Close

Coup d'oeil sur le monde

Un prêtre face à un Amour défendu
Un prêtre face à un Amour défendu

Un prêtre face à un Amour défendu

Animateur social à Sudbury et professeur engagé à l’Université Laurentienne de 1969 à 1993, le jésuite Fernand Dorais est décédé en 2003. Une trentaine de ses essais ont été réunis dans le premier volume du Recueil de Dorais (2011). Ses ouvrages de création constituent Le recueil de Dorais, vol. II, à savoir Trois contes d’androgynie et Conte d’amour. Ces textes, choisis par Gaston Tremblay et présentés par Sheila Lacourcière, ne sont pas destinés à des lecteurs frileux.

Marianne Bel en Saskatchewan dans le cadre de Chemin chez nous
Marianne Bel en Saskatchewan dans le cadre de Chemin chez nous

Marianne Bel en Saskatchewan dans le cadre de Chemin chez nous

REGINA - Sourires, convivialité et générosité étaient au rendez vous le 22 novembre dernier chez Audrey Paris et Rémi Authier. En effet, les deux Fransaskois d’adoption ont accueilli amis et communauté dans leur salon pour présenter le spectacle intime de Marianne Bel produit  par  Chemin chez nous. 

Le leadership vu par les femmes : une premiere à Regina
Le leadership vu par les femmes : une premiere à Regina

Le leadership vu par les femmes : une premiere à Regina

Le samedi 22 novembre dernier a eu lieu, à l’Institut français de l’Université de Regina, un atelier sur le leadership spécialement réservé aux femmes. Organisée par l’Alliance des femmes de la francophonie canadienne dans le cadre des projets FEMIACTION ET METORACTION, la rencontre avait pour objectif d’encourager les jeunes femmes francophones en contexte majoritairement anglophone à s’impliquer d’avantage dans leur communauté et à exercer leur leadership. 

Bouquinerie Gravel : Sur la route depuis plus de 20 ans
Bouquinerie Gravel : Sur la route depuis plus de 20 ans

Bouquinerie Gravel : Sur la route depuis plus de 20 ans

Quand s’en vient le temps des fêtes, on cherche des cadeaux originaux. A l’heure des tablettes, des jeux vidéos, des DVD et autres gadgets, les foires de Noël de la Bouquinerie Gravel proposent des cadeaux traditionnels, des objets que nos enfants manient de moins en moins malheureusement. Des livres... Et en français s’il vous plait!

Cinq bénévoles reconnus pour leur travail au sein de la communauté fransaskoise

Cinq bénévoles reconnus pour leur travail au sein de la communauté fransaskoise

Tous les deux ans, le Gala de la Fransasque cherche à mieux faire connaître et à récompenser la contribution des bénévoles impliqués dans le développement de la communauté fransaskoise. Typiquement, le gala reconnaît la contribution de cinq personnes dans le même nombre de catégories. 

Joanie Paquin, avocate à Saskatoon

Joanie Paquin, avocate à Saskatoon

Souvent, lorsque l’on doit faire appel à un avocat, c’est qu’il y a un problème. Ou alors qu’on veut anticiper et éviter un problème. Loyauté et efficacité sont alors les qualités que l’on est en droit d’exiger lorsque l’on choisit un professionnel du droit.

Le fils de Louis Riel : une vie au ras des pâquerettes... dans la plus grande obscurité
Le fils de Louis Riel : une vie au ras des pâquerettes... dans la plus grande obscurité

Le fils de Louis Riel : une vie au ras des pâquerettes... dans la plus grande obscurité

La vie et les écrits de Louis Riel, chef métis et père du Manitoba, sont bien connus. La vie de son dernier descendant, Jean Riel, est trop longtemps restée dans l’ombre. Annette Saint-Pierre remédie à la situation en publiant Jean Riel, fils de Louis Riel : sous une mauvaise étoile

Programmes d’échanges linguistiques : Let’s discover Canada!
Programmes d’échanges linguistiques : Let’s discover Canada!

Programmes d’échanges linguistiques : Let’s discover Canada!

Kelly Larkin Conway est la nouvelle agente de promotion des programmes de langues officielles proposés par le gouvernement de la Saskatchewan. Cette nouvelle recrue vient renforcer les rangs du personnel bilingue du gouvernement provincial. 

L'immigration vue de l'intérieur: de l'importance du travail
L'immigration vue de l'intérieur: de l'importance du travail

L'immigration vue de l'intérieur: de l'importance du travail

Chez-moi, j’étais quelqu’un. Ici je ne suis personne. Toute ma vie j’ai travaillé, j’ai toujours fait vivre ma famille. Ici je ne trouve pas de travail. Chez-moi j’étais ingénieur, ici je reçois un chèque du gouvernement. Je ne veux pas recevoir la charité. Chez nous ça ne se fait pas. Chez moi je servais à quelque chose. Si un tir endommageait une maison dans notre rue, le lendemain on se mettait tous ensemble pour réparer les dégâts. 

RSS
Première234567891011Dernière
Back To Top