Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

L'École Beau Soleil fête ses 25 ans au son de On n'est pas des cowgirls

Un bon spectacle pour un anniversaire d'importance

Auteur: Michel Vézina/30 octobre 2016/Catégories: Gravelbourg, Éducation, Écoles fransaskoises, 2016

Bernard Roy, le directeur de l'éducation du Conseil des écoles fransaskoises

Bernard Roy, le directeur de l'éducation du Conseil des écoles fransaskoises

Le directeur de l’éducation du Conseil des écoles fransaskoises, Bernard Roy, s’est rendu à Gra-velbourg à l’occasion du 25e anniversaire de l’École Beau Soleil.
Photo: Michel Vézina
GRAVELBOURG - La communauté fransaskoise de Gravelbourg a célébré le 25ième anniversaire de l’École Beau Soleil, qui a vu le jour en 1990 au Centre culturel Maillard. 

Un peu plus d’une soixantaine de personnes ont participé au souper et assisté au spectacle des ouestriennes Alexis Normand et Ariane Mahrÿke Lemire, On n’est pas des cowgirls , dimanche soir le 23 octobre 2016, au lieu original de l’école.

Plusieurs des parents qui ont constitué la cohorte originale étaient présents de même qu’une des premières élèves, Mme Suzanne Girardin Smith. Le défi de démarrer une école fransaskoise à Gravelbourg a été d’envergure: opposition dans le milieu, financement de l’école, recrutement du personnel. Mais l’école avait un allier d’envergure, le Collège Mathieu.

Le directeur du Conseil des écoles fransaskoises, M. Bernard Roy, a félicité les parents et les jeunes de cette belle réalisation, au nom du président, M. Alpha Barry, qui ne pouvait être présent.

Le clou de la soirée a évidemment été le spectacle d’Alexis Normand et Ariane Mahrÿke Lemire, cette dernière assurant la première partie. On a pu entendre deux styles voisins mais quand même bien différents. Ariane nous berce par le ton doux et le style boîte à chanson de ses chansons alors qu’Alexis est plus dynamique et plus proche d’un style « blues ». Les deux, ainsi que leurs musiciens, ont une présence sur scène qui suscite notre attention. Si Ariane est plus réservée, Alexis fait participer le public. Mais toutes deux charment le public avec leurs différences et des compositions qui reflètent leur expérience de vie.

La qualité sonore était de qualité et le spectacle se présentait dans un décor style « ouest/western » concocté par une des conseillères de l’Association communautaire fransaskoise de Gravelbourg et présidente du Conseil des parents de l’École Beau Soleil, Mme Mélanie Potié.

Les spectateurs n’ont eu que des éloges pour le spectacle. Présenté par 360*-SK et appuyé par tout un ensemble de commanditaires, il a été filmé pour le réseau Max de SaskTel.

Imprimer

Nombre de vues (4933)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top