Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Le répertoire FRÉSK se met à la page du numérique

Auteur: Lucas Pilleri/25 janvier 2021/Catégories: Éducation

Depuis le 6 janvier, FRÉSK, le répertoire de ressources éducatives en français pour la Saskatchewan, a entrepris un virage numérique. En délaissant la version papier du catalogue au profit d’un site web, l’outil mise sur plus de réactivité et de dynamisme.

Jusque-là, le répertoire FRÉSK consistait en un catalogue papier distribué annuellement aux écoles francophones de la province. Désormais, les copies physiques laissent la place à un site web flambant neuf. 

« Le numérique nous permet de faire des changements en temps réel, indique Isabelle Blanchard, coordinatrice du projet. Avec le catalogue, il y avait une date de tombée et, une fois publié, on ne pouvait plus rien changer. »

Selon la coordinatrice, la transition tombe à point nommé à l’heure de la pandémie : « Plusieurs partenaires ont changé leurs programmations. Le numérique est plus dynamique et assure une meilleure visibilité. »

Un effort de groupe

Le répertoire FRÉSK, disponible dans les deux langues officielles, permet aux enseignants et intervenants scolaires d’accéder à des ressources et activités culturelles, éducatives et récréatives pour les jeunes francophones. On y trouve ainsi ateliers, camps, événements, ressources et services.

Depuis Gravelbourg, Isabelle Blanchard assure la mise en œuvre, la promotion et le développement du projet, mais elle peut aussi compter sur le soutien de multiples partenaires : l’Assemblée communautaire fransaskoise, la Société historique de la Saskatchewan, l’Association jeunesse fransaskoise, l’Association des juristes d’expression française de la Saskatchewan, l’Association des parents fransaskois, les Éditions de la Nouvelle plume et le Conseil culturel fransaskois. 

C’est lors de leur Table de concertation en éducation en français que les partenaires ont décidé de ce tournant numérique. En outre, le projet est soutenu financièrement par le ministère de l’Éducation de la Saskatchewan. « FRÉSK est le résultat d’une formidable collaboration et de plusieurs années de discussions et d’élaboration », commente Alexandre Chartier, directeur de la SHS. 

Le lancement du site permet ainsi de synchroniser les efforts. Jusque-là, les ressources étaient disséminées sur les différents sites individuels des organismes et associations. « Désormais, il est possible d’avoir accès à toute l’information à un seul endroit », note Isabelle Blanchard.

« Le répertoire FRESK est un service qui va révolutionner l'accès aux services pédagogiques en français en Saskatchewan. Nous espérons qu'il servira de one-stop-shop pour l'enrichissement pédagogique de langue française en province », avance Zoé Fortier, responsable du secteur scolaire pour le CCF.

Des formules virtuelles

Les ateliers qui se trouvent sur le site du FRÉSK sont disponibles à la demande des enseignants. Certains ont été enregistrés, d’autres sont offerts en direct. « Il y a 26 ateliers au total », précise la coordinatrice du projet. Parmi eux, on retrouve le fameux fléché fransaskois, mais aussi le géant Beaupré, les 100 noms, l’histoire de la Saskatchewan en photos, ou encore les visages de la fransaskoisie.

Avec ces nouvelles formules numériques, l’ambition est grande pour le répertoire : « On voudrait que les ateliers soient plus utilisés par les enseignants, mais aussi encourager le développement de nouvelles ressources pour les écoles, notamment pour les petits joueurs comme de très petits organismes sans site web », indique Isabelle Blanchard.

Imprimer

Nombre de vues (4469)/Commentaires ()

Balises: FRÉSK

Comments are only visible to subscribers.

Theme picker

Back To Top