Close

Le Collège Mathieu surfe sur la vague du numérique

Regina a accueilli le congrès du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada

Regina a accueilli pour la 2e fois le congrès annuel du Réseau des cégeps et des collèges francophones du Canada (RCCFC) les 6 et 7 novembre derniers. Le thème de cette année : « Le numérique, un dénominateur commun. »

C’est le Collège Mathieu qui était l’hôte de l’événement qui s’est déroulé à l’hôtel Delta-Marriott de Regina. Près d’une centaine de personnes de partout au Canada ont pris part à ces deux journées qui mettaient en lumière les nouvelles technologies ainsi que l’impact du numérique sur les fonctionnements des institutions postsecondaires.

« Le Collège Mathieu est sur la bonne voie concernant les technologies, affirme Francis Kasongo, directeur général de l’institution. Nous avons la fibre optique, le réseau internet est hautement fiable et, depuis 2013, nous avons développé notre propre campus virtuel. »

Le défi géographique

Le Collège Mathieu, qui évolue dans un milieu en situation minoritaire, doit relever nombre de défis afin d’assurer son développement institutionnel. Francis Kasongo indique que la livraison numérique est une nécessité pour l’établissement : « Sans le campus virtuel et les formations en ligne, nous n’aurions pas pu aller chercher les 247 étudiants de plus chaque année », relève-t-il.

Les étudiants peuvent ainsi se former tout en travaillant. « Il y avait notamment un grand besoin pour la formation en éducation en petite enfance, poursuit le directeur général. Nous avons des étudiants de Prince Albert, de Saskatoon, de Regina, de Ponteix... »

En définitive, la livraison numérique pour le Collège Mathieu s’avère être un facteur majeur de développement, de croissance et de visibilité.

Formation en journalisme

Lors de la première journée du congrès, un protocole d’entente entre la Cité collégiale et le Collège Mathieu a été signé afin d'offrir une formation en journalisme en Saskatchewan. Orignalement prévue pour la rentrée 2019, offrira la formation dès l’automne 2020. L'Eau vive et Radio-Canada sont également partenaire de cette formation.

Article précédent Au CÉF, l’école se veut communautaire et citoyenne !
Prochain article Les élèves fransaskois honorent la mémoire des anciens combattants
Imprimer
18661

Autres nouvelles - Éducation

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

Garderies à 10 $ : ententes opaques sur d’éventuelles clauses linguistiques

La création d’un système public pancanadien de garderies à 10 $ améliorera le sort des parents canadiens, mais les francophones en situation minoritaire s’inquiètent du manque de places de garderie pour eux malgré tout.

8 octobre 2021/Auteur: Marine Ernoult – Francopresse/Nombre de vues (441)/Commentaires (0)/
Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Garderies francophones : une cinquantaine de nouvelles places à Saskatoon

Apprenez-en plus sur les deux nouveaux établissements de la petite enfance francophones qui ont ouvert leurs portes récemment à Saskatoon.

7 octobre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (344)/Commentaires (0)/
Une Journée d’orientation scolaire réussie

Une Journée d’orientation scolaire réussie

La Journée d’orientation scolaire du SAIF-SK pour les nouveaux arrivants a attiré plus d’une quinzaine de familles francophones et non francophones.

6 septembre 2021/Auteur: Mehdi Jaouhari/Nombre de vues (1446)/Commentaires (0)/
Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Projet de loi 96 : quel impact pour les étudiants fransaskois ?

Le gouvernement québécois veut rapprocher la francophonie canadienne et québécoise, notamment en réduisant les frais de scolarité des programmes universitaires et collégiaux offerts en français. 

14 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (4009)/Commentaires (0)/
Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Une troisième école élémentaire déjà en pourparlers à Regina

Depuis l’automne 2018, l’école du Parc de Regina accueille quelque 200 enfants francophones dans l’attente de l’ouverture d’un établissement flambant neuf d’ici septembre 2023.

11 juin 2021/Auteur: Lucas Pilleri – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (3901)/Commentaires (0)/
Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Assemblée des députés communautaires: du PDG à l’Académie Rivier

Pour la deuxième fois cette année, les députés de l’Assemblée communautaire fransaskoise se sont réunis en ligne pour discuter des enjeux touchant la fransaskoisie.

11 juin 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (5805)/Commentaires (0)/
Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

Les Fransaskois de Saskatoon se préparent à recevoir une nouvelle école élémentaire

D’ici 2025, les francophones de la ville des ponts sont consultés pour identifier leurs besoins en infrastructure en vue de la construction d'une nouvelle école élémentaire.

27 mai 2021/Auteur: Emmanuel Masson – IJL – Réseau.Presse/Nombre de vues (5274)/Commentaires (0)/
Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Académie Rivier : la fransaskoisie attend un signal du gouvernement

Le budget provincial ne fait aucune mention d’aides financières dans le projet de transformation de l’ancienne Académie Rivier de Prince Albert en un centre scolaire communautaire francophone. 

17 mai 2021/Auteur: Hélène Lequitte – IJL-Réseau.Presse/Nombre de vues (4960)/Commentaires (0)/
Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Révéler nos racines avec un nouveau guide pédagogique

Carmen Campagne vient garnir la collection « Atelier » du CCF destinée aux écoliers afin de leur faire découvrir les grands personnages de la culture fransaskoise.

26 avril 2021/Auteur: Estelle Bonetto/Nombre de vues (5589)/Commentaires (0)/
Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Il y a urgence d’agir en éducation postsecondaire en français

Disparition de programmes à l’Université Laurentienne, compressions au Campus Saint-Jean et à l’Université de Moncton, budget à l’encre rouge à l’Université Sainte-Anne, réduction du financement à l’Université de Saint-Boniface : l’éducation postsecondaire en français en contexte minoritaire est en difficulté.

21 avril 2021/Auteur: Francopresse/Nombre de vues (6606)/Commentaires (0)/
L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

L’Afrique au programme de la Cité universitaire francophone de Regina

La Cité universitaire francophone de Regina proposera dès la rentrée prochaine une mineure bilingue en études africaines.

24 mars 2021/Auteur: Leslie Diaz/Nombre de vues (7039)/Commentaires (0)/
Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Comment démarrer une garderie francophone en milieu familial ?

Le CÉCS a offert le 6 mars un atelier virtuel sur le démarrage d’une garderie en milieu familial.

22 mars 2021/Auteur: Sarah Vennes-Ouellet/Nombre de vues (5788)/Commentaires (0)/
Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Prince Albert: Le projet de l’école Rivier expliqué à la communauté

Les détails du projet d’acquisition de l’Académie Rivier de Prince Albert ont été explicités au cours d’une session d’information.

6 mars 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (8249)/Commentaires (0)/
Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Le Mois de l'histoire des Noirs à l’honneur au CÉF

Nos directrices et directeurs d’écoles témoignent

À l'occasion du Mois de l'histoire des Noirs nous vous offrons trois témoignages de trois directions d'écoles fransaskoises.

23 février 2021/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/Nombre de vues (5290)/Commentaires (0)/
La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

La communauté réaffirme son soutien au projet de Prince Albert

Le ministre de l’Éducation a rencontré les présidences d’organismes fransaskois afin de discuter du projet de nouvelle école francophone à Prince Albert.

4 février 2021/Auteur: Emmanuel Masson/Nombre de vues (5996)/Commentaires (0)/
RSS
12345678910Dernière

 

Nouvelles et blogue du

Conseil des
écoles
fransaskoises

Nouvelles du CÉF

Charte canadienne des droits et libertés

Charte canadienne des droits et libertés

Charte canadienne des droits et libertés

Article 23 - Droits à l'instruction dans la langue de la minorité

  1. Les citoyens canadiens:
    1. dont la première langue apprise et encore comprise est celle de la minorité francophone ou anglophone de la province où ils résident,
    2. qui ont reçu leur instruction, au niveau primaire, en français ou en anglais au Canada et qui résident dans une province où la langue dans laquelle ils ont reçu cette instruction est celle de la minorité francophone ou anglophone de la province, ont, dans l'un ou l'autre cas, le droit d'y faire instruire leurs enfants, aux niveaux primaire et secondaire, dans cette langue.
  2. Les citoyens canadiens dont un enfant a reçu ou reçoit son instruction, au niveau primaire ou secondaire, en français ou en anglais au Canada ont le droit de faire instruire tous leurs enfants, aux niveau primaire et secondaire, dans la langue de cette instruction.
  3. Le droit reconnu aux citoyens canadiens par les paragraphes 1) et 2) de faire instruire leurs enfants, aux niveaux primaire et secondaire, dans la langue de la minorité francophone ou anglophone d'une province:
    1. s'exerce partout dans la province où le nombre des enfants des citoyens qui ont ce droit est suffisant pour justifier à leur endroit la prestation, sur les fonds publics, de l'instruction dans la langue de la minorité;
    2. comprend, lorsque le nombre de ces enfants le justifie, le droit de les faire instruire dans des établissements d'enseignement de la minorité linguistique financés sur les fonds publics.
3 novembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Services aux élèves

Parmi les nombreux services aux élèves offerts par le CÉF, on retrouve :

Santé mentale et besoins spéciaux

Puisque de 2 à 20 % des enfants, peu importe leur langue maternelle, ont des difficultés d’apprentissage, il est essentiel d’être en mesure de leur offrir une éducation adaptée à leurs besoins, et ceci dans leur langue maternelle.

Pour répondre à ces besoins, le CÉF s’est doté d’une équipe de spécialistes d'une variété de disciplines qui offre des services spécialisés de qualité aux élèves fransaskois en difficulté d’apprentissage, tout comme aux élèves doués.

Le CÉF va chercher les ressources en santé mentale axée sur les besoins des enfants, des adolescents et de leurs familles, pour fournir des services et aider à développer des programmes locaux en français afin de mieux desservir les élèves du CÉF et leurs familles. D'autres ententes encore ont été signées avec des contractuels pour offrir des services d'ergothérapie, d'orthophonie et de psychologie scolaire, entre autres.

Les équipes de spécialistes collaborent avec le personnel enseignant pour identifier et évaluer les élèves à risque et les élèves doués pour ensuite développer un programme d'éducation adapté aux besoins particuliers de l'élève.

À la suite de l’évaluation d’un élève ou d’un groupe d’élèves, et avec la recommandation de la direction adjointe de l'éducation responsable des services aux élèves, le CÉF peut mettre en place une aide pédagogique pour répondre aux besoins identifiés. L'aide pédagogique est responsable des tâches et des responsabilités qui lui sont assignées par le titulaire de classe à l’endroit des élèves.

Le counseling

L'équipe de counseling œuvre principalement auprès des élèves pour les appuyer dans leur développement personnel, scolaire, culturel, identitaire, moral et social, ce qui les amène également à collaborer régulièrement avec les parents et le personnel des écoles. L'équipe travaille en étroite collaboration avec la direction adjointe de l'éducation (services aux élèves) et les autres membres de l’équipe des services aux élèves. Leur but est d’assurer un service d’intervention et de prévention pour le bien-être des élèves.

L’orientation scolaire

  • Le service d’orientation scolaire vise l’encadrement et l’accompagnement des élèves du secondaire dans la découverte de leurs aptitudes et de leurs intérêts afin de les guider dans leur exploration de choix de carrière pour l’avenir.
  • Les conseillers guident ensuite les élèves dans leur choix de cours, ce qui leur permet de concrétiser leurs plans.
  • Qu’il soit question des cours préalables à suivre pour l’admission dans une université ou un collège, des bourses disponibles, ou des aptitudes et qualités recherchées pour s’intégrer au marché du travail, les élèves sont bien outillés grâce au service d’orientation.

Programme interculturel et projets en immigration

  • Depuis 2005, le Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) reçoit dans ses écoles de plus en plus d'élèves d’origine immigrante. Pour les mettre en situation de réussite et pour appuyer le personnel enseignant dans la prise en charge des élèves nouveaux arrivants, le CÉF a mis en place :
    • le programme de phase d’accueil,
    • le bureau de l’intervention interculturelle
    • le Programme interculturel et projets en immigration.
  • Le programme travaille essentiellement à :
    • l’intégration scolaire et sociale de l’élève.
    • l’appui et l’accompagnement de l’enseignant nouvel arrivant.
    • la préparation de la communauté d’accueil à une bonne intégration des nouveaux arrivants.
    • l’accueil, l’accompagnement et l’intégration de l’élève nouvel arrivant et sa famille dans la communauté scolaire.

Services intégrés

Ces services sont offerts par le gouvernement provincia

30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Francisation en milieu scolaire francophone en Saskatchewan

La francisation au préscolaire

Chaque prématernelle fransaskoise est dotée d’outils qui facilitent l’apprentissage de la langue française. Le programme « Paul et Suzanne », un outil de francisation, favorise l’apprentissage du français (francisation) en particulier pour les enfants dont un des parents est anglophone, en fournissant aux éducatrices et aux parents des outils simples et efficaces. Ces outils permettent à l’enfant de développer de nouvelles capacités langagières pour fonctionner en français.

Le programme contient deux volets : le volet « enfant » et le volet « parent » qui vise à outiller le parent anglophone, afin que celui-ci puisse accompagner son enfant dans son cheminement scolaire.

La francisation à l'école fransaskoise

Certains élèves nouvellement inscrits à l'école fransaskoise ont des antécédents qui font en sorte qu'ils n'ont tout simplement pas eu l'occasion de développer des compétences langagières en français.

Pour les appuyer dans leur apprentissage, le CÉF a mis sur place un programme de francisation qui les aidera à bâtir rapidement le vocabulaire et la compréhension du langage dont ils auront besoin pour réussir à l'école. Le programme s'adapte aux élèves à tous les niveaux.

Grace à cette démarche, il n'est pas nécessaire pour l'élève de pouvoir parler en français avant d'être inscrit à l'école fransaskoise.

30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Enseignement de l’anglais dans les écoles de langue française

Les écoles de langue française doivent suivre le même programme d’enseignement de l’anglais que celui offert dans les écoles anglophones.

Les élèves commencent à suivre le cours d'anglais « English Language Arts » à partir de la 4e année.

Il est intéressant de souligner que par la 7e année, la moyenne des résultats d'apprentissage des élèves du CÉF dépasse la moyenne des résultats de la majorité en compréhension de lecture en anglais selon des tests administrés par le ministère de l'Éducation aux élèves de ce niveau en province.

Aide additionnelle en anglais

Parfois, des élèves nous arrivent d'endroits où ils n'ont pas eu l'occasion d'apprendre l'anglais. Dans certaines écoles, des services d'appui sont en place pour appuyer votre enfant au besoin dans son apprentissage de la langue anglaise.

30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/
30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Construction identitaire

L’école de langue française souhaite se préoccuper non seulement du succès scolaire, mais aussi du développement personnel et social de chaque élève, pour l’aider ainsi à construire son identité, à se définir et à se reconnaître en tant que francophone. Le développement global de l’élève fransaskois passe par une affirmation de son identité, de son attachement à la langue et de son engagement vers sa culture.

Pour arriver à construire une identité francophone forte et un sentiment d’appartenance à la langue et à la culture, les jeunes fransaskois doivent être exposés à des activités socioculturelles et sportives variées, engageantes et signifiantes. Chaque année, en plus de toutes les activités qui se déroulent localement, dans chaque communauté scolaire, le CÉF offre aux jeunes une panoplie d’expériences enrichissantes, et ce, tant au niveau de l’école, dans les régions, qu’un niveau provincial. Pour y erriver, le CÉF collabore avec de nombreux partenaires dont l'Association jeunesse fransaskoise, La Troupe du jour, le Conseil culturel fransaskois, le Collège Matthieu, ICI Radio-Canada, les associations locales et la communauté.

Voici une liste non-exhaustive de quelques-unes de ces activités qui vont ponctuer la vie scolaire de l'élève du CÉF :

  • Mot d'ados : Atelier et concours d'écriture d'une histoire. Les gagnants ont l'honneur de voir leur texte lu par des acteurs et présenté à la Troupe du jour.
  • Parlement jeunesse fransaskois : Simulation du parlement à l'assemblée législative.
  • Inter-CÉF : Événement socioculturel pour les 7e-8e-9e année, où l’on peut découvrir différents volets en partageant ces expériences avec une équipe dont les membres proviennent de toutes les écoles.
  • Concours «Jamais trop tôt» : Concours de chant où le gagnant se rend à Granby au Québec.
  • Francofièvre : Spectacle francophone offert aux élèves du CÉF et des programmes d’immersion.
  • JLF (Jeunes leaders fransaskois) junior : Stage de leadership adapté au travail d'équipe.
  • Ateliers «Jamais trop tôt» : Atelier d'écriture de chansons.
  • Grand Quiz : Compétition entre écoles sur les connaissances générales.
  • Camp voyageur : Camp de vacances résidentiel - arts du cirque, arts visuels et technologies.
  • Jeux du CÉF : Jeux d'athlétisme, avec (en nouveauté) un volet culturel.
  • CEFOU : Événement socioculturel pour les 10e-11e-12e année divisé en volets : sport, arts de la scène, arts visuels, médias, cuisine, sciences.
  • Expo-sciences : Présentation de projets de sciences. Les grands gagnants représentent la Saskatchewan au pancanadien.
  • Journée du droit : Tournoi de débats.
  • JLF (Jeunes leaders fransaskois) : Stage de leadership pour les 7e à 12e année.
  • Omnium : Tournoi provincial francophone de volley-ball.
  • Jeune'INFO
  • Programmation de spectacles : Offre diversifiée de spectacles dans les écoles.
30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Avis et abandon de scrutin

Trouvez sous cette rubrique les plus récents avis concernant les élection scolaires au sein du Conseil scolaire fransaskois et des conseils d'école. Téléchargez les fichiers PDF pour prendre connaissance des dates limites pour les mise en candidature, les dates et lieux de scrutin et les date limites pour présenter sa candidature aux élections scolaires.

Pour plus d'information au sujet des critères d'éligibilité pour présenter sa candidature lors d'élections scolaire et au sujet de la règlementation qui régit le droit de vote conféré aux électeurs, veuillez consulter la Loi sur l'Éducation de la Saskatchewan.

ÉLECTIONS GÉNÉRALES DU CONSEIL SCOLAIRE FRANSASKOIS
ÉLECTIONS ANNUELLES DES CONSEILS D’ÉCOLE

Élections générales - Conseil scolaire fransaskois

30 septembre 2015/Auteur: Conseil des écoles fransaskoises/

Conseils d’école

Chaque école fransaskoise doit élire son conseil d’école, formé d’un minimum de quatre et d’un maximum de neuf personnes (selon la région scolaire). L’un de ses membres élus doit être un adulte de langue minoritaire représentant la communauté et habitant dans la zone de fréquentation de l’école. Les autres membres du conseil sont des parents d’enfants inscrits à l’école. Tous sont élus par les parents de l’école.

Le mandat du conseil d’école est de représenter ses parents auprès du CÉF en exprimant des avis, en participant à des activités de planification et de développement et en formulant des recommandations.

Chaque conseillère et conseiller est élu pour un mandat de deux ans. Des élections au poste de conseiller d'école ont lieu chaque année.

D’autres informations sur les conseils d’écoles sont disponibles sur le site Web de l’école de votre région. Cliquez ici pour plus de détails.

 

École Prénom - Nom Fonction Courriel CEFSK
       
Beau Soleil (5) Vacant (RC) (2019) Représentant communautaire  
  Mélissa Castonguay Cossette (2021 Vice-Présidence mcastonguay@cefsk.ca
  Mélanie Potié Gosselin (2021) Présidence mpotie@cefsk.ca
  Mélanie Fréchette (2020)   mfrechette@cefsk.ca
  Vacant (2020)    
       
Boréale (5) Walter Chizzini (RC) (2021) Représentant communautaire wchizzini@cefsk.ca
  David Bissonnette (2021) Vice-Présidence dbissonnette@cefsk.ca
  Daniel Roberge (2021) Présidence droberge@cefsk.ca
  Suzanne Smith (2020)   ssmith@cefsk.ca
  Marcel Cyr (2020)   mcyr@cefsk.ca
       
ÉCF (9) Vacant (RC) (2019) Représentant communautaire   
  Nathalie Bérubé (2021)   nberube@cefsk.ca
  Matthew Mitchell (2021)   m
Première2829303132343637

Le CEF sur Facebook


Back To Top