Close

Le point sur le RIF

  

Le bénévolat à l’avant plan lors de l’AGA de la CAFS

« Participons davantage aux activités bénévoles pour soutenir la communauté… » D. Tassiako, président de la CAFS

Auteur: Martin Kakra-Kouame (EV)/18 juin 2015/Catégories: Saskatoon, CAFS - Communauté des Africains Francophones de la Saskatchewan, Société, Immigration, 2015

AGA 2015 de la CAFS à Saskatoon

AGA 2015 de la CAFS à Saskatoon

Une vue des participants de l'Assemblée générale de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan à Saskatoon: la mobilisation de la participation bénévole, un enjeu important pour la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan.
Photo: Martin Kakra-Kouame (2015)
SASKATOON « Il nous faut relever l’important défi de la participation bénévole pour répondre plus efficacement aux besoins de la Communauté des Africains francophones de la Saskatchewan (CAFS)». Tel est le pari vers lequel Denis Tassiako, président de la CAFS, veut désormais engager l’association communautaire qui a tenu son Assemblée générale cette fin de semaine à Saskatoon.

Le rapport d’activités de l’association à but non lucratif pour l’année écoulée (2014-2015) fait en effet état d’une augmentation substantielle de nouveaux arrivants africains francophones en Saskatchewan, en parallèle avec de nombreuses activités développées par la CAFS pour remplir sa mission d’accueil, d’accompagnement et d’intégration sociale des nouveaux membres de la communauté.

Pour répondre à la demande croissante, l’association a résolu de se doter de moyens conséquents au nombre desquels pouvoir constituer un solide réseau de participants bénévoles et pouvoir également tisser un partenariat large et diversifié avec les organisations communautaires et les institutions publiques et privées de la Saskatchewan et du reste du Canada.

À la suite du président de la CAFS, le modérateur de l’Assemblée générale, le Révérend Pasteur Ali Tote, s’est fait l’écho de cette préoccupation en plaidant avec ferveur en faveur d’un « bénévolat gagnant-gagnant ». Pour lui, en effet, la contribution bénévole est un « formidable outil d’intégration multiforme». Le Pasteur Tote a soutenu que « contrairement à ce que peuvent penser certains, le bénévolat apporte d’énormes gains à celle ou à celui qui s’y consacre».

Si ces gains ne peuvent tous être immédiatement quantifiables, ils sont toutefois porteurs d’importantes ressources qui consacrent des capacités telles que « le soutien d’un réseau, la maîtrise de l’expérience canadienne, la familiarité avec un univers multiculturel, la capacité d’intégration, etc… » qui constituent autant d’atouts aux yeux d’un potentiel employeur.

Ce plaidoyer enthousiaste atteindra-t-il son objectif? Celui de mobiliser davantage l’énergie de tous les membres de l’association pour répondre avec plus de vigueur aux besoins grandissants de la communauté africaine francophone de la Saskatchewan? Les prochains mois le diront. Pour l’heure, le conseil d’administration de la CAFS a fait du bénévolat une préoccupation de premier plan. Ce faisant, il a convenu de remercier prochainement, au cours d’un événement public, les membres de la communauté qui se seront distingués en consacrant une partie de leur temps aux activités de la CAFS.

Si autant d’emphase a été placée sur la nécessité de consolider la contribution volontaire, c’est parce que, selon le coordonnateur de la CAFS, Claver Karakura, l’association a élargi de façon considérable ses activités au cours des dernières années. Pour l’exercice 2014-2015, elle a non seulement diversifié ses secteurs d’opération mais a, en plus, cherché à atteindre des régions géographiques plus éloignées de Saskatoon, avec comme objectif principal celui d’atteindre chaque membre de la communauté africaine francophone « là où il/elle se trouve en Saskatchewan». Toujours, en ciblant le triple objectif de renforcer : l’intégration sociale, l’intégration économique et l’intégration culturelle.

Ainsi, la traditionnelle Journée d’accueil du nouvel arrivant (JANA), activité-phare s’il en est de la CAFS, tenue le 13 décembre dernier à Saskatoon, a-t-elle, exceptionnellement, mobilisé une participation d’environ 135 personnes dont 65 nouveaux arrivants venus de plusieurs régions de la province. On y a aussi accueilli le maire de Saskatoon, Donald Atchinson et l'ancien ministre de l'Enseignement supérieur, Rob Norris. En outre, le partenariat qui a soutenu cette activité comprenait une variété d’institutions provinciales et/ou fédérales de renom. Au nombre de celles-ci figuraient notamment : Service Canada, Radio Canada, l’Assemblée communautaire fransaskoise, la Fédération des aînés fransaskois, la Fédération des francophones de Saskatchewan, le Réseau Santé en français de la Saskatchewan, etc…

Une centaine de membres de la CAFS ont participé à l’Assemblée générale. Outre Saskatoon, ville d’accueil de l’AG, les participants sont venus, entre autres, de Regina, Gravelbourg, Moose Jaw et Prince Albert.

Imprimer

Nombre de vues (5056)/Commentaires ()

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top