Close
Au revoir Tante Aimée

Au revoir Tante Aimée

Pendant plusieurs années, l’Eau vive a publié ta chronique chère Tante Aimée . Dans ce « courrier du cœur », tes réponses à des lettres, souvent fictives mais parfois réelles, offraient une brochette de conseils et de renseignements aussi divers qu’éclairés sur des sujets comme la santé, les ressources pour les femmes, les défis des jeunes, des nouveaux parents, des personnes âgées…

22 septembre 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (4695)/Commentaires ()/
Pour une solution à long terme

Pour une solution à long terme

Le CSF et le jugement de la Cour du banc de la reine

Le 19 août dernier, le juge Brian A. Barrington-Foote de la Cour du Banc de la Reine a ordonné au gouvernement de la Saskatchewan de payer la somme de 500 000 $ au Conseil scolaire fransaskois (CSF) qui réclamait 5,2 M $.

18 septembre 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (6164)/Commentaires ()/

Le statut bilingue d'Ottawa et Canadians for language Fairness

La semaine dernière, un reportage de Radio-Canada faisait état du questionnaire biaisé d’une consultation bidon menée par Canadians for Language Fairness (CLF) destinée aux candidats des élections municipales à Ottawa. Ce questionnaire offre des perles de subtilité dans le style « Vous ne trouvez pas que le bilinguisme à Ottawa c’est beaucoup d’argent pour pas grand monde ? » (Traduction libre)

11 septembre 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (4181)/Commentaires ()/

De l’importance de lire

Même si cet édito était bilingue, près de la moitié des adultes canadiens n’auraient pas le niveau de lecture leur permettant de bien le comprendre. Non pas que j’écrive de façon incompréhensible (quoi que ça m’arrive parfois), mais tout simplement parce qu’un texte de type journalistique ou d’opinion requiert un niveau 4 ou 5 de littératie. Selon une étude de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE), 48% de la population canadienne n’atteint pas le niveau 3. 

4 septembre 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (6954)/Commentaires ()/

La loi, l’ordre et les femmes autochtones

Lors de son passage au Yukon, le Premier ministre s’est fait questionner sur la pertinence d’une commission d’enquête sur le sujet de la violence faite aux femmes autochtones. Les chefs autochtones ainsi que des premiers ministres provinciaux, dont Brad Wall de la Saskatchewan, réclament ouvertement une telle enquête depuis quelque temps. Le premier ministre Harper a déclaré qu’il ne s’agissait pas ici d’un « phénomène sociologique » mais d’un problème de criminalité, que c’était le rôle de la police de s’en occuper.

27 août 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (4282)/Commentaires ()/

L’Eau vive a besoin de ses abonnés

ou plus on nous lit, moins on s’abonne

« Je n’ai pas besoin de m’abonner, on reçoit l’Eau vive au bureau (ou à l’école) ». Combien de fois ai-je entendu des commentaires de ce genre. Certes, il est réconfortant de penser que nous comptons plus de lecteurs que d’abonnés. Mais le problème, c’est que pour convaincre les annonceurs d’acheter de l’espace publicitaire, il faut être en mesure  de démontrer un tirage intéressant. Or. en ce moment, l’Eau vive compte à peine 900 abonnés et ce nombre diminue d’année en année.

21 août 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (1809)/Commentaires ()/

Réparer les erreurs du passé ou préparer l’avenir?

Dans les démarches entourant sa demande d’injonction pour réclamer un montant supplémentaire de 5,2 millions de dollars au gouvernement provincial, le Conseil scolaire fransaskois n’a pas mis toutes les chances de son côté. 

14 août 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (6451)/Commentaires ()/

Pour qu’on se souvienne d’eux

Certaines rencontres dans nos vies laissent leur marque. C’est à l’Eau vive, en 1986, que le chemin d’Albert O. Dubé et le mien se sont croisés. Quelques jours plus tôt, un certain Roland Pinsonneault m’avait invité à souper pour  ce que je croyais être une entrevue pour le poste de graphiste dans un journal francophone. J’ai eu droit à un cours passionné sur l’histoire de la presse francophone de l’Ouest et sur le mot Fransaskois. Dans son envolée, il y avait toujours un nom qui revenait : Albert!  

10 juillet 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (1536)/Commentaires ()/

Et c’est reparti

C’est, hélas, grâce aux visites périodiques dans les couloirs des tribunaux que la francophonie canadienne réussit tant bien que mal à tirer son épingle du jeu. Le dossier scolaire a tenu pas mal d’avocats occupés ces dernières années à l’échelle du pays afin de s’assurer que l’éducation en français ait droit de cité à l’échelle du pays. Et ce n’est pas fini! 

3 juillet 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (7115)/Commentaires ()/

Si on se donne des règles, c’est pour les suivre

Je doute que les premiers feux de signalisation ou panneaux d’arrêt aient été installés dans les villes l’année même où les voitures ont fait leur apparition dans nos rues. Il aura fallu sans doute quelques collisions avant de prendre conscience de la nécessité d’offrir un certain encadrement à la circulation. 

26 juin 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (4633)/Commentaires ()/

Le sport c’est la santé... vraiment?

Avec le Mondial de soccer et la reprise de la saison de notre équipe de football, le sport est à l’honneur et a même supplanté la mauvaise météo comme sujet de conversation.

19 juin 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (1880)/Commentaires ()/

Ça prend tout un village, vous dites?

Dommage que Kafka ne soit plus de ce monde. Il aurait trouvé la situation de la gestion scolaire fransaskoise plutôt inspirante. La semaine dernière, le LeaderPost de Regina a rapporté que le ministre de l’Éducation se dit profondément préoccupé du retard de la paie du personnel enseignant du Conseil des écoles fransaskoises (CÉF). 

12 juin 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (6610)/Commentaires ()/

Le culte du silence

Le culte du silence devient de plus en plus la norme.  Du moins en public.  Au lieu de parler ouvertement, on rumine en silence. Et le mécontentement croît.  

5 juin 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (5408)/Commentaires ()/

Et si la solution n’était pas radio-canadienne?

De joueur actif du développement culturel fransaskois, la SRC-Saskatchewan est en passe de devenir un simple témoin suite à des années de coupures massives. Il y a matière à se demander s’il n’est pas déjà trop tard. Quand on a commencé à démolir, il est difficile de rebâtir. 

29 mai 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (4396)/Commentaires ()/
Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Hubert T. Lacroix : le loup corporatif dans la bergerie radio-canadienne?

Saviez-vous que l’avocat Hubert T. Lacroix, avant d’être nommé à la tête de la SRC/CBC en 2007, a enseigné le droit des valeurs mobilières, des fusions et des acquisitions d’entreprises à la faculté de droit de l’Université de Montréal pendant cinq ans? Fusions et acquisitions d’entreprises... Ça ne vous rappelle pas quelques films où on voit des entreprises se faire décimer dans la jungle de Wall Street au nom de la rentabilité?

22 mai 2014/Auteur: Jean-Pierre Picard/Nombre de vues (11021)/Commentaires ()/
RSS
12345
Back To Top