Close

Le point sur le RIF - Chronique du Réseau en immigration francophone de la Saskatchewan

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Louis Prince, jeune champion du français et du bilinguisme

Portrait d'un jeune leader bilingue

Auteur: Emmanuel Masson/26 janvier 2021/Catégories: Organisme, AJF - Association jeunesse fransaskoise, Écoles fransaskoises, Société, Francophonie

Louis Prince, élève de 11e année à l’École canadienne-française de Saskatoon, a été sélectionné en novembre dernier pour faire partie des huit jeunes leaders du Français pour l’avenir. Passionné, ce jeune Fransaskois de 17 ans s’attèle ainsi à la promotion du fait français et du bilinguisme au Canada en 2021.

Né à Delmas en Saskatchewan, Louis Prince est aujourd’hui président du club de débat et coprésident du conseil étudiant de l’École canadienne-française de Saskatoon. Depuis novembre 2020, il est également l’un des jeunes leaders bilingues de l’organisme national Le français pour l’avenir. 

Chaque année, cet organisme pancanadien choisit sept ou huit jeunes âgés de 16 à 22 ans pour constituer les « jeunes leaders » de l’année. Ces derniers se rencontrent plusieurs fois au cours de l’année de manière virtuelle pour discuter de projets visant à promouvoir le bilinguisme au Canada. Les jeunes leaders peuvent renouveler leur mandat une fois.

« Ce programme a deux buts », explique Louis Prince. D’abord, réaliser un projet qui sera défini dans une rencontre à venir et pour lequel les jeunes leaders auront une grande marge de manœuvre. Puis, être un corps consultatif pour les employés de l’organisme Le français pour l’avenir pour adapter au mieux leur programmation.

Passionné du français

C’est l’un de ses professeurs qui a conseillé à Louis Prince de rejoindre le programme. Intrigué, il est entré en contact avec d’anciens participants et, convaincu par ces conversations, a déposé sa candidature.

Louis Prince souligne qu’il a « à cœur sa langue française et sa francophonie » et qu’il veut « mieux comprendre la réalité de la diversité francophone et bilingue à travers les différentes communautés ». 

L’adolescent de 17 ans espère faire une différence pour endiguer l’insécurité linguistique, un phénomène qu’il observe beaucoup chez les jeunes locuteurs du français de sa province. « Il y a beaucoup de jeunes bilingues qui ont peur de s’exprimer dans les deux langues même s'ils les parlent très bien, mais c’est notre but de les aider à affirmer leur bilinguisme et d’en être fiers. »

Louis Prince

Louis Prince

Crédit: AJF

Impliqué dans sa communauté

Louis Prince est également membre du Sénat de l’Association jeunesse fransaskoise (AJF) depuis un an et demi. « C’est depuis la sixième année que je participe à des événements de l’AJF, et j’ai toujours aimé ça, explique-t-il, c’est pour ça que j’ai décidé de m’impliquer. »

Une implication qui fait suite à plusieurs participations à des événements de l’association, dont le Parlement jeunesse fransaskois 2020 où il a joué le rôle de ministre et a réussi à faire adopter sa loi fictive par l’Assemblée législative. Cerise sur le gâteau, il a aussi été sélectionné pour participer au Parlement jeunesse francophone du Nord et de l’Ouest en 2021.

Louis Prince se dit motivé à poursuivre son implication dans l’AJF dans les années à venir. Il compte se présenter pour faire partie du conseil d’administration de l’organisme à sa prochaine assemblée générale. Il espère ainsi devenir trésorier, un poste qu’il convoite à cause de son intérêt pour la finance des entreprises et de ses aptitudes en mathématiques.

Ainsi, de Delmas à Saskatoon en passant par d’autres villes canadiennes, Louis Prince compte bien élargir son rôle dans l’histoire de la francophonie et du bilinguisme hors Québec. Voilà donc une relève bien assurée.

Imprimer

Nombre de vues (7278)/Commentaires ()

Theme picker

Back To Top