Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Le transport d’aînés

Auteur: Fédération des aînés fransaskois/13 juin 2017/Catégories: L'Écho du bel âge, Société, Aînés, 2017

Transport des aînés
Lors du Congrès 2017 de la Fédération des aînés fransaskois (FAF), il y a eu un atelier offert sur les services bénévoles de transport d’aînés.

Les personnes de 65 ans et plus représentent un pourcentage de plus en plus élevé de la population canadienne, particulièrement avec l’arrivée à la retraite de la cohorte des « baby boomers ». L’espérance de vie s’allonge également. Les gens veulent rester le plus longtemps possible à la maison et dans leur milieu de vie.

En Saskatchewan, le milieu rural connaît un mouvement de population de plus en plus vers les grands centres urbains en raison des services de moins en moins disponibles en région. Et pour les aînés qui y demeurent, cela devient une course à obstacles. Le dernier en tête de ceux-ci est l’abandon total par le gouvernement de la Saskatchewan du système de transport STC, un service d’autobus qui avait déjà subi une diminution radicale de services il y a quelques années. 

Si on n'est pas en mesure de conduire pour différentes raisons, si on n’a pas de la parenté proche, si notre véhicule est en panne, comment peut-on se rendre à un rendez-vous à quelques centaines de kilomètres de la maison?

Souvent, on fera affaire avec une bonne âme de la communauté qui s’offrira pour nous conduire à un rendez-vous médical, faire des épiceries, et en profiter pour faire d’autres commissions. Il n’y a pas de problème en soi à offrir ce service et c’est souhaitable que l’on puisse compter sur de telles personnes. Il s’agit de le faire correctement.

Sans entrer dans les détails, il faut réfléchir sur la question des assurances, de la fiabilité des véhicules, des permis de conduire, sur le nombre de passagers transportés ou aidés. On vous suggère, si vous faites partie d’un club local ou d’une organisation d’aînés, de rencontrer un agent d’assurance, ou un représentant de SGI dans le cas de la Saskatchewan, qui pourra vous donner plus de détails sur les règles à suivre.

Quelques exemples de cas pour lesquels il est important de se renseigner:

  • service de transport payant pour les aînés par une organisation communautaire qui achète ou reçoit un don d’une fourgonnette;
  • location d’une fourgonnette pour un service de transport gratuit ou payant aux aînés par une organisation communautaire;
  • offre d’un service de transport gratuit aux aînés par un bénévole avec sa voiture;
  • offre d’un service de transport gratuit aux aînés par un bénévole avec une voiture louée;
  • offre d’un service de transport payant aux aînés par un bénévole avec sa voiture;
  • offre d’un service de transport payant aux aînés par un bénévole avec une voiture louée;
  • offre de conduire un aîné dans la voiture de cet aîné par un bénévole.

Autant de points abordés par Mme Bernie Séguin lors de cet atelier. Une bonne source d’information est le site Candrive.ca mais il y en a plusieurs autres. Notre monde est un monde de règlements de toutes sortes. Avec ces informations, vous serez en mesure de donner un meilleur service dans les meilleures conditions.

Imprimer

Nombre de vues (3177)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top