Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Des parents provoquent une Assemblée générale extraordinaire

Auteur: L'Eau vive/24 août 2015/Catégories: Éducation, Écoles fransaskoises

Le Conseil scolaire fransaskois doit convoquer ce mercredi 26 août, une Assemblée générale exceptionnelle (AGE), au Pavillon secondaire des Quatre vents, à Régina.

Une réunion à l’origine réclamée par un groupe de parents inquiets et mécontents. « Le système éducatif fransaskois va mal. Les membres du CSF ont fait des choix stratégiques très contestables ces dernières années », confie un membre des frondeurs.

Leurs préoccupations seraient notamment d’ordre financier. Dans l’ordre du jour de l’Assemblée obtenu par l’Eau vive, les parents demandent « des explications claires du déficit pour l’année scolaire 2015-2016, un plan de redressement capable d’arrêter l’hémorragie et de conduire aux retrouvailles des acquis jusqu’ici perdus par le système scolaire fransaskois ; une analyse indépendante, rigoureuse et complète des impacts des coupures et du manque de financement sur les élèves et la qualité de l’enseignement. »

Enfin les parents veulent connaître « les raisons principales qui poussent le CSF à hésiter à retourner en cour pour poursuivre en justice le ministère de l’Éducation de la Saskatchewan pour les dommages causés par un manque de financement adéquat. »

Pour faire valoir leur droit, les parents brandissent un texte législatif. En effet, selon un article de la loi scolaire de 1995, si au moins 25 électeurs de la Division scolaire francophone de la Saskatchewan en font la demande écrite, le Conseil est obligé de tenir une telle Assemblée générale. 

L’application de ce texte serait une première.


Imprimer

Nombre de vues (4138)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top