransaskois lance aujourd’hui une nouvelle approche pour rendre compte du travail des élus auprès des parents et de la communauté. « Désormais, Les...
3 juin 2016/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
Première7778798082848586Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top