Close

Cinergie 2016 : tout le monde y trouvera son compte !

Coup d'oeil sur la programmation

Cinergie 2016 au Roxy Theatre de Saskatoon

La Soirée d'ouverture de CINERGIE, le Festival international du film francophone de Saskatoon, débute officiellement le vendredi 6 mai par un 5 à 7 en musique dans le foyer du cinéma Roxy Theatre avec un buffet gratuit. Pour l’occasion, CINERGIE accueille Martin Dubreuil, l’acteur principal du film d’ouverture Félix & Meira du réalisateur québécois Maxime Giroux.

Célébré dans le circuit des festivals et récompensé l’automne dernier au Festival du film de Toronto avec le prix du meilleur long métrage canadien, Félix & Meira est l’histoire d’un amour impossible portée par des comédiens émouvants. L’ouverture officielle du festival, présentée par Radio-Canada, et la projection de ce film seront suivies d’une discussion à micro ouvert.

À 22h00, la comédie belge Le tout nouveau testament répond à l’intrigante question : qu’arriverait-il si Dieu habitait Bruxelles, et que chacun apprenait par message-texte l’heure de sa mort ? Incidemment, le réalisateur Jaco van Dormael y apparaît en caméo comme un homme qui se fait frapper par un autobus en apprenant qu’il n’a que quelques secondes à vivre.

Sous le volet « Coup de projecteur à l’Ouest », CINERGIE reçoit également de la belle visite de Winnipeg pour mettre en vedette une production réalisée en français dans l’Ouest canadien. La réalisatrice et le producteur, Janelle et Jérémie Wookey, seront en salle jeudi le 5 mai à 19h00 pour nous présenter, en partenariat avec Unis TV, leur documentaire Les boys du ballet.

Réalisé à l’école du Ballet royal de Winnipeg, ce film souligne la force physique, la détermination et la discipline mentale nécessaires à la poursuite d’une carrière dans une des professions les plus compétitives au monde. On y découvre le talent et le courage exigés dans le quotidien et l’apprentissage de trois jeunes francophones âgés de 10, 14 et 21 ans, issus de différentes régions du Canada.

La programmation Jeunesse

Les matinées de la programmation scolaire seront présentées à 9h30 et 12h45, du mardi 3 au vendredi 6 mai. Une sélection de films ciblés pour des jeunes d’âges différents sera offerte. Émilie Lebel, la présidente du festival CINERGIE, confirme que « cette approche est fort appréciée des écoles ».

Ainsi, Le manoir magique, une sélection Festival international du film pour enfants de Montréal (FIFEM), sera présenté aux plus petits de 3 à 8 ans. Les 9-13 ans pourront voir Avril et le monde truqué, avec entre autre la voix de Marion Cotillard, et les14-17 ans pourront visionner la comédie québécoise Aurélie Laflamme : Les pieds sur terre. Le public de tout âge est bien sûr le bienvenu à toutes ces projections.

Des dossiers pédagogiques sont offerts encore cette année aux enseignants/es grâce à l’étroite collaboration des organisateurs de CINERGIE avec le FIFEM. Une discussion animée par l’équipe du festival sera également offerte à chacune des représentations.

Une programmation COUP D’COEUR

« Entre programmateurs, on se refile des idées » nous confie Benoit Goubot, le directeur de CINERGIE. La planification du festival l’amène à visiter au fil de l’année Les Rendez-vous du cinéma québécois et le Festival du film pour enfants à Montréal, le Festival du Voyageur et le Festival de films francophones Cinémental à Winnipeg. Les rencontres mensuelles avec les huit membres du comité organisateur du festival et  une bonne dose de furetage lui permettent d’effectuer sa sélection.

Le samedi 7 mai à 14h00,  il propose aux familles de passer un joyeux moment avec la projection du film  Les vacances du petit Nicolas. L’Association des parents fransaskois animera par la suite une période d’activité pour petits et grands suivie d’un léger goûter.

À 17h15, on projette le film marocain Rock the Casbah, une histoire familiale dont l’humour et la tendresse font le charme. C’est une comédie au parcours lumineux, qui s'est méritée le Prix du public au Festival Lumières d’Afrique.

À 19h30, L’œil du cyclone du Burkina Faso (le pays des hommes intègres),  nous dévoile une fable sur l’Afrique d’aujourd’hui, où une jeune avocate doit défendre un homme soupçonné d’avoir commis des crimes de guerre. Ce film a reçu le Prix du meilleur long-métrage de fiction au prestigieux Festival du Film panafricain de Los Angeles.

À 21h30, la comédie savoureuse, Guibord s’en va t’en guerre, du brillant réalisateur Philippe Falardeau (M. Lazhar), nous amène dans une satire politique décapante, incluant un détour révélateur en Haïti. Patrick Huard, qu’on avait bien apprécié dans Bon Cop, Bad Cop, sort ici de sa zone de confort et nous fait rire et réfléchir.

Somme toute, CINERGIE rassemble à nouveau les ingrédients d’un excellent festival. Profitez en bien!

Consultez l'horaire du Festival Cinergie

Imprimer
13654

Theme picker

Autres nouvelles - Éducation

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Immersion : Cinquante ans d’une formule éprouvée

Le tout premier programme d’immersion en Saskatchewan est apparu à Saskatoon en 1968. Cinquante ans plus tard, ils sont plus de 16 500 à travers la province à se retrouver sur les bancs du programme qui fait de plus en plus d’adeptes.

8 juillet 2020/Auteur: Lucas Pilleri, avec les informations de Diane Lacasse/Nombre de vues (347)/Commentaires (0)/
Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Un jardin communautaire à l’école Mgr de Laval à Regina

Produire local, le nouveau défi des francophones de Regina

REGINA - LAssociation canadienne-française de Regina a inauguré son tout premier jardin communautaire le 15 juin dernier sur le terrain de l'École Mgr de Laval.

1 juillet 2020/Auteur: Leslie Diaz – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (601)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Les Fransaskois applaudissent la victoire des parents franco-colombiens en Cour suprême

Après 10 ans de lutte judiciaire, la Cour suprême du Canada a tranché en faveur des parents franco-colombiens. Cette décision historique a été chaudement saluée par la communauté fransaskoise.

29 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (437)/Commentaires (0)/
L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

L’histoire de la fransaskoisie narrée aux jeunes

Ateliers scolaires Gardiens de lys'toire par la Société historique de la Saskatchewan

À travers sa série d’ateliers pédagogiques, la Société historique de la Saskatchewan (SHS) donne vie à l’histoire dans la salle de classe des écoles de la province. 

28 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF/Nombre de vues (582)/Commentaires (0)/
Une nouvelle école fransaskoise à Regina

Une nouvelle école fransaskoise à Regina

La communauté fransaskoise a accueilli favorablement l’annonce de la construction d’une nouvelle école élémentaire fransaskoise dans le Nord-Ouest de Regina.

23 juin 2020/Auteur: L'Eau vive/Nombre de vues (623)/Commentaires (0)/
La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

La pandémie risque de nuire à la francophonie des universités

Les universités francophones du pays misent sur l’inscription d’étudiants internationaux. Les mesures sanitaires en place affecteront directement les inscriptions.

14 juin 2020/Auteur: André Magny (Francopresse)/Nombre de vues (893)/Commentaires (0)/
Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Toujours pas de déblocage pour le Campus Saint-Jean

Trois semaines après que l’Association canadienne-française de l’Alberta a lancé une campagne de mobilisation pour sauver le Campus Saint-Jean de l’Université de l’Alberta, l’incertitude règne toujours quant à l’avenir de l’établissement.

13 juin 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault – Francopresse /Nombre de vues (928)/Commentaires (0)/
Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Conseil des écoles fransaskoises: À vos pupitres, citoyens!

Si tout va bien à la rentrée de septembre, le Conseil des écoles fransaskoises (CEF) ira de l’avant avec un concept nouveau en Saskatchewan, mais qui a fait ses preuves dans d’autres provinces: l’école communautaire citoyenne.

13 juin 2020/Auteur: André Magny (Initiative de journalisme local – APF – Ouest)/Nombre de vues (1200)/Commentaires (0)/
La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême donne gain de cause aux parents franco-colombiens

La Cour suprême du Canada a donné raison aux francophone de la Colombie-Britannique, qui réclame depuis dix ans devant les tribunaux que le système scolaire de langue française soit mis à égalité avec le système anglophone.

12 juin 2020/Auteur: Marc Poirier – Francopresse /Nombre de vues (1221)/Commentaires (0)/
André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

André Moquin, récit vivant de la fransaskoisie

Fils et petit-fils de colons de l’Ouest, André Moquin a œuvré toute sa vie pour l’avancement de l’éducation en français dans sa province.

2 juin 2020/Auteur: Lucas Pilleri – Initiative de journalisme local – APF /Nombre de vues (2003)/Commentaires (0)/
L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'École Mgr de Laval slame ses accents à Regina

L'école fransaskoise remporte un prix international

Six élèves de la 8e année du Pavillon secondaire des Quatre Vents de l'école de Monseigneur on remporté un des deux Prix du public offerts dans le cadre du concours « Slame tes accents » du Centre de la Francophonie des Amériques.

23 mai 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (1757)/Commentaires (0)/
Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

Un vent de solidarité au Canada pour sauver le Campus Saint-Jean

L’appel à l’action de l’ACFA dans le cadre de la campagne «Sauvons Saint-Jean» a été entendu d’un bout à l’autre du pays, et même au-delà de nos frontières. 

19 mai 2020/Auteur: Guillaume Deschênes-Thériault (Francopresse)/Nombre de vues (1695)/Commentaires (0)/
Une miniécole de médecine pour y voir clair

Une miniécole de médecine pour y voir clair

Le premier volet de la 24e édition de la Miniécole de médecine de l’Université d’Ottawa s’est consacré entièrement au sens de la vue, présentant l’anatomie de l’œil et jetant les bases de la prévention des troubles de la vision.

19 mai 2020/Auteur: Sébastien Durand/Nombre de vues (2064)/Commentaires (0)/
Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Des élèves fransaskois se livrent face à la pandémie

Déjà un peu plus d’un mois que les jeunes Fransaskois sont passés de la salle de classe à la table du salon et ont échangé leurs stylos pour un clavier. Comment vivent-ils cette transition et quel regard portent-ils sur la situation?

16 mai 2020/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (2791)/Commentaires (0)/
La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

La francophonie de l’Ouest menacée : «Sauvons Saint-Jean!»

L’Association canadienne-française de l’Alberta, soutenue par plusieurs associations, est partie en croisade pour défendre le Campus Saint-Jean dont l'avenir est menacé par d’importantes coupes budgétaires.

16 mai 2020/Auteur: Geoffrey Gaye – (Le Franco)/Nombre de vues (1222)/Commentaires (0)/
RSS
123468910Dernière

Theme picker

 

Nouvelles du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Le CÉF lance une application pour téléphone intelligent

Regina, le 12 mars 2020 – Le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) a dévoilé aujourd’hui une application pour téléphone intelligent qui permettra aux familles et aux élèves d'avoir accès en tout temps à l'information dont elles ont besoin.
12 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Le mois de la Francophonie! 

Mars débute et, vous le savez, nous célébrons la Francophonie à travers le monde! Cette célébration revêt une importance bien particulière lorsque nous vivons dans un milieu minoritaire! Toutes les écoles du CÉF vont organiser et proposer aux...
5 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Qu’est-ce qu’on dit de nous, comme institution d’enseignement francophone?

Qu’est-ce qu’on dit de nous, comme institution d’enseignement francophone?Vous le savez bien que les préjugés ont parfois la vie dure et les faits parfois peuvent prendre une tangente qui peut, à l’occasion, s’éloigner de la vérité. Comment...
5 mars 2020/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
123468910Dernière

Theme picker

Le CEF sur Facebook


Back To Top