Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

La Trahison : un regard unique sur le soulèvement des Métis

Auteur: Jean-Pierre Picard/11 octobre 2017/Catégories: Arts et culture, Théâtre, Théâtre Oskana, 2017

La trahison de Laurier Gareau

La trahison de Laurier Gareau

Laurier Gareau (Gabriel Dumont) et Jean-Pierre Picard (le père Moulin)
Photo: Pierre-Émile Claveau (2017)
Théâtre Oskana a débuté sa nouvelle saison avec deux nouvelles initiatives : pour la première fois, la troupe de théâtre communautaire de Regina a présenté des matinées scolaires et a tenu une période de questions avec le public après les représentations des 21 et 22 septembre, à Regina. 

C’est avec une reprise de la pièce La trahison, de l’historien Laurier Gareau, que Théâtre Oskana a amorcé sa saison 2017-2018. L’auteur de la pièce, Laurier Gareau, y tenait le rôle du chef métis, Gabriel Dumont, et Jean-Pierre Picard celui du père Moulin, dans une mise en scène de Guy Michaud. 

L’église a-t-elle trahi les Métis à Batoche en 1885? Gabriel Dumont aurait-il réussi à vaincre la Police montée s’il n’avait pas écouté Riel? Comment un prêtre vit-il sa foi après plus de trente ans à côtoyer la spiritualité des Métis et des Premières Nations? Ce sont là quelques-unes des questions soulevées par la pièce.

Pendant la période de questions, le public a démontré un réel désir d’en savoir plus sur cette période de notre histoire et Laurier Gareau a pu livrer un véritable cours d’histoire sur le contexte social et culturel des Métis qui a mené au soulèvement de 1885.

Imprimer

Nombre de vues (2523)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top