Close
Aventure et plein air
Les Broncos de Swift Current éliminent les Warriors de Moose Jaw
Pierre-Émile Claveau
/ Catégories: Sport

Les Broncos de Swift Current éliminent les Warriors de Moose Jaw

À la chasse aux Broncos

Image
L’identité du prochain adversaire des Pats de Regina est maintenant connue. Il s’agit des Broncos de Swift-Current qui ont surpris les Warriors de Moose Jaw lors du premier tour des séries éliminatoires de la Ligue de hockey de l’Ouest (WHL). 

Si les Pats se sont assurés une place au deuxième tour assez rapidement, c’est tout le contraire pour les Broncos dont la série s’est rendue jusqu’à la limite. Et il ne fallait pas arriver en retard lors de l’ultime partie disputée à Moose Jaw. À peine une seconde d’écoulée alors qu’une première infraction est signalée à l’endroit de Tanner Jeannot des Warriors pour rudesse. Un peu plus de quatre minutes plus tard, la formation de Swift-Current s’inscrit au pointage grâce au but de Colby Sissons. Les Broncos retraitent au vestiaire avec une avance d’un but.

À l’instar de la première période, la troupe de Manny Viveiros frappe tôt de nouveau. Cette fois-ci, c’est l’as marqueur Tyler Steenbergen qui inscrit son sixième de la série à l’aide d’un tir sur réception en avantage numérique. La réplique des Warriors est venue de Justin Almeida qui complète sur une superbe passe du défenseur Josh Brook. Tout comme lors du premier engagement, les Broncos ont une avance d’un but après la fin de la période.

Clairement, il ne fallait pas manquer les débuts de périodes. Le capitaine Glenn Gawdin reprend le rebond du tir de Steenbergen et pousse la rondelle derrière Sawchenko, et ce avec encore 16 minutes à faire au dernier tiers. Les Warriors croyaient bien réduire l’écart de nouveau à un seul but alors que Thomas Foster touche les deux poteaux et la barre transversale. Mais Moose Jaw reste dans le coup avec cinq minutes à faire quand l’excellent tir du poignet de Brook à la hauteur du cercle de mise en jeu droit touche la cible.

Trop peu trop tard, les Broncos éliminent les Warriors en sept rencontres. Âgés de 20 ans, les parcours juniors de Thomas Foster, Matt Sozanski et de Josh Thrower prennent fin sur cette note.

Un duel à priori inégal

Encore une fois, les Broncos de Swift-Current ne l’auront pas facile. Leur duel de second tour les opposera face aux puissants Pats de Regina, meilleure équipe en saison régulière dans la WHL, mais aussi dans la Ligue Canadienne de hockey (LCH). Il s’agit d’une grosse commande pour la troupe de Viveiros. L’attaque réginoise a été sans pitié pour la défensive des Hitmens de Calgary inscrivant 20 buts en quatre parties. La défensive a limité les dégâts accordant seulement six buts. L’attaque et la défense des Broncos devront encore mieux faire que face aux Warriors pour espérer passer au tour suivant. Et la saison régulière ne leur donne pas grande chance. À huit occasions cette saison, les Pats l’ont emporté sept fois, et à plusieurs reprises par de grandes marges de buts. Peu d’experts donnent des chances aux Broncos, mais qui sait, surprendront-ils le monde du hockey junior?  

Duel excitant! C’est le qualificatif qui symbolise le mieux la série entre les Warriors et les Broncos. Les représentants de Moose Jaw se sont fait surprendre par des Broncos, tout simplement plus affamés. Favoris pour remporter cette série éliminatoire, l’attaque des Warriors a eu du mal à trouver le fond du filet. De plus, la défensive de Swift-Current a tenu le coup dans plusieurs matchs donnant espoir à la formation. Également, cinq des sept parties se sont conclues avec une marge d’un seul but, un élément significatif démontrant comment les matchs étaient serrés. Au final, Swift-Current aura inscrit 19 buts face à Sawchenko tandis que Jordan Papirny en aura laissé passer 15 derrière lui.   

Les Warriors de Moose Jaw arrêtent leur parcours éliminatoire en première ronde. Mais l’avenir est rose et les jeunes guerriers seront à surveiller dans les deux prochaines années à venir. Quant à eux, les Broncos de Swift-Current accèdent au second tour de la danse printanière, une première depuis 2008 alors qu'ils avaient justement battu les Pats.

La saison régulière est maintenant du passé. Les séries éliminatoires sont une autre une paire de manche, comme quoi tout peut arriver au printemps. Rien n’est encore joué pour les deux formations et qui sait si une surprise surviendra?

Imprimer
2467

Comments are only visible to subscribers.

Back To Top