Close

S'exprimer autrement
Cette chronique, en collaboration avec La Cité universitaire francophone,  offre des textes dont les auteurs ont en commun d’avoir choisi le français comme langue seconde.


 

Camping insolite

Les places les plus bizarres où j’ai campé

Auteur: Administrateur/22 mai 2017/Catégories: Tourisme et plein air, Société, Voyages, 2017

Camping insolite

Camping insolite

Voici ma tente sur le toit d’un bloc appartement à Manhattan. Entouré de gratte-ciel sur lesquels réverbérait le vacarme incessant de New York le sommeil n’était pas vraiment au rendez-vous. Le camping se fait plus ou moins bien dans une ville de cette grandeur.
Photo: Dominique Liboiron
La longue fin de semaine du mois de mai s’approche. Pour les amateurs de plein air, la fête de la Reine représente le début de la saison de camping. En honneur de cet événement important, je me suis demandé quelles sont les places les plus bizarres où j’ai campé.

D’abord, j’ai passé quelque temps à faire l’inventaire de mes souvenirs. Ensuite, j’ai regardé de vieilles photos pour me rappeler les endroits les plus uniques et surprenants où j’ai installé ma tente.

C’est en regardant ma collection de photos que je me suis souvenu de la place où j’ai passé la nuit qui, sans aucun doute, était le plus hors du commun. Proprement dit, je n’ai pas fait de camping cette fois-là, mais je vais toutefois partager l’histoire avec vous. Bon nombre d’entre vous avez sûrement visité l’endroit en question.

C’était l’été de 2002. J’avais une moto et une soif d’aventure. Sur le coup, j’ai décidé de partir en fin de semaine pour visiter Drumheller. Je voulais quitter le plus vite possible. À la hâte, j’ai rempli les sacoches de selle de ma Honda Shadow 750 avec un manteau, une couverte, du pain, du miel et une bouteille d’eau.

Après mon arrivé à Drumheller, j’ai exploré les coulées arides, mais majestueuses des Badlands. Comme le soleil se couchait, j’ai fait le tour du village et de la campagne afin de trouver une place où passer la nuit. Compte tenu de mes provisions limitées, une conséquence de mon impatience à partir, mes options étaient relativement restreintes. C’est à ce moment-là qu’une brillante idée m’a saisit.

Au cours de la journée, j’avais vu une toute petite église blanche près d’un chemin qui mène au musée de dinosaures. Un attrait touristique, elle peut accueillir six personnes et ressemble plutôt à une décoration de terrain de mini golf.

J’ai fait le tour du village plusieurs fois afin de m’assurer que tous les touristes étaient couchés. Il faisait noir quand je me suis installé sur ma couverte, fier comme un pape, entre les six petits bancs d’église; trois de chaque bord. Ne vous en faites pas, je ne crois pas que l’église soit consacrée.

Le soir d’après, j’ai dormi, si vous me permettez l’expression, dans un buggy devant le musée des pionniers. A vrai dire, les moustiques m’ont dévoré et c’est à peine si j’ai pu dormir une heure.

Mes gîtes à Drumheller, si j’ose les nommer ainsi, étaient mieux qu’une boite en carton, mais pas tout à fait aussi glorieux que les wagons de train où dormaient les vagabonds durant la Grande dépression.

Dans le sens strict du terme, je n’ai pas fait de camping à Drumheller. En l’absence d’une tente, c’était plutôt du vagabondage.

Lorsqu’il s’agit de la place la plus bizarre où j’ai installé une tente, je tends à dire que c’est sur le toit d’un bloc appartement à Manhattan. Je rougis quelque peu en vous le disant et j’ai le goût de feindre que c’était lors de mon jeune temps, mais en réalité c’était en 2015 et j’avais plus de 30 ans. J’étais en visite chez une amie et son appartement est très petit. De plus, et surtout, je déteste son chum qui vit avec elle dans l’appartement studio alors j’étais content d’avoir ma tente avec moi.

J’ai mieux dormi que devant le musée des pionniers à Drumheller, mais New York gronde jour et nuit, même aux plus petites heures du matin. Sirènes, autos, camions; la mégapole américaine n’arrête jamais.  

Je vous souhaite bonne longue fin de semaine, bonne saison de camping, mais surtout bonne aventure.

Imprimer

Nombre de vues (3029)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top