Close

Nouvelle année scolaire et nouveau plan stratégique pour le CÉF

Auteur: Pascal Lévesque/7 septembre 2016/Catégories: Éducation, Écoles fransaskoises, CÉF - Conseil des écoles fransaskoises, 2016

Le Conseil scolaire fransaskois (CSF) veut arrimer le nouveau plan stratégique 2016-2021 du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF) avec les écoles fransaskoises et la communauté. Le but est d'assurer une certaine planification qui créerait de la cohésion tant entre les administrateurs du CSF que des directions d’école, que des professeurs et que des parents dans l’intérêt de la réussite de l’élève.

Le CSF a approuvé son nouveau plan stratégique, le Passeport fransaskois, au mois de juin dernier. Ce plan  s’inscrit autour de trois axes stratégiques. Le premier axe vise à préparer les élèves à la réussite éducative en français. Il passe notamment par la réussite de l’élève en littérature et en numératie et par l’intégration des services de la petite enfance à une francisation plus efficace.

Le second axe présente le développement de partenariats avec les parents et la communauté. Le CSF a l’intention de redynamiser le conseil des écoles et de permettre aux élèves de vivre la francophonie via diverses collaborations, tant au niveau scolaire que culturel, avec les organismes de la communauté.

Finalement, le troisième axe vise le développement d’une culture d’excellence en assurant notamment une saine gestion financière du CSF, en arrimant le financement du système scolaire aux besoins des écoles fransaskoises, en assurant la qualité de la langue française chez le personnel, la bonne formation des élus, le développement et la rétention du personnel ainsi que le recrutement et la fidélisation des élèves.

Le but du plan stratégique est notamment de servir de guide dans la mise en place d’objectifs favorisant la réussite de l’élève. L’arrimage du plan stratégique devrait d’ailleurs faciliter l’élaboration d’indices de réussite avec les directions d’écoles et à les faire valider par les partenaires du CSF, c’est à dire la communauté et les conseils écoles. Les administrateurs du CSF espèrent pouvoir afficher leurs cibles au fur et à mesure pendant l’année et démontrer où elles se situent en lien avec les progrès que pourrait soutenir le plan stratégique 2016-2021.

Les administrateurs du CSF veulent que les gens puissent s’approprier le plan stratégique qui servira de boussole pour la communauté. La CSF compte aussi arrimer son plan avec la politique d’admission. « Ce qu’on veut faire, c’est vraiment arrimer un peu notre politique d’admission avec notre orientation stratégique et les attentes de la communauté, des parents et garantir la réussite des élèves. Il y a un comité en place parce qu’on sent qu’il y a encore un travail à faire donc on leur retourne un peu la balle pour que tout soit conforme avec notre orientation stratégique. », a expliqué Alpha Barry, président du CSF.

Avec l’arrivée controversée de Bernard Roy comme nouveau directeur de l’éducation, le CSF est donc en marche pour mettre en place sa nouvelle stratégie malgré la démission de trois conseillers, André Denis, Denis Marchildon et Marilyne Denis. Au sujet des ces démissions, Alpha Barry a évoqué de possibles raisons personnelles, mais n’a pas voulu commenter davantage. Il y aura une cérémonie de reconnaissance publique durant laquelle l’implication des trois démissionnaires sera honorée lors de la prochaine assemblée générale annuelle du CSF.

 

Imprimer

Nombre de vues (4235)/Commentaires ()

Back To Top