Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Les radios communautaires du Canada se retrouvent

Les Jours de la Radio

Auteur: Michel Vézina/22 novembre 2018/Catégories: Communication, Archives, 2018

Les jours de la radio
Une première nationale a eu lieu du 8 au 10 novembre 2018 à Québec, à l’hôtel Château Laurier. L’Alliance des radios communautaires du Canada (ARC du Canada) et l’Association des radios communautaires du Québec (ARCQ) ont joint leurs forces pour présenter « Les Jours de la Radio », une première au pays chez les radios communautaires.

Les 28 membres de l’ARC du Canada, les 32 membres de l’ARCQ et une soixantaine d’autres invités de divers domaines ayant un lien avec la radio communautaire se sont ainsi rencontrés dans la vieille capitale. Au menu, il y avait, entre autres :

  • la présentation de Younes Boumehdi, de HIT Radio, Maroc ;
  • une table ronde sur la radio en 2019 avec Younes Boumehdi, de HIT Radio, Jean-Yves Hautemulle de RTL et Caroline Jamet de CBC ;
  • une table ronde sur la radio à la conquête de la génération branchée avec Mario Cocchini, Benjamin Masse et Sylvain Chamberland ;
  • un atelier avec l’ADISQ ;
  • l’atelier « Vendre mieux et plus de publicité en 2019 » avec Michel Colin ;
  • la conférence « Influencer autrement et plus efficacement » avec Dominique Morneau, psychologue organisationnel;
  • une table ronde intitulée « La relation entre médias d’information et pouvoirs locaux: comment la réussir ? » avec François Carrier de CHIP et Michel Picard d’Unique FM, avec la journaliste Sophie Vallerand qui agissait comme modératrice ;
  • un atelier « remue-méninges » sur le programme de financement idéal selon les radios communautaires présenté par le Fonds canadien de la radio communautaire (FCRC).

Des changements à l’ARCOT et restructurations à l’ARC du Canada

L’Association des radios communautaires de l’Ouest et des Territoires (ARCOT) a profité de l’occasion pour tenir son assemblée générale annuelle. L’ARCOT a reconnu les 8 années de service de M. Yaya Doumbia à titre de directeur général de l’organisation. Mme Marie-Gaëtane Caissie lui a succédé au début d’avril de cette année. La venue de Mme Caissie, qui était déjà responsable Mouvement des intervenants en communication radio de l’Ontario (MICRO), s’est effectuée dans le cadre d’une première entente de collaboration entre l’ARCOT et le MICRO. Cette entente s’est étendue par la suite à l’Association des radios communautaires acadiennes du Nouveau-Brunswick (ARCANB). Mme Caissie était donc responsable des trois organisations en même temps.

Cependant, dans la foulée de sa restructuration, l’ARC du Canada a octroyé un contrat à Mme Caissie pour le développement et la diversification de son financement, et cette dernière a dû quitter les trois organismes. En  effet, suite à une série de discussions entre l’ARC, l’ARCOT, le MICRO et l’ARCANB, il a été fortement suggéré que chacune des trois organisations régionales puisse se doter d’un coordonnateur et que Mme Caissie puisse travailler au sein de l’ARC du Canada, mais en étroite collaboration avec ces trois coordonnateurs. L’offre de contrat a été acceptée par Mme Caissie et les organisations régionales ont dû chercher des coordonnateurs.

La direction de l’ARCOT a donc été vacante pour quelques semaines et a été remplacée par une coordonnatrice. C’est ainsi que Mme Charlotte McCarroll, de Victoria, en Colombie-Britannique, a pris la relève de l’organisation depuis novembre. Notez que le comité exécutif de l’ARCOT sera composé cette année de Michel Vézina à la présidence, de M. Nicolas Servel à la vice-présidence, de M. Yaya Doumbia à la trésorerie et de Mme Carole St-Cyr au secrétariat.

Une seconde édition pour les « Jours de la Radio » ?

Également, en marge de cet événement, l’ARC du Canada a tenu une brève rencontre de ses membres et a aussi présenté les prix de l’ARCC lors d’un cocktail : Yan Dallaire de CKXL, une station de Winnipeg, a remporté le prix du message d’autopromotion de l’année et du message publicitaire de l’année alors qu’Andréanne Simard, de CIVR, une station de Yellowknife, a remporté le prix du « blooper » de l’année.

Les Jours de la Radio a permis à la soixantaine de radios présentes de mieux se connaître, mais aussi de constater l’écart énorme qui existe entre la réalité des radios communautaires du Québec et celle des autres stations situées ailleurs au Canada. Par cet événement, les participants ont pu bénéficier de présentations et d’ateliers de qualité. Ils se sont dits satisfaits de cette initiative. L’ARC du Canada et l’ARCQ consulteront leurs membres pour connaître leur avis à propos de ces Jours de la Radio et de la suite à donner à ce type de rencontre.

Imprimer

Nombre de vues (2474)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Back To Top