Close

Assemblée générale de la CPF : bilan d’une année mouvementée

Déficit de 18 000$ pour 2015

Auteur: Administrator/24 mars 2016/Catégories: Communautaire, CPF - Coopérative des publications fransaskoises, Tous

REGINA - Une quinzaine de sociétaires ont participé à l’AGA de la Coopérative des publications fransaskoises (CPF) le mercredi 30 mars dernier à Regina. Après une année mouvementée, la CPF reprend vaillamment son souffle. 

« L’année 2015 a été difficile, remplie de défis, mais plusieurs décisions ont été prises concernant l’avenir de l’Eau vive. Ce n’était pas une année évidente pour la CPF. Les employés ont vécu de l’incertitude et on manquait déjà de ressources au humaines » a expliqué André Poulin-Denis, président sortant du conseil d'administration. M. Florent Bilodeau occupait le poste de direction générale de façon intérimaire et la CPF était à la recherche d’une direction permanente. Après plusieurs mois de recherche, le poste a été comblé. M. Sébastien Németh est entré fonction au début du mois d'août, et a occupé le poste de directeur général/rédacteur en chef jusqu'en novembre.

Pendant l'année, L’Eau vive a publié 42 numéros, dont 2 deux uniquement en version numérique. Avec la collaboration de Mychèle Fortin au contenu et à la rédaction, L’Eau vive a bénéficié de la contribution de 18 pigistes dans 8 communautés. Cela a permis d’assurer une couverture de plus de 250 articles portant sur l’actualité de la communauté fransaskoise.  La qualité du journal a été soulignée. « Je ne lisais plus mon journal, mais maintenant je l'attends, signe qu'il me parle de plus en plus », de dire Marie-France Kenny. 

La CPF avait dû cesser, fin octobre, la publication papier de l'Eau vive en raison d’un manque de liquidités. Lors d’une assemblée générale extraordinaire, le 30 novembre 2015, les sociétaires ont choisi de suspendre la production de l’Eau vive pendant deux mois et d’adopter par la suite une fréquence de publication à toutes les deux semaines. C’est finalement le 10 mars que l’Eau vive a publié sa première édition de 2016.

En plus de la production du journal l’Eau vive, la CPF avait deux grands projets en 2015 : le développement du Portail fransaskois et la numérisation des archives de l'Eau vive. « La fréquentation des outils numériques de la CPF (le Portail et le site de l’Eau vive) a connu une augmentation importante depuis un an. En décembre 2015, on comptait une moyenne de 2 500 pages vues par semaine » de dire Jean-Pierre Picard, responsable du site Web et des nouveaux médias. Quant aux archives, les éditions de l'Eau vive de 2008 à 2015 sont maintenant disponibles en ligne pour les abonnés. Depuis le début de l’exercice, 4 500 photos d’archives, datant principalement des années 1980 et 1990 ont été numérisées. 

Une longue discussion a suivi la présentation du bilan financier. Si le déficit s’avère moindre que l’année dernière (18 000 $ de déficit en 2015, par rapport au 37 500 $ à la fin du même exercice en 2014) c’est que la CPF a puisé 53 000$ dans ses fonds de réserve (Fondation Marcel Moor et Fondation fransaskoise). Au cours de l’année, la CPF a dissout la Fondation Marcel Moor et transféré les fonds au Fonds l’Eau vive de la Fondation fransaskoise, cette dernière offrant un retour sur investissement plus élevé.

Rappelons que la baisse des publicités fédérales a fait beaucoup de mal aux journaux en situation minoritaire. Les sociétaires ont souligné l'importance d’explorer différents modèles d’affaires. Les prévisions de 2016 misent déjà sur quelques pistes dont la signature de partenariats avec les organismes pour assurer leur visibilité tant au niveau de la publication papier que sur le Web.

Conseil d'administration 2016 

Frédéric Dupré
Rachel Rivard
Monique Nenson

Ahmed Hassan Farah

Michael Poplyansky

 

Équipe de la CPF 

Jean-Pierre Picard, opérations
Mychèle Fortin, rédaction

Angeline Feumba, administration

Imprimer

Nombre de vues (3133)/Commentaires ()

Back To Top